Voici la tombe de Malcolm X

Par Al-Kanz

Malcolm X, célébrité parmi les célébrités, aurait pu choisir d’être enterré avec faste. Musulman, il a choisi l’humilité.

S’il n’avait été assassiné le 12 février 1965 à l’âge de 39 ans, El-Hajj Malik El-Shabazz, c’est-à-dire Malcolm X, aurait eu le 19 mai 92 ans. Hier, ce fut l’occasion dans le monde entier de saluer la mémoire de l’une des plus grandes personnalités du XXe siècle.

malcolm x articles

Sur Twitter, les internautes ont été nombreux à publier un ou plusieurs tweets avec le hashtag #MalcolmxDay (le jour de Malcolm X).

Nous avons pu découvrir à cette occasion une vidéo dans laquelle on voit un imam américain, l’imam Zaid, se recueillir sur la tombe de ce grand homme. Cette tombe la voici (le carré en bas à gauche).

grave malcolm x

Comme nous avons pu le voir en 2015 lors du décès de feu le roi Abdallah d’Arabie saoudite, la tombe d’un musulman doit être on ne peut plus sobre. Puissant ou faible, riche ou pauvre, le croyant, qui redevient alors poussière, repose dans une demeure qui ne doit jamais verser dans le luxe et la démesure.

Lire – Décès du roi Abdallah : prière funéraire et enterrement en islam

La modestie, la tempérance et l’humilité dont doit faire preuve chacun de son vivant doivent transparaître à travers la tombe. L’important est que l’on puisse la distinguer de sorte que l’on sache qu’à tel ou tel endroit une personne a été enterrée. Ainsi, même dans la mort, le musulman fait acte de rappel.

Malcolm a connu de son vivant la célébrité internationale et a rencontré les puissants de son temps. Il aurait choisir d’être enterré dans le faste. Musulman obéissant à Allah, il a fait un tout autre choix. Qu’Allah l’accueille en Son vaste Paradis.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Poupougne    

    C’est comme pour dormir, que la chambre soit grande ou petite, on dort pareil, c’est le lit qui compte.
    Voir grand et imposant ça doit avoir un sens pour ceux qui le font.
    En Espagne ils déposent les corps dans des tiroirs les uns à coté des autres agencés dans un mur.
    Tout ça ce sont des choix.
    Mais les pauvres n’ont pas le choix eux. Leurs corps va à la fosse commune.
    Après la fosse commune au bout de cinq ans, c’est la crémation, puis les cendres vont dans un jardin du souvenir.
    Je ne savais pas ce c’était, j’ai regard sur Wikipédia la fiche jardin du souvenir. Je pensais logiquement à un jardin.
    Ben non. Ce n’est pas un jardin. Je vous laisse aller regarder la tete du jardin.

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE