Gaspillage alimentaire : contraindre la grande distribution à donner les invendus

Par Al-Kanz

En Belgique, une ville contraint les supermarchés à donner les invendus à des associations caritatives.

Contraindre la grande distribution à donner les invendus
Crédit – Polycart

La semaine prochaine s’avère décisive pour 18 millions d’Européens. 18 millions de personnes qui dépendent de l’aide alimentaire, dont elles bénéficient par le truchement d’associations caritatives, telles que les Restos du Coeur, le Secours populaire ou encore la Croix rouge.

Les 7 et 8 février prochains, le Conseil de l’Europe devra voter le budget 2014-2020, qui inclut l’aide alimentaire à destination des plus pauvres. Selon l’issue de ce vote, cette aide demeurera ou disparaîtra dès l’an prochain. Malheureusement, certains gouvernements européens, qui considèrent que l’aide aux plus démunis incombe à chaque Etat et non à l’Europe, freinent des quatre fers.

Tributaires de ces subventions européennes, les associations caritatives tirent la sonnette d’alarme et appellent les citoyens à se mobiliser contre la suppression de cette aide. En France, l’opération Airfoodproject a été lancée à cet effet : demain, lundi 4 février, un repas virtuel sera organisé à midi sur la place du Trocadéro. Les participants feindront de déjeuner.

En Belgique, le conseil municipal de la ville de Herstal n’a pas attendu le vote pour prendre une mesure salutaire : les supermarchés de la ville sont contraints de faire don des invendus. L’obligation concerne pour l’heure seulement Carrefour.

Et si pour lutter contre le gaspillage alimentaire, on faisait preuve d’un petit peu d’imagination ? A Herstal, ville de 40 000 habitants de la banlieue de Liège (Belgique), le supermarché Carrefour n’a désormais plus le droit de jeter ses invendus. Il doit en faire don aux associations d’aide alimentaire. Une obligation à laquelle seront bientôt soumis la quinzaine de supermarchés de la ville. Le principe est très simple : en Belgique, un « permis d’environnement » – intégrant toutes les autorisations environnementales – est requis pour exploiter une entreprise. Lors du renouvellement du permis d’environnement du supermarché Carrefour, le conseil municipal y a intégré l’obligation de mettre les invendus à disposition des associations.

Pour en savoir plus et lire l’article dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Quand les supermarchés n’ont plus le droit de jeter des aliments.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. UmmZayd    

    Salam alaykoum,

    Décision salutaire. C’est une honte de voir tant de denrées partir à la poubelle!

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE