J’aime trop NPNS. Au moins ces filles-là, elles se battent pour la cause féminine.

Par Al-Kanz

Du petit lait. Aujourd’hui, c’est la journée de la femme. Ça tombe bien, j’en suis une (de femme). C’est donc ma fête en quelque sorte. Pour célébrer ça, avec des copines, on va toutes boire un verre dans un bar en ville, puis on finira la soirée en boite. Entre filles. J’espère rencontrer l’homme de…

Du petit lait.

Aujourd’hui, c’est la journée de la femme. Ça tombe bien, j’en suis une (de femme). C’est donc ma fête en quelque sorte. Pour célébrer ça, avec des copines, on va toutes boire un verre dans un bar en ville, puis on finira la soirée en boite. Entre filles. J’espère rencontrer l’homme de ma vie ce soir, mais les filles le savent pas. Je leur dis pas ce genre de choses sinon elles vont encore se moquer de moi, mais en fait, j’espère bien trouver le bon numéro (comme tous les autres soirs d’ailleurs). Alors en attendant de tomber dessus (ou l’inverse), ben je butine, j’en essaie plusieurs. C’est sûr que maintenant, j’ai des kilomètres au compteur comme on dit, mais faut ce qu’il faut, si je veux trouver mon Prince Charmant !

Pour lire l’intégralité du billet, cliquez sur le lien suivant : La journée de la femme: Liberté 1.0 (Foul Express)



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Najet    

    je l’avais lu sur le site de MM c’est très bien fait; tout y est : l’humour, le scénario, et la morale! bravo

    1
  2. Mohamed    

    “j’en essaye pleins” c’est eux qui t’essaye pauvre malheureuse

    2
  3. andalus    

    Je crois qu’elle va le chercher longtemps son prince charmant.

    3
  4. Najet    

    ou alors le prince charmant va vite se transformer en grenouille une fois attrapé, à l’inverse des contes de fées; et ça c’est pas du virtuel :-(

    4
  5. Najet    

    désolée il fallait lire crapaud… j’ai oublié de réviser mes classiques ;-)

    5
  6. konaté    

    haaaaaaaaa kaka beurk (j’en essai plusieur)

    6
  7. mada    

    Quelques perles de son texte
    -“.genre si je suis enceinte et que je veux pas le garder, je peux éliminer, enfin je veux dire « évacuer » le bébé”

    ou ce que génère comme cliché la télévision sur le français moyen si utilisé comme unique source d’informations :
    -“Et les arabes, enfin les racailles, enfin j’me comprends, ils veulent importer leur religion en France, comme ils ont fait en Afghanistan.”
    “les NPNS sont là pour libérer les femmes musulmanes pour qu’elles enlèvent le voile que leur mari les force à mettre”

    7
  8. AbouAdem    

    Salam,

    Le texte est ironique. Il ne faut pas le prendre au premier degré. C’est une rhétorique qui invite à réfléchir et à dénoncer la “femme libre” à la sauce occidentale qui est au final la vraie victime.

    Malheureusement, c’est ce genre de “philosophie” qu’ils voudraient inculquer aux musulmanes ! Non merci !

    Wa salam

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.