Site e-commerce : de Paypal au contrat VAD bancaire

Par Al-Kanz

Les moyens de paiement ont une place particulièrement importante dans un site e-commerce, car placés en bout du fameux entonnoir de conversion.

Les moyens de paiement ont une place particulièrement importante dans un site e-commerce, car placés en bout du fameux entonnoir de conversion. Celui-ci désigne le chemin que parcourt un client à travers les pages du site afin de valider sa commande. Il fait l’objet de toutes sortes d’optimisation afin que tout client qui s’y engouffre finisse par valider sa commande au lieu de l’abandonner. Ainsi, il rend le choix des moyens de paiement crucial, car il est bien dommage de perdre un client à cette ultime étape du processus de commande.

Nous avons entrepris récemment l’installation sur Muslimusk du paiement par carte bancaire via la plateforme d’une banque en plus de la possibilité de le faire via Paypal. Pourquoi donc ?

Paypal

Paypal est une plateforme de paiement en ligne qui permet de régler ses achats sur internet à travers un compte lié à une carte ou un compte bancaire. La création de compte est cependant facultative et il reste possible de régler ses achats en utilisant directement sa carte bancaire. L’intérêt pour un client de payer ses achats avec un compte Paypal est qu’il n’a plus à transmettre les données sensibles de sa carte bancaire qui ne sont connues que de Paypal.

Pour le commerçant, Paypal est relativement facile à intégrer et est supporté par la plupart des moteurs de site e-commerce (Prestashop, Magento, OsCommerce etc.) sans frais de mise en service. Toutefois, cela a un coût : si l’utilisation de Paypal est gratuite pour le client, le commerçant, lui, doit concéder jusqu’à 3,4 % du montant de ses transactions en plus d’une commission fixe de 25 cents par transaction.

Hormis ses frais de fonctionnement élevés, Paypal souffre de l’ergonomie de ses pages de paiement assez peu intuitives, notamment pour un client qui utilise cette plateforme pour la première fois. Malgré quelques efforts consentis sur ces pages, il ne paraît pas toujours évident que la création de compte est facultative et qu’il reste possible de payer par carte bancaire sans créer de compte. Nous avons, en effet, perdu beaucoup trop de clients sur les pages de paiement de Paypal du fait de cette ambiguïté, s’ils n’ont pas été tout simplement bloqués par les rares, mais gênantes indisponibilités de service.

Tout cela nous a amenés à chercher une alternative à Paypal, alternative que nous avons trouvée en souscrivant un contrat VAD (vente à distance) bancaire.

Le contrat VAD bancaire

Souscrire un contrat de vente à distance avec une banque vous permet d’accéder à la plateforme de paiement électronique de cette banque et de proposer à vos clients de régler leurs commandes par carte bancaire de façon sécurisée. Proposer cette solution de paiement via une banque connue et reconnue est très avantageux pour l’image d’un site marchand. Le visuel d’une banque qui a pignon sur rue renforce la confiance du client et permet à votre site de dégager une certaine impression de sérieux.

Cependant, tout comme Paypal, un contrat VAD a un coût, à commencer par les frais de mise en service qui sont de 150 € HT à plus de 500 € HT pour certaines banques. A cela s’ajoutent une commission variable souvent inférieure à 1 % et une commission fixe d’environ 25 cents en moyenne par transaction. Certaines banques proposent un certain nombre de transactions sous forme d’abonnement mensuel, assorti d’une facturation à l’unité pour chaque transaction supplémentaire. L’intégration de la solution de la banque au système de votre hébergeur ou au moteur de site e-commerce peut également engendrer des coûts supplémentaires. C’est le cas de Prestashop par exemple, dont les modules de paiement par carte bancaire sont pour la plupart payants. Ces coûts fixes ont un certain poids sur le budget d’un auto-entrepreneur, mais une fois ceux-ci amortis, le faible taux de commission variable se fait vite sentir sur l’ensemble des frais liés aux règlements des commandes par carte bancaire.

Si vous désirez souscrire un contrat VAD bancaire, la première chose à savoir est qu’aucun des taux et coûts cités plus haut n’est gravé dans le marbre et qu’ils sont tout à fait négociables. De ce fait, n’hésitez pas à jouer des bonnes performances de votre boutique ou à faire jouer la concurrence entre établissements bancaires. Dans notre cas, nous avons eu droit à une réduction de 50 % sur les frais de mise en service accordée par notre banque aux auto-entrepreneurs et notre interlocuteur n’a pas hésité à s’aligner sur le montant de la commission fixe par transaction proposé par une banque avec laquelle nous étions également en contact. Grâce à cette démarche, nous disposons maintenant d’une solution de paiement par carte bancaire qui ne nous coûte que 0,3 % de notre chiffre d’affaire au lieu des 3,4 % appliqués par Paypal, en plus d’une commission fixe par transaction similaire à celle proposée par Paypal.

Vous pouvez également vous aider de cet outil pour comparer les frais bancaires et ceux de Paypal en fonction de votre panier moyen et des termes du contrat VAD bancaire qui vous sera proposé. Cependant, n’oubliez pas que l’intérêt du contrat VAD bancaire n’est pas que financier : c’est aussi un atout stratégique en terme d’image et donc de mise en confiance du client.

En ce qui nous concerne, notre satisfaction est totale et nous recommandons à nos amis e-commerçants, qui ne proposent que Paypal comme solution de paiement par carte bancaire, cette alternative plus qu’intéressante.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Soliv'r    

    Sur notre boutique, il n’y a effectivement que paypal pour le paiement via carte bancaire et je confirme, c’est la galère.

    A la fin de l’article il y a une référence à un outil pour comparer les offres, mais il manque un lien: “Vous pouvez également vous aider de cet outil pour comparer les frais bancaires”

    1
  2. commercante    

    je suis moi-même en pleine réflexion sur cette question. Merci pour cet article.
    voilà le lien il me semble:
    http://eticweb.com/dossiers-thematiques/42-e-commerce/22-paypal-vs-banque.html

    2
  3. 3
  4. louiza    

    Salam aleykoum,
    merci pour cet article qui fait également avancer ma réflexion. J’ai une question : avez-vous des banques à conseiller plus que d’autres ? ou c’est vraiment du cas par cas, fonction de la négo et de la politique de l’agence en région ??

    Merci !

    4
  5. sianat    

    As-salamû’ alaykum,

    Baraka Llâhu fik pour toutes ces explications. Je songe sérieusement à permettre à mes clientes de régler directement sur le site par carte bancaire in châ Allah.

    5
  6. E-commerçants : faut-il avoir peur de 3DSecure ?    

    […] évoquions dans notre dernier article l’opportunité pour un e-commerçant de proposer le paiement par carte bancaire via un […]

    6
  7. Asma    

    Salam,
    Merci pour cette article instructif.
    Quand j’ai lancé ma boutique, je ne pouvais mettre en palce que paypal ( Librairie était trop jeune et les VAD étaient purement et simplement refusés), les stats en 2010 étaient un panier sur 2 en moyenne sont abandonnés au moment du paiement sur un site qui ne propose que paypal.

    Après plus de 9 mois d’activité, c’est exactement mon cas ! Est ce que vous avez eu un moyen de mesurer le nbre d’abandon de panier avant et après la mise en place de votre contrat ? Si oui quel retour pouvez vous nous faire à ce propos sur le sacro-saint Taux de conversion….

    Barrak Allah oufikoum !!

    7
  8. Haroon Qamar    

    Bonjour

    Merci pour cet article et le lien. Je suis jeune entrepreneur, en pleine réflexion sur les plateformes de paiement en ligne. Si quelqu’un a des nouveautés dans le sens qui peut aider les créateurs des boutiques enligne, merci de les partager.

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE