Une déclaration qui ne mange pas de pain (des Français)

Par Al-Kanz

Les périodes de campagne électorale ont ceci de particulier qu’elles révèlent des talents. Ou pas.

Déclaration ce matin de Claude Guéant, nouveau tenancier du maroquin de l’ex-préposé aux blagues qui ne plaisent pas au juge.

“Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux.”

Ben mon cochon ! si avec ça, Marine ne fesse pas l’UMP aux prochaines élections !

Moins sinistre, discours politique de Fernand Raynaud, le Jamel Debbouze des Français, des vrais hein ^_^

via @Guybirenbaum & @Ajib_fr



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Kyle Butler    

    Le titre est génial!

    :)

    1
  2. Marie-Aude    

    La question, c’est que si cette immigration est réellement inctrontrôlée, on pourrait éventuellement se demander pourquoi réélire un président qui en a été responsable pendant près d’une dizaine d’année, d’abord au ministère de l’intérieur, puis à la tête du pays. Conclusion : Guéant prend vraiment les français pour des imbéciles.

    2
  3. Tyllerr    

    Pour monsieur Guéant, le contrôle de l’immigration consiste sûrement en une décoloration de la peau pour faire plus caucasien, une conversion au dogme du consumérisme et pourquoi pas à des cours de cuisine pour apprendre à cuisiner une belle cote de porc à la sauce au vin blanc. Ah oui la avec une tel immigration les français se sentiraient sûrement chez eux !

    3
  4. Jean    

    C’est vrai quoi, avec un president immigre on sait plus où on vit .

    4
  5. Ninine    

    Salam Alaykoum,

    Fernand Raynaud… il nous en faudrait plus des comiques comme lui : lucide, sur la bêtise ambiante et le tout avec humour. Merci Al Kanz.

    Je rappel au passage que selon la loi Française : le droit du sol est en vigueur (jusqu’à présent en tout cas…).
    Donc quant Guéant parle d’immigré il fait des amalgames inacceptable.

    De plus, la plupart sont également ” Français de sang ” c’est à dire de parent également Français (c’est la grande majorité et nous sommes pour certains déjà la 3ème voir la 4 ème génération)…ça doit grincer des dents chez certains xénophobe de tout bord ( en particulier de la gauche hypocrite et manipulatrice)

    Ils le savent et c’est une des raisons pourlaquelle il s’attaque d’avantage au dénominateur commun : l’Islam.
    Avec leur fumeuse expression : l’Islam est elle compatible avec la République ?…
    le temps des lumières semble dépassé, nous sommes en France plongé dans l’obscurité par certains oiseaux de mauvais augure.

    5
  6. Carolina    

    Assalamou alaikoum,

    Le problème de la France c’est qu’elle veut assimiler ses immigrants et non pas les intégrer. Cela fait 6 ans que je suis en France et je comprends maintenant ce qu’est le chauvinisme français. En France on veut assimiler les personnes différentes des Français c’est-à-dire qu’on veut qu’elles pensent, agissent et vivent comme les Français. J’ai l’impression de vivre au milieu d’un troupeau de moutons. J’ai l’impression de vivre dans le berceau de la pensée unique !

    Je le vois tous les jours. Si on ne fait pas la bise à tout le monde tout le temps on est des extra-terrestres. Si on ne lit pas Le Figaro ou l’Express on n’est pas normal. C’est aberrant les codes qui régissent la société française.

    Heureusement que mon expérience de fille d’immigrés italiens née en Suisse m’a bien renforcée alhamdoulillah. On a véritablement une double culture qui nous enrichit. Même si on nous traitait de “ritals” dans les années 1980 on a bien su s’intégrer en gardant nos valeurs et nos parents ont beaucoup apporté au pays. Dans les années 1960 il n’y avait pas de carte de séjour pour immigrer en Suisse. La Suisse était bien contente d’avoir de la main-d’oeuvre facile notamment pour le bâtiment et après pour l’horlogerie. Mais la Suisse sait le reconnaître contrairement à la France. Il est vrai que c’est un petit pays et que peut-être cela peut expliquer certains choses. Néanmoins les “étrangers” sont respectés avec leur spécificités. Par exemple, en Suisse c’est la 4e ou 5e génération d’immigrés italiens et la plupart parlent italien. Or en France je constate que souvent à la deuxième génération les enfants n’ont pas du tout appris l’italien. Ils portent des noms italiens francisés qu’ils ne savent parfois pas prononcer correctement. C’est comme si la culture française devenait dominante au détriment de la culture d’origine. C’est ce que j’appelle une assimilation et non une intégration.

    Chaque culture a ses spécificités et c’est absurde de vouloir tout lisser pour ressembler à une autre culture. La culture est une richesse et le brassage un enrichissement pour tout le monde. Que signifie le brassage culturel au yeux de la France ? Je savais les Français chauvins (c’est un sujet de blague en Suisse) mais je pensais que cela avait trait à la fierté d’être Français doublée d’un peu d’arrogance. Or je constate que cela va bien plus loin dans cette volonté de rendre tout le monde adepte de la pensée unique, de l’agir unique, du vêtement unique (ni trop long ni trop court) et surtout du manger unique avec le “saucisson-pinard” comme étalon de mesure très réducteur de l’identité de la “douce France”…

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.