Nice : « Ma mère ne peut pas être victime et coupable à la fois »

Par Al-Kanz

Fatima Charrihi, grand-mère de 60 ans, fait partie des 84 victimes de l’attentat de Nice. Sa fille témoigne.

Hanane Charrihi
© Le Plus L’Obs

L’attentat de Nice a arraché à la vie 84 innocents, des femmes, des hommes et des enfants. Une trentaine de victimes sont musulmanes. Soit plus d’un tiers.

La toute première personne percutée et assassinée par le tueur de Nice est une musulmane, mère et grand-mère de 60 ans, voilée et active dans la communauté musulmane niçoise, notamment lors des opérations de solidarité auprès des démunis. Elle s’appelait Fatima Charrihi.

Sa fille, Hanane Charrihi, a choisi de témoigner en sa mémoire. Extrait.

« Ma mère était une femme aimante, dévouée, dotée d’une grande gentillesse. C’était aussi une croyante, une vraie. Elle portait le foulard et pratiquait un islam juste. C’est elle qui nous a transmis les vraies valeurs de la religion musulmane.

Avec mes six frères et sœurs, elle a toujours veillé sur nous. Installée à Nice depuis 1983, elle n’a jamais cessé de travailler avec acharnement.

Ma maman était une femme extraordinaire, comme toutes les mamans. Je lui vouais une admiration sans faille.

Jeudi 14 juillet, ma mère est morte parce qu’un fou a décidé de s’en prendre à des innocents, au nom d’un islam qui n’en est pas un.

Aujourd’hui, je ne trouve pas les mots pour exprimer ma peine, mais aussi ma colère. »

Pour lire le témoignage dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Ma mère musulmane a été tuée à Nice. Un passant m’a dit que c’était « tant mieux ».



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. luqman    

    Salem alikum,

    Quand on lis les commentaires laissés sur les différents sites internet, on constate la virulence, la haine qui se déchaîne contre les musulmans de France et également contre les musulmans victime de cet assassin.
    Malgré l’habitude depuis des années de faire l’objet de propos haineux et ordurier on ne s’y fait vraiment jamais.
    Plus les années passent et plus la communauté musulmane est décriée violemment.
    Face à cette haine nationale, pas un de nos soit disant représentant de la communauté musulmane n’est capable de prendre la parole

    1
  2. Mohamed    

    As Salâmu alaykoum
    Allah yarahmha et lui accorde son jannah.
    Merci pour le témoignage, la précision sur le voile est superflue dans ce contexte.

    2
  3. Faya    

    Salam Aleykoom

    Que Dieu fasse miséricorde a la défunte et a tous les innocents musulmans qui subissent des injustices partout sur cette terre. Amin.
    Je comprends la douleur de la famille Charrihi, cependant il faut eviter de plonger dans les amalgames…
    Celui qui a fauché des innocents à Nice n’a jamais dit ni fait dire qu’il a commis ce crime au nom de l’islam…. Il a commis son acte et a lui-meme été exécuté. Je ne peux pas admettre qu’une musulmane puisse dire que cet acte violent a ete commis au nom de l’islam »
    Il faut savoir raison garder……

    Wa Aleykoom salam.

    3
  4. LaetiM    

    Bonjour!
    Française comme Hanane Charrihi, élevée dans le catholicisme par des parents ouverts aux autres cultures, des parents qui m’ont appris par leur exemple l’ouverture à « l’autre »(étranger,handicapé…),des parents qui m’ont appris la France, terre d’accueil,je pleure aujourd’hui.
    Je pleure les vivants qui se laissent guider par la peur,ces vivants qui effacent l’Amour qui lie chacun de nous,quelle que soit la couleur de peau, quelle que soit la religion vécue.
    Je pleure pour celles et ceux qui vivent la haine qui en découle,pour celles et ceux qui gâchent la vie, qui ne peuvent vivre la compassion, quelle que soit la religion dont ils se disent, ou l’absence de religion.
    Je pleure pour celles et ceux qui vivent ces drames, celles et ceux qui subissent les conséquences d’actes qu’ils n’ont pas commis.
    A tous les êtres humains je veux dire :
    Je Vous Aime.

    Laetitia

    4
  5. Ajeeb    

    Les musulmans pratiquants sont détestés. Enfin je veux dire les musulmanes comme ces dames. Qui portent un foulard.
    Donc ce n’est pas inutile. Parce qu’il y en a qui confondent foulard et islamistes. C’est ce que je voulais dire Mohamed.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE