Tony Blair a désormais une musulmane* dans la famille

Par Al-Kanz

Toute la presse britannique en parle. La belle-sœur de l'éventuel futur criminel de guerre Tony Blair vient de se convertir à l'islam* à la faveur d'un séjour en Iran. Lauren Booth, nous apprend le Guardian, a cessé de manger du porc et lit le Coran tous les jours. Détail amusant donné par le journal britannique…

Toute la presse britannique en parle. La belle-sœur de l’éventuel futur criminel de guerre Tony Blair vient de se convertir à l’islam* à la faveur d’un séjour en Iran. Lauren Booth, nous apprend le Guardian, a cessé de manger du porc et lit le Coran tous les jours. Détail amusant donné par le journal britannique : elle en est aujourd’hui à la page 60, soit la sourate 3, la famille d’Imran, versets 79 à 83.

Tony Blair qui a provoqué la mort de plus de 100 000 Irakiens se retrouve ainsi avec une musulmane dans la famille. On attend les premières conversions en France. A trop se frotter à l’islam, certains finiront bien par y adhérer ^_^.

*Lauren Booth travaille pour la chaîne de télévision iranienne et qu’il est possible qu’elle se soit convertie à l’imamisme et non à l’islam. Pour ceux qui veulent comprendre la différence, voici un site salutaire : www.taqiya.net. Les plus pressés peuvent consulter cette “perle” : où Ali (as) n’est pas un dieu mais pas moins qu’un dieu pour autant !



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Sleipne    

    Déjà tout ceux qui se marient avec des musulmanes se convertissent par choix ou par nécessité (ou un peu des deux) ;)

    1
  2. Pseudonym    

    As salamou 3alaykoum

    Je suis très heureux de voir que tu as pris soin de signaler que l’imamisme est une religion différente de l’Islam. Si c’est bien au chiïsme duodécimain qu’elle s’est convertie, alors elle n’est pas entré en islam, mais n’a fait que passer d’une forme de mécréance vers une autre forme de mécréance. Un autre Indice à charge : elle porte le voile à l’iranienne (frange apparente).

    2
  3. Paradisial    

    Il faudrait en arrêter avec ces jugements de valeurs.

    La soeur Lauren Booth s’adresse à un public non iranien mais plutôt londonien, qui de surcroît devrait être très cosmopolite. Par dessus le pupitre d’où elle s’exprime est inscrit ce message : Global Peace & Unity ; lequel, comme tout le monde le sait, fait référence à l’ISLAM.

    Son discours est toute sincérité et positivisme.

    Chiite ou sunnite on en a cure. C’est son affaire personnelle.

    Musulmane tout court c’est ainsi personnellement que je la considère.

    Moi également je suis musulman tout court. Chiites et sunnites sont tous mes frères. Halte aux dissensions.

    Bientôt la Oumma sera toute unie. Incha-Allah, il n’y aura que des MUSULMANS, sans quelconques adjectifs supplémentaires.

    Bienvenue à Lauren et à sa fille dans cette grande fratrie.

    Tout le plaisir est pour nous.

    Bonne consécration.

    Ils auront beau attaquer l’Islam, ce faisant, ils ne feront que le forcer à rentrer dans leurs maisons, par la porte graaande ouverte, celle des cœurs.

    Ils ne sauront jamais verrouiller les cœurs en quête d’amour et de vérité.

    Les sages desseins de Dieu sont au-delà de touuutes leurs intrigues.

    3
  4. Abou Habib    

    Salam alaykoum,

    @ Paradisial,

    Avant de parler d’une chose, on se renseigne, et encore plus quand il sagit de l’Islam. Je vous invite donc a faire des recherches concernant vos “frères” chiites. Une fois vos recherches terminées sur leur croyance et leurs adorations, vous nous direz s’ils sont toujours vos frères.

    4
  5. Sando    

    + 1 Abou Habib

    5
  6. bilard    

    oui

    6
  7. Paradisial    

    Abou Habib,

    wa alaykumu ssalam.

    Sache que je jamais je ne pourrais mettre TOUS les chiites dans le même moule, pas plus qu’il ne serait décent de mettre touus les “sunnites” dans le même moule.

    Il ne m’appartient pas de juger quelconque personne tombant dans quelconques dérives, d’un côté comme de l’autre.

    Halte aux dissensions.

    L’heure est à l’union.

    Seuls les crédules ignorants seraient contre.

    Tous sous la même bannière, celle de l’Islam un et unique, sans adjectifs ni suppléments.

    Ne jouons pas le jeu des islamophobes.

    Sans rancunes.

    7
  8. Marie-Aude    

    Bonjour,

    je ne me permettrais jamais en tant que non musulmane, de juger si les imamistes, les chiites ou tout autre sunnite, fondamentaliste, salafiste, soufi, etc. est un vrai musulman ou pas.

    En tant que non musulmane, et chrétienne, je peux simplement dire que je suis choquée de me voir traiter – indirectement – de mécréante. Ou bien je n’ai rien compris, ou bien votre Prophète lui même a dit que les chrétiens, les juifs et les Zoroastres (ce qu’on résume en “gens du Livre”) ne sont justement pas des mécréants, même si ce ne sont pas d’aussi bons serviteurs de Dieu que les musulmans.

    La doctrine de la Trinité ayant été fixée dans l’Eglise vers 180 – 240, de deux choses l’une, soit votre Prophète l’ignorait et il a dit une erreur, soit elle n’est pas de l’association.

    Il est parfois difficile de faire la différence entre une croyance telle qu’elle est transformée par les gens et une doctrine théologique. L’excision, par exemple, n’est pas islamique, au contraire, et pourtant beaucoup de gens sont persuadés qu’ils sont de bons musulmans en mutilant leurs filles.

    Que nous soyons chrétiens ou musulmans, nous partageons une croyance : seul Dieu a le pouvoir de réellement sonder les coeurs et les intentions, et de savoir si un homme est bon ou pas, si il est réellement croyant ou pas.

    J’ai rencontré de nombreux musulmans qui sont des hommes et des femmes de bien (voilées ou pas, pour ces dernières), certains d’entre eux m’ont profondément touchée. J’en ai rencontré aussi qui jugent, qui jaugent la foi à un morceau de cheveu visible ou pas, (encore une fois je me trompe peut être, mais il ne me semble pas que le hidjab soit un des piliers de l’Islam ?), qui excluent. Quand, par exemple, je lis sur certains sites que des converties sont “interdites de fêtes de famille”, quand je me fais traiter ici de mécréante, je me dis que finalement les musulmans dans leur ensemble ne sont pas meilleurs que les autres.

    Je réagis ici, j’aurais pu le faire ailleurs, mais je voulais en profiter pour remercier l’auteur de ce blog. Je me souviens de certains posts, notamment dans la série Adabéo, où il soulignait que des non musulmans étaient aussi des frères :)

    Bien sûr, ceci n’est que l’avis d’une mécréante, donc sans aucun intérêt (second degré).

    8
  9. Al-Kanz    

    Marie-Aude,

    Je n’ai pas très bien compris votre commentaire. Ce qui vous pose problème, c’est l’usage du terme mécréant pour définir un mécréant ? ou le fait qu’un non-croyant soit considéré comme étant un non-croyant ?

    9
  10. Nasser    

    Bonjour Marie-Aude,

    Je me permet de réagir à votre commentaire, en espérant sincèrement apporter un élément de réponse à certaines de vos interrogations, ceci car je me suis vu adressé les mêmes remarques par un voisin il y a quelques années.

    Avant toute chose je ne désire nullement vous insulter ou autre (^^), j’ai bien compris votre position, à vous désormais de comprendre ce qui va suivre. En effet ne s’agit nullement de juger les gens, plutôt simplement de reconnaitre un statut d’un point de vue islamique , d’appeler un chat un chat pour résumer. D’ailleurs lorsque j’interroge mon collègue lui-même chrétien sur “mon au-delà” de son point de vue, ce dernier m’avoue en toute franchise que selon lui c’est l’Enfer si je meurs dans cet état.
    Aussi selon les “gens du Livre” je suis bien non-croyant, païen, renégat et selon la terminologie de l’Eglise depuis des siècles : hérétique. Est-ce que ceci va m’empêcher d’être juste ? A demander de changer de termes ? Du tout. “ Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon.” Il faut admettre que l’on pense pas pareil et qu’il y a un différence entre les religions qui n’est pas que minime malgré la croyance en un Dieu Unique pour les musulmans sans Trinité je tiens à le souligner. Je vous conseille la lecture et l’écoute de la sourate Al-Kafirûn.

    Il n’est pas permis d’appeler les non-musulmans “frères” parce Dieu, gloire à Lui, le Très-Haut dit : « Les croyants ne sont que des frères » (sourate 51,v.10) malgré ce que vous avez pu lire ici ou ailleurs, ceci si nous revenons aux Textes. Si c’est est un “frère de lignée”, cela est acceptable : « Et (Nous avons envoyé) à Aad, leur frère Hud » (sourate 11, v.50).

    Lisez si vous le voulez : «Certes sont mécréants ceux qui disent : « Dieu, c’est le Messie fils de Maryam (Marie) » (Sourate al-Maida v.17) ou encore : “Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : « en vérité, Dieu est le troisième de trois ». Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! ” (sourate 5, v.73)
    au sujet des juifs : ” Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Maryam, et à cause de leur parole : « Nous avons vraiment tué le christ, ‘Issa, fils de Maryam” (Sourate 4, v.156-157)
    Et de manière générale : “Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants ” (Sourate 3, v.85). Aussi, malgré les discussions que l’on pourra retrouver dans les différents forum et autres, à avoir est-ce que les “gens du Livre” sont mécréants ou pas, le Coran, lui ne laisse pas de doute quand au devenir des personnes mourant dans cet état.

    Quand au terme de “mécréant” appliqué aux Juifs et Chrétiens, il faut l’entrevoir dans son sens linguistique et islamique, dans la langue arabe la mécréance (Kufr) signifie recouvrir (sitr chay u wa ta’tiyatuhu).En tant que musulman je n’ai aucun complexe vis à vis de cette terminologie, je la revendique et m’en inspire dans mes échanges, elle émane d’un Seigneur Miséricordieux, Sage et Juste envers Ses serviteurs.

    La chose sur laquelle nous pouvons débattre est (pour ouvrir votre appétit intellectuel) : est-ce que la mécréance est du polythéisme ? Et c’est l’avis certains érudits musulmans à l’image de al-Qurtubi, Ibn Hamz etc. D’autres ont pu faire une différence à l’image de Abû Hanifah. Retournez aux ouvrages de ces grands savants musulmans.

    Pour finir, quand à l’excision (je ne vois pas pourquoi évoquer ce point ici cela dit) : je partage l’avis qu’il s’agit d’une coutume plus qu’une adoration mais signalons que de grands jurisconsultes ont pour avis que cette pratique fait parti des rites de l’Islam, mais nous sommes à mille lieux de la manière dont cela est pratiqué dans certains pays d’Afrique par exemple.

    Bien à vous. L’avis d’un musulman qui a donné de l’intérêt à votre commentaire (premier degré ^^)

    10
  11. Marie-Aude    

    Il y a plusieurs choses en fait. Déjà la formulation “mécréant” ou “non croyant” n’est pas la même. Le terme de mécréant est très chargé négativement, et vous ne pouvez pas l’ignorer. Traiter quelqu’un de kafir n’est pas une gentillesse, et ne s’accompagne généralement pas d’une invitation à dîner :)

    Sur le fond, mon problème est que lorsque je lis à propos de quelqu’un qui était chrétienne avant de se convertir à l’Islam, qu’elle est passée d’une forme de mécréance à une autre forme de mécréance, je comprends que les chrétiens sont des mécréants. Et je le prends pour moi, avec toutes les insultes, tous les appels à l’ignorance et au rejet que j’ai pu lire ailleurs.

    Je sais bien que ce blog s’adresse à 99,9% à des musulmans, versés dans les subtiles différences entre les “bons” et les “mauvais” mécréants, et je ne me permettrais en aucun cas d’essayer de dire ‘ce qui doit être dit”. J’ai simplement voulu renvoyer un ressenti face à une façon d’exprimer les choses, que je prends très honnêtement comme une sorte de claque dans la figure.

    Bien sûr ce n’est pas ce seul commentaire, qui tout seul serait anodin, c’est aussi une accumulation de choses lues, entendues dans bien des endroits.

    11
  12. said elftou7    

    Marie-Aude,

    Si tu veux un jour gouter aux délices du paradis et éviter l’enfer pour l’éternité sache que ce n’est possible que si tu crois en un Dieu Unique (sans associés et sans trinité), que Mohammed est le dernier des messagers (3alayhi salatou wa salaam), que l’islam est la seule religion agréer par Dieu depuis la venue de ce dernier messager. L’islam c’est 5 piliers, et 6 piliers de la foie et aussi l’i7san (càd être absolument sincère envers Allah, adorer Allah comme si vous Le voyiez car si vous ne Le voyez pas, Lui vous voit.)

    Ce site peut t’apporter des éclaircissements sur ce sujet: http://www.aimer-jesus.com/
    Il est fait par des (ex)chrétiens qui ont fini par retrouver le droit chemin.

    12
  13. Marie-Aude    

    @Nasser, nos commentaires se sont croisés.

    Je ne vais pas rentrer dans de subtiles discussions théologiques ni historiques notamment sur le fait que ce sont les romains qui ont tué le Christ, tout seuls comme des grands, ni sur le fait que Jésus n’est pas Dieu, et n’a JAMAIS prononcé cette parole dans l’evangile, et que cela n’est pas écrit ainsi dans le credo…. je reconnais que la Trinité est une prise de tête théologique, mais il existe un certain nombre de théologiens notamment protestants, mais aussi chrétiens, qui considèrent aujourdhui que le Christ n’a pas eu d’existence réelle, et qu’ils sont de bons chrétiens. ), je crois que ce n’est pas le lieu ici, ni vraiment le sujet. Mais si je reprends la lettre de vos citations, “ceux qui disent” peut très bien être un sous groupe de chrétiens (surtout en ces temps troublés. La différence entre la mécréance et la bonne croyance est parfois une simple lame de rasoir (et c’est en ce sens que je prends l’exemple de l’excision, qui est une pratique tolérée sous certaines conditions dans le Coran, et se voit transformée en une obligation barbare ailleurs, au nom de ce même Coran qui n’a jamais prescrit “ça”).

    Mais je ne prétends pas que les chrétiens sont à vos yeux, d’aussi bons croyants que les musulmans. En revanche, en tant que chrétienne, je n’accepte pas la théorie de la damnation automatique de tous ceux qui ne se reconnaîtraient pas chrétiens. Ce cheval de bataille de l’évangélisation et des missionnaires est en contradiction avec de nombreuses paroles de l’évangile, et a été inventé par un pouvoir politique qui commençait à pervertir le message religieux (comme le fait obligatoirement tout pouvoir politique).

    J’avoue en tant qu’être humain, avoir un peu plus de problèmes à segmenter la fraternité en fonction de la religion, mais après tout tant que cela ne change pas le comportement des gens…. le seul problème est que souvent, on passe de “pas nos frères” à “nos ennemis” ou à tout le moins à “des étrangers qu’il faut éviter”.

    Il y a des choses que je considère comme des excès, qui me choquent. Je ne vais pas entrer dans un florilège de citations, mais j’ai vu et lu autant d’intolérance de la part d’une minorité de musulmans que des pires cathos d’extrême droite ou des newborns christians. L’usage qui est fait ailleurs du mot de mécrant ou de kafir fait que je commence à y être hyper sensible, comme les musulmans peuvent être hyper sensibles sur d’autres termes.

    13
  14. Abou Habib    

    Salam alaykoum,

    @ paradisial : Entierement d’accord, il faut s’unir, mais pas avec n’importe qui.

    @ Marie Aude : Un mécréant, comme son nom l’indique, est quelqu’un qui mécroit, donc qui ne croit pas, donc c’est un non croyant tout simplement. Sans rentrer dans les differents types de mécréant, vous avez l’impression que terme est plus négatif que le terme non croyant, tout simplement parce que vous avez ecouté les propos de certains ” musulmans ” qui insultent et mal traitent les mécréants. Simplement pour vous informer, ces personnes la qui se disent musulmanes, non pas reussient a faire la difference entre le fait de se désavouer de vos croyances, et le fait de bien se comporter avec vous. Je peux tres bien dire que vous etes une mécréante, sans avoir ce sentiment de haine deriere, et dailleurs c’est ce que l’on doit tous faire, et nous devons nous musulmans, un bon comportement envers vous, car notre exemple est notre prophete Mouhammed ( sur lui la paix et les benedictions d’Allah ) tout simplement. Je vous invite a lire sa biographie, ainsi que celle des personnes pieuses de l’islam qui lui ont succédé, et vous verrez au moins une quinzaine d’histoire de comportement avec des juifs et des chrétiens, alors que ceux ci habitaient en territoire musulmans, a médine et a la mecque meme ! Alors que dire du comportement que nous aujourdhui, nous devons avoir avec les mécréants, sachant que nous sommes chez vous ? …

    14
  15. Nasser    

    Puisque votre commentaire me désigne Marie-Aude, je me permet de répondre une fois encore.

    Au moment de lire votre commentaire je n’ai pu m’empêcher de me rappeler la Parole de mon Seigneur dans sourate Al-Baqarah : « Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté. Puis, Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs, et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour juger les divergences entre les gens. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il est parvenu qui divergèrent à son sujet, après que les preuves leur soient venues ! »

    Ensuite, je peux comprendre que ce terme de mécréant vous “choque”. Néanmoins ici la question posée ici est simple : être musulman ou ne pas être. Cette question n’accepte pas d’intermédiaire, de gradation ou autre.

    Ensuite, il ne faut surtout pas confondre deux choses : considérer une personne comme mécréante, n’empêche pas d’être respectueux envers elle, juste envers elle, ne pas la tromper, la visiter si elle tombe malade et autres.

    Si vous voulez m’entendre dire comme certains : “les chrétiens ne sont pas mécréants parce qu’ils croient comme nous en un Dieu unique” alors je le pourrai pas. Le cas échéant je ne serai plus musulman pour ma part car j’ai su pertinemment que ce n’était pas le cas dans les Textes. Que Dieu m’en préserve !

    Ce que j’essaye de vous faire comprendre ici, c’est que le terme mécréant est un terme choisi par notre Seigneur, il est donc selon moi juste et sage pour désigner les non-musulmans et qu’il n’implique pas d’insulter, être injuste ou autre. Bien au contraire ! “Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre sauf ceux qui sont injustes” dans sourate l’Araignée. L’injuste qui s’oppose avec le mal, l’agressivité à un autre jugement vous en conviendrez.

    Le distinction que vous faite entre “bons” et “mauvais” mécréants est fausse en elle-même selon les Textes je tiens à le signaler.

    De même je ne veux pas débattre de subtilités théologiques avec vous car je n’en ai pas le niveau. Cela dit Jésus n’a pas était tué ni par les Romains ni par autres pour simple rappel. « et pour leur parole : “Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu”. Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont divergé à son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune science certaine et ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certes pas tué, mais Dieu l’a élevé vers Lui. Et Dieu est Puissant et Sage. Il n’y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n’aura pas foi en lui (le Messie) avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux.» dans sourate An-Nîssa.

    De même je me permet au sujet de votre remarque sur l’excision “une pratique tolérée sous certaines conditions dans le Coran”, j”attends impatiemment le verset concerné, où à défaut reconnaitre en toute humilité que ce point n’est nullement cité dans le Coran.

    Il existe un chapitre intéressant en Islam pour vous, qui est celui de l’alliance et du désaveu. A vous de vous renseigner d’avantage et de rechercher la vérité. La vérité est unique selon le musulman, c’est réellement avec respect et douceur que je vous adresse cette parole : cette terminologie est celle de l’Islam que vous l’admettiez ou pas et ceci depuis 14siècle, quand bien même l’Église aurait changer par maintes conciles diverses appellations ou acte d’adoration. Cela dit si vous préférez dire “non musulman”, alors chacun est libre de faire ce qu’il veut. ^^

    Pour finir, je peux aisément comprendre que le comportement d’une minorité vous choque. Pour tout vous dire, moi aussi ! Mais la personne à la raison saine sait que l’on ne reconnait pas la vérité à travers les hommes mais les hommes au travers de celle-ci.

    Bien à vous.

    15
  16. Yousra    

    Assalam alaykoum

    Le GPU c’est un peu l’équivalent de la rencontre annuelle des musulmans franCais

    16
  17. A.B    

    Restons obtimistes au moins elle a fait un pas dans la direction de l’islam, ça lui sera moins compliqué de passer de l’imamisme à l’Islam que de passer de la mécréance au sectarisme.

    17
  18. Isabelle    

    @Pseudonym,

    ”Un autre Indice à charge : elle porte le voile à l’iranienne (frange apparente).”.

    Je commence à connaitre l’Iran car j’y vais un mois au mois de mai prochain.

    En fait les Iraniennes laissent leur frange apparente car la plupart des Iraniens ne sont pas des musulmans pratiquants. Les femmes sont obligées en Iran de porter le voile et elles essaient de prendre des libertés, par exemple laisser
    des cheveux découverts.
    Les Iraniennes chiites qui sont pratiquantes cachent tous leurs cheveux comme les sunnites.

    18
  19. aucun nom    

    Salam,

    taqiya.net est devenu http://www.al-taqiya.org et l’article sur “Ali qui n’est pas moins que dieu” est accessible sur le lien suivant : http://www.al-taqiya.org/layatullah-ali-khamenei-a-propos-de-celui-qui-divinise-ali/

    19

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE