Les dégâts de l’alcool sur le foetus

Par Al-Kanz

L’alcool tue en France 49 000 personnes par an. Il abîme en outre sérieusement le cerveau du foetus d’une maman enceinte.

foetus alcool grossesse

L’alcool tue. Beaucoup. Trop. L’alcool tue des femmes, des hommes, des adolescents. Et laisse en lambeaux leurs familles dévastés. En 2009, l’alcool a tué 49 000 personnes.

« Première cause de mortalité sur la route en 2010, devant la vitesse », selon la Prévention routière, l’alcool a tué cette année-là « environ 1 200 personnes », « soit plus de 30% des accidents mortels sur la route ».

Sur son site, le Centre d’observation de la société publiait cette semaine un tableau comparatif de la consommation d’alcool pur dans les pays européens à partir de données de l’OMS (Organisation mondiale de la santé). La France est première.

 tableau comparatif de la consommation d’alcool pur

Si boire de l’alcool est en soi irresponsable, boire et nuire à autrui est criminel. Criminel quand on détruit la vie d’un piéton que l’on a fauché avec sa voiture, criminel quand on abîme la vie d’un enfant avant même sa naissance, comme on le constate dans la courte vidéo ci-dessous.

Espérons qu’un jour les autorités prendront leurs responsabilités et interdiront l’alcool dont l’indice de dangerosité est de 72… contre 14 pour le cannabis, comme le rappelait dans un reportage diffusé sur France 5 le docteur Philippe Batel, alcoologue et spécialiste des addictions à l’hôpital

« On reste sur des représentations du danger de l’alcool complètement fausses ; […] les scientifiques le classent en termes de dangerosité bien avant l’héroïne, la coke injectée ou le cannabis, qui a un indice de dangerosité de 14, alors que celui de l’alcool est de 72 ! »

Reportage « Alcool, nos jeunes en danger » – France 5

[Mise à jour 21 mai 2013] Souad, sage-femme, témoigne.

Quand j’étais étudiante sage-femme, j’ai fait un exposé sur le syndrome d’alcoolisation foetale.
Le pédiatre qui l’a découvert disait que si on mettait tous les enfants atteint les uns à côté des autres, on pourrait croire qu’ils sont frères et soeurs. Le cerveau de ces bébés est beaucoup moins developpé, il y a moins de circonvolutions et il est diminué de volume. Un seul verre peut avoir des conséquences (qui ne peuvent se voir qu’à l’école).
Bref, c’est un fléau. Les femmes enceintes avouent plus aisément avoir fumé du cannabis que d’avoir bu pendant leur grossesse. C’est très tabou, sous-estimé et ça empêche encore plus la prise en charge de ces enfants.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (10 commentaires)

  1. saïda 78    

    as Salem aleikoum
    C’est bien une boissons du shetan qui tue qui rend inconscient apparemment je la conseil à personne c’est du poissons à l’état pure ilya aucun plaisir d’en boire al hamdoulilah elle est interdit aux musulmans

    1
  2. flashimouss    

    Salam,

    L’alcool tue en France 49 000 personnes par an.
    La route tue en France de 3000 à 5000 personnes par an. ( Au passage l’alcoolémie positive d’un conducteur est présente dans les accidents causant 30,8 % des tués sur la route).
    La priorité nationale : la lutte contre la délinquance routière.( très lucrative, 700 millions d’euros en 2012)
    En lisant ça, on se dit, ce n’est pas logique, la priorité devrait être le fléau qui fait le plus de morts.

    Mais en lisant ce qui suit, on comprend mieux:

    Coût des soins pour l’alcool supporté par la sécurité sociale : 6,15 milliards d’euros.
    Bénéfice de l’État tiré du marché des alcools : 13 milliards d’euros (420 000 emplois directement concernés).

    Soit 7 milliards de bénéfice pour l’État, alors sous couvert de tradition, convivialité et de » patrimoine culturel français », encaisser 7 milliards ça vaut bien le coup de fermer les yeux sur 50 000 morts! Non ?!!

    Source des chiffres: LCP

    2
  3. ABDALLAH    

    vraiment c’est de poison fort mortel il faut evetez pour restez en bonne sante .

    3
  4. Souad    

    Quand j’étais étudiante sage-femme, j’ai fait un exposé sur le syndrome d’alcoolisation foetale.
    Le pédiatre qui l’a découvert disait que si on mettait tous les enfants atteint les uns à côté des autres, on pourrait croire qu’ils sont frères et soeurs. Le cerveau de ces bébés est beaucoup moins developpé, il y a moins de circonvolutions et il est diminué de volume. Un seul verre peut avoir des conséquences (qui ne peuvent se voir qu’à l’école).
    Bref, c’est un fléau. Les femmes enceintes avouent plus aisément avoir fumé du cannabis que d’avoir bu pendant leur grossesse. C’est très tabou, sous-estimé et ça empêche encore plus la prise en charge de ces enfants.

    4
    • Al-Kanz    

      Très intéressant, barak-Llahu fik. Je vais ajouter votre témoignage à l’article.

      4.1
      • Souad    

        Wa-fik.
        Ce qu’il faut comprendre aussi c’est que un verre d’alcool n’aura pas forcément de conséquence au niveau physique (yeux plus écarté, nez en pointe…) mais il peut avoir des conséquences sur son développement cognitif ou un physique très peu marqué par exemple. Il y a en fait une gradation des conséquences suivent le taux de consomation. Il n’y a pas de dose-seuil connu (en tout cas à l’époque de mon exposé).
        Merci beaucoup en tout cas et bonne continuation!

        4.1.1
  5. Souad    

    Salam. Ben pourquoi pas. Je retrouve mon exposé et je reviens vers vous. Par contre je ne suis pas sage-femme, j’ai arrêtée l’école pour aller en médecine. En ce moment j’ai des examens. Après ceux-ci je tenterai de faire un article ( à mon échelle^^). Merci.

    5
  6. Smile    

    Salam,

    Dernièrement cette info a fait pas mal de bruit:
    « Un bébé polonais serait né avec 4,5g d’alcool dans le sang »
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/un-bebe-polonais-serait-ne-avec-4-5g-d-alcool-dans-le-sang_1249226.html

    6
  7. Smile    

    Imaginez 1/2 heure après la consommation d’alcool par la mère le fœtus à la même alcoolémie que sa mère
    Sauf que le fœtus va mettre deux fois plus de temps a éliminer cet alcool, car son foie immature est incapable de le faire.
    En service de néonatalogie l’utilisation de d’antiseptique alcoolisé est interdit car sa peau est une éponge.

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE