Deuxième soirée networking du syndicat des professionnels musulmans de France (SPMF)

Par Al-Kanz

Mercredi 9 juin, le syndicat patronal SPMF, premier syndicat des professionnels musulmans de France, organise sa deuxième soirée networking. Inscrivez-vous.

Première soirée networking du SPMF

Le SPMF organise sa seconde soirée networking entre entrepreneurs et porteurs de projet. Si vous résidez en région parisienne et que vous êtes chef d’entreprise, il faut venir à cette soirée. Si vous n’êtes pas chef d’entreprise, passez donc le mot. Plus les entrepreneurs musulmans se développeront, plus les entreprises qui vous ressemblent seront à même de créer des emplois et à lutter contre la discrimination à l’embauche. Participez au développement de ce cercle vertueux, diffusez l’information.

Le SPMF (synergie des professionnels musulmans de France), qui a pour but premier la création d’un réseau professionnel fort et indépendant, vous convie à une soirée networking le 9 Juin 2010 à de 19 h à 23 h. La dernière réunion Networking ayant connu un grand succès, nous avons décidé de réitérer l’événement. Enrichir son carnet d’adresse constitue pour l’entrepreneur un point clef pour développer son réseau d’affaires. C’est dans ce but que le SPMF souhaite rassembler les entrepreneurs de tous secteurs confondus.
Cette soirée aura pour objet de faire connaitre à la communauté les activités que propose votre entreprise. Nous comptabilisons aujourd’hui plus d’une centaine de personnes présentes et espérons vivement vous compter parmi nous.

Les places étant limitées nous vous recommandons vivement de vous inscrire en remplissant le formulaire en cliquantsur le lien suivant : je participe à la soirée networking du SPMF. La pré-inscription étant obligatoire, vous pouvez nous contacter à [email protected] pour plus d’informations.

Les frais de participation s’élèvent à :

– 30 € HT pour les adhérents
– 50 € HT pour les non adhérents

La soirée sera organisée à l’IESH de Paris, 13 boulevard de la Libération à Saint-Denis (93).

Habib DJEDJIK
Président du SPMF

Nous avons consacré un article à la première soirée : Première soirée networking du SPMF



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Yus    

    Salam,

    Est il possible de connaitre la liste d’entreprise qui sont inscrite dans ce syndicat? j’avais lu que Al Kanz en fesait partie donc savoir un peu qui est dans ce réseau, voir si c’est intéressant ou pas…

    1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    “Voir si c’est intéressant ou pas”
    Super la mentalité. On va aller loin comme ça.

    2
  3. Yus    

    Faire partie d’un réseau ok…mais ca serait bien de savoir de quel réseau faire partie quand même!!!!
    Adhérer a quelque chose dont on sait même pas qui y adhère c’est signer un contrat sans lire les clause en minuscule en bas de page…’fin bref!

    3
  4. Al-Kanz    

    Ah. Vous adhérez à un syndicat en fonction de qui y adhèrent et non pas en fonction des valeurs défendues par ce syndicat ? ‘fin bref, exactement.

    4
  5. Lynda    

    Assalamou alaykoumou wr wb

    Al Kanz, je trouve sa demande relativement légitime.
    A mon sens, les valeurs défendues par un syndicat se déclinent aussi dans les membres qu’il accepte ou non… Souvent, c’est ainsi qu’on voit la cohérence des valeurs mises en avant publiquement avec les valeurs réellement mise en oeuvre.
    Yus, de ce que je sais sur les membres adhérents au SPMF à ce jour, le réseau des entrepreneurs est sérieux

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Lynda,
    Je ne l’avais pas du tout perçu de la sorte. Barka-Llahu fik pour votre remarque.

    6
  7. MARDI    

    Salam alaykoum
    depuis peu de temps de plus en plus de site internet membre de la communauté active musulmane fontt de la publicité
    pour cette organisation qui est le SMPF réseaux de networking que je salue au niveau de l’idée
    effectivement créer un réseau dans le but de réunir différents classe sociales de la communauté ne pouvait que être favorable, malheureusement à ma grande surprise une fois inscrit on m’a demandé pour la première soirée 25 euro de participation cela peut etre justifiable il faut louer une grande salle ainsi que le traiteur car cette organisation contrairement
    à d’autre, il y a un traiteur, or la deuxième soirée le tarif a doublé 50 euros.
    je me suis donc permis d’envoyer un émail aux organisateurs et j’ai eu une réponse fulgurante du fondateur
    que ca côute chère de louer une salle et de faire manger les adherants.
    Seulement voila en faisant ma petite enquête j’ai découvert que l’organisateur est aussi associé avec le restaurant l’Alambra il profite donc d’un regroupement d’achat et de es employés pour cuisiner et préparer pour ses adherants
    imaginez donc que 200 personnes assistent a cette soirée le bénéfice serait de 10 000 euros alors j’ai n’ai pas pu m’empêcher d’avoir des doutes sur ce réseau l’intention est elle de de servir la communauté musulmane ou une fois plus d’en tirer profit. Et celui qui est a la recherche active d’un boulot et qui n’a pas les moyens quel solutions lui propose t’on ?
    Salam alaykoum

    7
  8. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mardi, le SPMF est un syndicat de patrons et non de chercheurs d’emploi. Le but n’est pas, comme vous l’écrivez, “de réunir différentes classes sociales de la communauté”. Celui qui est à la recherche active d’un boulot ne trouvera pas sa place dans ces soirées, puisqu’il n’est pas question de réseauter entre personnes qui cherchent du boulot mais entre professionnels. Vous saisissez la nuance ?

    Et non ce n’est pas malheureux de demander une participation aux frais. Je dirais même plus, ce ne serait pas malheureux de demander plus que la simple participation aux frais.

    Je ne sais pas qui vous a donné la “réponse fulgurante”, mais il a dit vrai. Qui va payer la location de la salle et qui va payer la nourriture ? Et même si le traiteur décide de ne pas se faire de marges sur cette soirée, en vertu de quoi devrait-il offrir à manger à 65 personnes ?

    Pour finir, précision sur ceci “imaginez donc que 200 personnes assistent à cette soirée, le bénéfice serait de 10 000 euros”. Et si elles sont 2 000, ça fait 100 000 ? et 20 000, un million ? et 2 millions, 100 millions d’euros de “bénéfices”. Il faudra alors une grande salle… Lors de la dernière soirée, il y avait 65 personnes.

    Pour information, un bénéfice est ce qui reste dans la caisse après avoir payé toutes les charges. Si 200 personnes payent 50 euros, il faudra payer la salle (si vous en connaissez une en Ile-de-France qui peut accueillir 200 personnes et qui ne coûtent pas les yeux de la tête, merci de nous donner les coordonnées du gestionnaire) et il faudra payer les frais de bouche et tous les autres frais inhérents à ce genre d’organisation. Affirmer que “le bénéfice ne sera jamais de 10 000 euros” montre que vous avez au mieux une vision totalement déconnectée de la réalité.

    Maintenant, est-ce que ce serait mal si le SPMF faisait des “bénéfices”, comme vous dites ? Non absolument pas. Et même il faudrait que le SPMF réussisse à dégager de l’argent pour pouvoir grandir et développer ses activités. Vous qui cherchez du travail, vous devriez soutenir ce genre d’organisation, plutôt que de taper dessus, ce de façon totalement à côté de la plaque. Ca vous évitera d’avoir des doutes.

    Quant à servir la communauté, oui le SPMF a cet objectif, mais certainement pas des gens qui ont votre mentalité, qui consiste à vouloir du tout gratuit et qui ne comprenne absolument pas que ceux qui agissent n’ont pas obligation de tout leur servir sur un plateau qui plus est gratuitement.

    Dernier point : pour répondre à votre question ? Quelles solutions propose-t-on à un chômage ? Et si vous vous révolutionnez votre façon de voir et que vous ne vous demandiez pas que l’on doit vous donner du travail, mais que c’est à vous d’aller le chercher, que c’est à vous de vous bouger, que c’est à vous de vous retrousser les manches. Il y a deux sortes de chômeurs, ceux qui disent “on ne me donne pas du travail” et ceux qui disent “je vais chercher et trouver in châ’a-Llâh du travail”.

    8
  9. LOULOUA    

    Salam,

    Ce regroupement d’entrepreneurs musulmans ne peut etre que bénéfique à l’ensemble de la communauté, et je pense qu’on devrait encourager cette association.
    D’ailleurs quand aura lieu le prochain rassemblement, je serais ravie d’en faire partie ?

    salam alikum

    9

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE