Flop cuisant pour le livre de Chalghoumi et Pujadas

Par Al-Kanz

En février dernier, Hassen Chalghoumi et David Pujadas publiaient un ouvrage commun qui bénéficia d’une gigantesque couverture médiatique. Qui finalement ne paie pas. Flop.

Flop cuisant pour le livre de Chalghoumi et Pujadas

On les a vus partout à la télévision : sur Canal+, France 2, France 3, TF1, France 4, TV5 monde, etc. On les a entendus sur Europe 1, RMC, France Info, etc.
Le Figaro, dans Le Monde, dans L’Express, dans Le Point, etc.

Hassen Chalghoumi, poisson-pilote du CRIF, et David Pujadas, speaker sur une chaîne d’Etat, copains comme cochon le temps d’une opération de dénigrement des musulmans, ont commis un ouvrage à deux mains.

La supposée puissance marketing de l’islamophobie aidant, la couverture médiatique de cette ouvrage a été optimale. De quoi faire espérer de très belles ventes à la maison d’édition.

Notons que comme la presse et les médias en général, les maisons d’édition française qui souffrent font elles aussi dans le racolage islamophobe et sautent sur la moindre occasion de publier un ouvrage qui pourrait renflouer leur caisse.

Pourtant, à lire les chiffres des ventes de l’ouvrage de Pujadas et Chalghoumi, on se rend compte que le muslim-bashing ne paie pas tant que cela. Selon le site spécialisé Edistat, en un mois, tout ce grabuge n’a généré que 4 744 ventes cumulées, soit pas grand-chose au vu de la visibilité accordée au livre.

chalghoumi pujadas edistat

En avril, le cumul des ventes atteint péniblement les 5 597 exemplaires vendus.

livre-chalghoumi

Trois mois après la sortie du livre, les ventes n’ont pas décollé. Au 19 mai 2013, seul 6 206 exemplaires ont été achetés. Humiliant quand on se souvient la débauche de moyen et l’énorme couverture médiatique. Cela dit le speaker de France 2 est habitué aux flops. En 2009, son ouvrage Vous subissez des pressions ?, édité par Flammarion, n’intéressa pas grand-monde.

chalghoumi-pujadas-edistat

Parmi ces 6 206 livres, il faut décompter les exemplaires achetés par les bibliothèques municipales, universitaires, etc., les CDI des collèges et des lycées, les administrations et organismes divers, et les petits malins qui ont un intérêt à faire gonfler les chiffres pour donner l’impression que le livre se vend bien, comme ce fut le constater avec l’ouvrage de Jean-François Copé acheté en plusieurs centaines d’exemplaires par l’UMP.

Pour Hassen Chalghoumi et pour ceux qui tirent les ficelles, c’est un nouvel échec. Tout aussi cuisant que le précédent. En deux ans et demi, l’ouvrage co-écrit avec Farid Hannache, aujourd’hui repenti et très sévère à l’encontre de Chalghoumi, s’est vendu à 3 383 exemplaires, toujours selon Edistat.

Livre de Chalghoumi

Lire : « La vérité sur Hassen Chalghoumi et ses marionnettistes » par son ancien conseiller Farid Hannache

Rappelons au passage la perle de celui qui n’a jamais été imam de la mosquée de Drancy — mais qui l’est médiatiquement depuis que son mentor, le maire Jean-Christophe Lagarde, qui est à Chalghoumi ce que le ventriloque Michel Dejeneffe est à Tatayet, a réussi à imposer ce hoax aux journaliste.

Quand on sait que Hassen Chalghoumi s’exprime extrêmement mal en français, langue qu’il martyrise à chacune de ses interventions orales… Cela dit, ce dernier est dans son rôle de « native informant », pour reprendre Pascal Boniface, dont il faut lire l’analyse : Comment l’imam Chalghoumi renforce malgré lui les préjugés sur les musulmans.

S’agissant du flop de l’ouvrage « co-écrit » avec Pujadas, malgré une omniprésence dans les médias, à titre comparatif le livre Autobiographie de Mélanie Georgiades, plus connue sous son ancien nom de scène Diam’s, aujourd’hui Oum Maryam, a été vendu à plusieurs dizaines milliers d’exemplaires quelques jours à peine après sa sortie.


Mélanie Georgiades n’avait pourtant accordé que deux interviews, l’une à TF1 dans l’émission Sept à Huit et l’autre à la matinale d’Europe 1. Il y a ceux qui ont du talent. Et il y a les autres.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Jahvik    

    « Hassen Chalghoumi et David Pujadas […] ont commis un ouvrage à deux mains. »

    Vu le niveau de réflexion de l’un et l’arrivisme de l’autre, c’est plutôt avec leurs deux pieds que le livre a été écrit ;-) Et ça explique le résultat !

    1
  2. AmalGamme    

    Rien qu’en lisant l’extrait on comprend tout de suite pourquoi ce livre ne se vend pas beaucoup … Comment une personne s’exprimant aussi mal peut-il écrire un livre ? Cela me dépasse…

    2
  3. Dhikra [iPhone 3GS]    

    Chehhhhhh

    3
  4. celine    

    Arabe de service n’a jamais aussi bien porté son sens avec cet « imam », et encore que dieu me pardonne de qualifier cet homme d’imam…..
    Quoi qu’il en soit le musulman reste bon quoi qu’il arrive et je lui souhaite tawba et guidée avant sa mort.

    4
  5. Baya [iPhone 4S]    

    Salam aleykoum,

    « Il y a ceux qui ont le talent. Et il y a les autres »… Punchline! :)

    5
  6. Abou Asma    

    Salem aylakoum,

    Super article et comme à son habitude, je remercie le frère pour sa plume…Barak’Allah oufik

    6
  7. Ahmed3    

    Chalghoumi : « Ça me fi quo mème de l’argent »

    7
    • Abdenour    

      Puis ne pas le sous-estimer l’imam de la « Ripoublique », pour avoir réussi à faire autant de bruit avec « walou », moi je le considére vraiment comme un vrai « gini ».

      7.1
  8. Ibn Adam    

    Je lis votre article et à la fin je me dis: « Il n’y a rien à ajouter, tout est dit, et bien dit ! ».

    Ca fait du bien de lire ce genre d’article !

    Salam !

    8
  9. slm bsr    

    ça fait quelques semaine que je vois ce livre soldé au marché au livre d’occasion du XVème à Paris.
    Personne n’en veux ;)

    9
  10. Daoud De Mulhouse    

    Il y a ceux qui ont la Baraka, et il y a les autres

    10
  11. smile    

    Né en Tunisie, Hassen Chalghoumi, 36 ans, explique être arrivé en France en 1996. Il reconnaît avoir suivi une formation religieuse en Syrie et au Pakistan, dans le sillage du tabligh, un mouvement piétiste et prosélyte né dans les années 1920. Mais il jure avoir « toujours prêché le respect des autres ». Imam dans un foyer de Bobigny entre 1997 et 2004,
    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/l-imam-de-drancy-est-il-trop-republicain_856198.html#mGMbSYcA5OjqzMZi.99

    11
  12. smile    

    Salam,
    Aller! courage la prochaine étape pour eux c’est l’Académie française

    12
  13. Zizir    

    Ouaa ça fait plaisir, la bonne annonce du jour!

    13
  14. leila    

    assalam aleykoum…

    J’apprécie de plus en plus votre  » ton » de rédaction des articles..barakAllahu fik pour tous ces sujets divers que vous abordez avec honnêteté , sans peur des retombées.
    Muslim’Show..qui n’a absolument pas bénéficié de pub , qui est boycotté des médias français, suivi par des centaines de milliers de lecteurs dans le monde.
    nettement plus intéressant que les dires et pirouettes de ces pantins…)..

    https://fr-fr.facebook.com/MuslimShow

    14
  15. Poupougne    

    En ce moment ce sont plutot des femmes de culture musulmane qui sont mises en avant.
    Mais qu’ils soient hommes ou femmes les musulmans heureux élus par les médias ont toujours des profils narcissiques.
    Ils ne parlent pas des musulmans, c’est leur personne qu’ils mettent en avant avec toujours la meme posture.
    Les musulmans sont détestables, sauf moi. Genre ils sont des musulmans touchés par la grace qui condamnent l’ignominie que sont leurs corelegionnaires. Ces élus sont affublés de termes comme musulmans éclairés ou musulmans laics (pléonasme, lorsque l’on ne fait pas parti du clergé on est forcément laic) Ou autres qualificatifs absurdes comme celui d’islamiste puisque dans un pays laique une loi islamique est une impossibilité, qu’il n’y a qu’un code pénal et que l’on sait bien qu’il en sera toujours ainsi.
    Ces heureux élus n’apportent jamais de discours constructifs, ils sont utiles de part leur inutilité. A savoir diffuser ce qui est déjà abondamment diffusé.

    15
    • Poupougne    

      Pardon je rectifie, une parti de mon commentaire est mal rédigée.
      ………ils affublent les musulmans (qui ne sont pas eux) de qualificatif absurde comme celui d’islamiste……
      Ces heureux élus ne servent à rien si ce n’est faire perdurer l’idée déjà bien ancrée que musulman et républicain est antinomique.

      15.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE