spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Fly Rights, l’application contre la xénophobie dans les aéroports

Dans la même catégorie

Les sikhs ne sont ni arabes ni musulmans. Pourtant, avec l’explosion de l’islamophobie aux Etats-Unis et les campagnes régulières d’appel à la haine orchestrées par des groupuscules férocement islamophobes, ces derniers sont victimes d’abus de toutes sortes. Du fait de leur turban et de leur longue barbe, les sikhs sont pris pour des musulmans et subissent aussi vexations et discriminations. Notamment dans les aéroports.

C’est pourquoi la Sikh Coalition, qui représente les 500 000 sikhs américains, a décidé de lancer une application pour smartphone (Androïd et iPhone) pour tenter de juguler ce phénomène inquiétant. Soutenue par des organisations latinos, musulmanes et afro-américaines, l’initiative devrait permettre de mieux recenser les agissements racistes des agents et de la police des frontières dans les aéroports et de pousser les services de la TSA (administration chargée de la sécurité dans les transports) à prendre de mesures concrètes pour lutter contre le délit de faciès.

Fly Rights, l'application contre la xénophobie dans les aéroportsFly Rights, l'application contre la xénophobie dans les aéroports

Fly Rights, l'application contre la xénophobie dans les aéroportsFly Rights, l'application contre la xénophobie dans les aéroports

Fly Rights, l'application contre la xénophobie dans les aéroports

Et si le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) s’inspirait de cette application pour développer une application qui permettrait de signaler les actes islamophobes qui rappelons-le ont explosé en 2011 en France ?

Pour télécharger Fly Rights, cliquez sur le lien suivant pour iPhone : Fly Rights – iPhone, pour Fly Rights- Androïd.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

5 Commentaires

  1. Excellente initiative, ça encouragera certainement les fainéants à signaler de tels actes mais pour cela il faut qu’ils aient une bonne méthode « marketing » pour que l’appli se répande.

  2. Mais le message sous-jacent me paraît inquiétant : en gros ils disent « attention, ne nous confondez pas avec des musulmans », donc en gros il serait normal de discriminer les musulmans, mais pas au faciès ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles