Montrouge : le maire veut fermer la mosquée, les musulmans en colère

Les musulmans de Montrouge dénoncent la décision du maire, récidiviste en la matière, de fermer la seule mosquée de la ville.

mosquée montrouge

La colère monte à Montrouge, ville des Hauts-de-Seine aux portes de Paris. Selon un communiqué de l’association Fraternité Montrouge (AFM), le maire de la ville Jean-Loup Metton, a pris un arrêté municipal le 14 février dernier visant à faire fermer la seule mosquée de la ville.

Quatre ans après avoir assigné en justice l’AFM et son président « pour violation aux dispositions du Code de l’urbanisme » et une dispense de peine prononcé par le tribunal correctionnel de Nanterre, J.-L. Metton récidive « en adoptant un nouvel arrêté interdisant cette fois-ci l’accès du local aux fidèles pour les mêmes raisons ».

Lire – Montrouge : l’arrêté du maire qui interdit aux musulmans de prier dans leur mosquée

Le lieu de culte est pourtant la propriété de l’AFM et aux fidèles, qui pensaient, toujours selon le communiqué, « qu’en acquérant ce local selon leurs propres moyens, sans aucune aide ou subventions publiques, ils pourraient pratiquer dignement leur religion ».

Qu’à cela tienne, pour le maire de Montrouge, poursuit le communiqué, « il n’y a pas lieu de laisser installer une salle de prière à Montrouge étant donné que, d’une part, les musulmans ne constitueraient qu’une minorité dans la commune, et d’autre part, qu’il existe une mosquée dans la commune voisine de Bagneux vers laquelle les musulmans de Montrouge devraient plutôt se diriger ».

L’association Fraternité Montrouge va plus loin en accusant le Jean-Pierre d’entraver, dans sa ville, tout initiative musulmane et partant de « porter atteinte aux droits fondamentaux » dont jouit chaque citoyen, dont celui de liberté religieuse.

C’est donc dans ce climat particulièrement tendu que les musulmans de Montrouge appellent à l’ensemble des « concitoyens de Montrouge et des communes avoisinantes à venir prendre part » à une marche samedi 27 avril qui partira de la mosquée de Montrouge à 14h30 pour finir devant le parvis de l’Hôtel de Ville.

Ce bras-de-fer ne va pas sans rappeler le profond litige qui oppose depuis trois ans Hervé Chevreau, maire d’Epinay-sur-Seine, et les musulmans de la ville qui refuse d’être mise sous tutelle municipale, ou encore le cas de la ville de Drancy et de son maire Jean-Christophe Lagarde, qui après avoir menti à ses administrés en vue de financer la construction de la mosquée a adoubé et placé Hassen Chalghoumi, fameux « imam de Drancy ». Tel est l’islam de France.

Lire sur Ajib.fr:
- Mosquée d’Epinay-sur-Seine : les fidèles dénoncent l’ingérence politique de la Mairie

Epinay-Sur-Seine : la mosquée ferme, les musulmans prient dehors

En attendant samedi prochain, l’AFM appelle à rejoindre son combat en s’abonnant dans un premier temps à la page Facebook mise en ligne voilà quelques jours : Touche pas à ma mosquée.

Faites-vous entendre, contactez la mairie de Montrouge

Il est important de faire savoir au maire de Montrouge ce que vous pensez de ses pratiques.

– Page Facebook de Montrouge : http://www.facebook.com/villedemontrouge
– Corrdonnées du cabinet du maire Jean-Loup Metton :
Tél. : 01 46 12 74 80
Fax : 01 46 12 74 81
– Email du maire : jean-loup.metton@ville-montrouge.fr



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Nour-Eddine    

    Salam aleykoum

    je suis sur Epinay sur Seine, et j’ai posté il y a un an déja un message personnel à Al Kanz, malheureusement sans réponse mais ce n’est pas grave, il reçoit énormément de messages, donc je comprends, donc je me tourne vers Allh azzawajal qui a décrété tout cela, la fermeture de notre « local » et non mosquée sur Epinay sur seine, par le maire qui parcontre vient de construire pour la communauté juive une école, un collège, une synagogue, bref, la population musulmane sur épinay est surement de 80%,
    inchallah il faudrait une manifestation nationale pour toutes ces petites villes qui n’ont pas de mosquées.

    et surtout prier.

    Ps : nous prions actuellemnt dans une tent au beau milieu d’une cité entouré de 4 tours, qu’Allh nous assite

    Je vous aime en Allah subhanouta’ala

    un simple musulman

    1
  2. Nour-Eddine    

    Pardonnez mes fautes :

    ALLAH azzawajel et nous prions actuellemnt dans une tente de 80 m², je ne vous raconte pas le juma’a

    barakallah oufikoum pour votre soutien et remercie personnellement FAteh Kimouche pour votre site qui permet d’unir tous les musulmans qui recherchent la vérité el haq, et la paix.

    Amine

    un simple musulman.

    2
  3. Nour-Eddine    

    Encore pardon, j’avais pas lu tout lke message, je rêve on a pris en considération ma demande

    Pas de récrimation contre vous aujourd’hui, qu’Allah vous pardonne
    sourate Youssef verste 92

    excusez moi Al kanz

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Nour-Eddine, si ce n’est pas grave pourquoi cette récrimination alors ?Je reçois plusieurs centaines de mails par jour, des demandes dans tous les sens. Oui, je n’ai pas traité du sujet sur la mosquée d’Epinay. Je ne peux pas tout faire.

    Les frères des sites Ajib.fr et Trouvetamosquee.fr l’ont fait. Ils font un travail remarquable. J’ai activement relayé sur mon compte Twitter et sur Facebook.

    Ouvrez donc votre site et bossez donc parfois 70 heures par semaine comme il m’arrive régulièrement de le faire (avec des pointes à 100 heures). Vous saurez certainement répondre à toutes les sollicitations quotidiennes de particuliers, d’entrepreneurs et d’associations en tout genre.

    4
  5. Baya    

    Salam ‘aleykoum,

    Voici le mail que je viens d’envoyer au maire de Montrouge (bien que n’habitant pas sa ville). Bien sûr, je ne me fais pas d’illusion sur son absence de réponse.

    Salam

    Monsieur le Maire,

    C’est avec étonnement et colère que je prends connaissance de votre volonté de fermer la mosquée se situant sur votre commune et gérée par l’association Fraternité Montrouge (AFM).

    Il est assez effrayant de devoir vous rappeler, en votre qualité de premier citoyen, que la liberté religieuse est un droit et une liberté fondamentale garantit par notre constitution. Pour mémoire, l’article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (entrée dans le bloc de constitutionnalité par la volonté des rédacteurs de la Constitution de 1958) prévoit que « nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ».

    Par ailleurs, la déclaration universelle des droits de l’homme (article 18), de même que la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (article 9), pour ne citer qu’eux, font partie des textes reconnus par la France qui protègent cette liberté religieuse.

    Votre communiqué qui fait suite à cette décision est des plus abjects. En effet, selon vos termes, « il n’y a pas lieu de laisser installer une salle de prière à Montrouge étant donné que, d’une part, les musulmans ne constitueraient qu’une minorité dans la commune, et d’autre part, qu’il existe une mosquée dans la commune voisine de Bagneux vers laquelle les musulmans de Montrouge devrait plutôt se diriger. »

    J’aimerai savoir quels critères vous permettent de dire que Montrouge ne compte qu’une minorité de musulmans, ou peut-être ne prenez vous en compte que les musulmans « d’apparence »? J’aimerai également connaitre les raisons qui vous poussent à nier à vos administrés le droit d’avoir un lieu de culte. Votre décision semble n’être basée que sur des calculs electoralistes, à l’approche des élections municipales. Peut-être considérez vous qu’un musulman ne peut être français, par conséquent sans droit de vote. Or, au risque de vous l’apprendre, beaucoup de musulmans résidents en France sont français, et ces musulmans seront se souvenir, au moment du vote, de votre opposition à leur dignité de croyant, ainsi que de votre refus à leur pratique sur votre commune.

    Votre décision n’a aucune base réelle et concrète et prend prétexte d’un prétendu risque pour la sécurité pour dénier à l’AFM le droit de recevoir du public.

    Je reste confiante dans le fait que cette décision saura trouver la réponse qu’elle mérite, une annulation pure et simple.

    5
  6. Samy    

    Salâam alaykoûm ,

    La mobilisation est importante qu’ils sachent que nous ne sommes pas qu’une minorité invisible ne sachant pas s’exprimer.

    Personnellement j’invite tout le monde à se mobiliser

    6
  7. muslim français    

    salam un courrier au maire avec une copie de carte électorale plus feuille d’impôt et expliquer que comme tous citoyen d’autres confessions vous avez besoin d’un lieu pour prier
    un courrier au préfet
    un courrier a votre sénateur et députe toujours avec la copie des deux
    contacter un avocat spécialiste dans le droit administrative
    et contacter la collective contre l’islamophobie

    7
  8. gamba [iPhone 4]    

    Et oui depuis de la France c’est tous pour les gays et rien nous les musulmans!!!

    8
  9. Sayah    

    Salam alikom

    La communauté la plus puissante de france on la connait…

    Il y a des quartiers a montrouge inaccessible si nous ne venons pas de cette communauté la.

    Il y a des camions de CRS devant une creche et un lieu de culte de cette puissante communauté…

    Et nous comme a notre habitude et fidel a nous meme on se chamaille pour des broutilles

    Plus nombreux que la majorité des communautés en france mais la plus faible….

    Sinon pour info lorsqu on demande un logement au Maire il nous envoi souvent vers bagneux…
    A croire qu il veut parquer certains individus la bas et laisser sa ville propre et pure…

    Que Dieu nous vienne en aide et esperons qu il n y est pas de debordements demain inshaAllah

    9

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés