Projet Waqf : les billets américains

Par Al-Kanz

Suite du journal de bord du projet Waqf, par Amine, l’un des porteurs de ce projet et responsable à la mosquée de Vigneux-sur-Seine.

Suite du journal de bord du projet Waqf, par Amine, l’un des porteurs de ce projet et responsable à la mosquée de Vigneux-sur-Seine.

Waqf Tour - Episode 1 : Mosquée Al-Iman, Le Bourget, 20 Octobre 2011

Le 11 novembre 2011, à l’occasion de la grande fête de l’Aïd el-Adha organisée par la mosquée de Vigneux, le lancement du concours Waqf était annoncé. Rappelons rapidement que le concours Waqf est une des opérations de communication mises en place par la mosquée de Vigneux afin de promouvoir le projet Waqf en partenariat avec Adabéo et les sites Al-Kanz.org et Trouvetamosquee.fr. Il s’agit d’un concours de collecte destiné aux enfants de quatre à seize ans. Munis de leurs tirelires conçues aux couleurs d’Adabéo. Ces derniers deviennent de véritables ambassadeurs du projet auprès de leur famille, leurs amis, leurs camarades de classe ou encore des commerçants de proximité avec pour objectif de collecter un maximum d’argent pour le projet Waqf. A l’issue du concours, l’enfant dont la tirelire sera la plus garnie sera récompensé pour ses efforts par un voyage à La Mecque afin d’y effectuer le petit pèlerinage (umra).

Waqf Tour - Episode 1 : Mosquée Al-Iman, Le Bourget, 20 Octobre 2011
Crédit Trouvetamosquee.fr

Au sein de l’école Maison de la sagesse (EMS), la madrassah de la mosquée de Vigneux, le concours anime les enfants au quotidien. Nous avons demandé aux enseignants de nous raconter les anecdotes les plus touchantes ou les plus amusantes. Voici l’une d’elle : Rayan a onze ans. Il se présente discrètement en début de cours auprès de son enseignant, sa tirelire Adabéo/Waqf entre les mains et demande : « Mou’allim, je voulais vous poser une question. Je voulais mettre de l’argent dans ma tirelire pour le projet Waqf mais je ne suis pas sûr qu’ils vont accepter parce que c’est des billets américains. Est-ce que je peux les donner quand même ? » Son professeur de répondre : « Mais bien sûr Rayan ! Ils accepteront sans problème in cha’a-Llah. Mais dis-moi, où as-tu trouvé ces billets américains ? » Rayan sort les billets de sa tirelire, le regard vague : « C’est mon grand-père qui me les a ramenés d’un voyage. Il voulait que je les garde en souvenir, mais je me suis dit que ce serait une bonne action de donner cet argent fisabili-Llah (pour la cause de Dieu), alors je préfère les donner pour le projet Waqf. »

Il était évident que cet enfant n’avait aucune idée de la valeur de ces billets « américains » qui étaient en fait deux billets de 100 dollars, soit près de 150 euros. Mais à n’en pas douter, ils avaient à ses yeux une grande valeur sentimentale, ce qui rend son geste encore plus beau. Son anxiété à l’idée de voir ses billets refusés et son œuvre inaccomplie nous ont laissés sans voix. Une formidable sincérité qui nous rappelle les récits des meilleurs hommes de l’humanité.

En nous engageant dans le pilotage de ce projet, nous pensions réaliser une bonne action en mettant nos maigres compétences à disposition d’un projet noble. Allah nous a une fois encore montrés qu’Il est le plus riche et qu’Il peut à tout moment récompenser Son Serviteur comme Il le souhaite. Les émotions nous dépassent à chaque fois, et ce sont ceux-là les vrais cadeaux, ceux auxquels on ne s’attend pas et qui font vibrer nos cœurs.

Nous demandons à Allah que cette action soit la clé du paradis de Rayan, quoi qu’il advienne du projet Waqf.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Oum Lila    

    Machaa Allah, qu’Allah le préserve !

    1
  2. Oummsheyma    

    As salâm ‘aleykum,

    Amîne. Quel beau récit !

    2
  3. Mimi    

    Mashallah!! récit vraiment touchant!! Qu’Allah le récompense et multiplie les initiatives de ce genre!!!

    3
  4. RAZAGA    

    Machallah

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

FERMER
CLOSE