#FreeMoussa Moussa est (vraiment) libre

Par Al-Kanz

Sept mois et deux jours après son incarcération abusive, Moussa Tchantchuing a vu les poursuites engagées contre lui annulées.

moussa libre
Moussa libre

Incarcéré abusivement dans une prison du Bangladesh le 22 décembre 2015, puis sous liberté conditionnelle jusqu’à ce 24 juillet 2017, jour de son procès, l’humanitaire Moussa Tchantchuing a vu les poursuites engagées contre lui annulées par le juge. Moussa est de fait libre de quitter le pays après plus de sept mois de détention arbitraire.

C’est sur sa page Facebook que l’humanitaire annonçait ce matin la bonne nouvelle, expliquant que « suite à l’absence d’éléments sérieux dans [son] dossier, le juge abandonne les poursuites à [son] encontre, mettant fin à plus de 215 jours de détention (7 mois et 2 jours). »

Moussa libre Facebook

Le tort de Moussa fut de vouloir porter assistance à des réfugiés en grande précarité, réfugiés rohingyas que les autorités du Bangladesh ont dans le viseur.

Terminons en rappelant que malgré ses déboires Moussa a su consacrer du temps aux enfants des rues jusqu’à lancer un projet ambitieux pour leur venir en aide. Pour en savoir plus visiter le site www.banistreet.com.

Lire – Moussa au Bangladesh lance Bani Street pour les enfants des rues



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. ledaron    

    Wal hamdouliLLAH !!!

    1
  2. oumassia [iPhone]    

    Salam’aleikom,

    Allahou akbar !!

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE