Instagram supprime sans explications le compte MuslimShow (205 000 abonnés)

Par Al-Kanz

Le réseau social n’a fourni aucune explication.

Janvier 2021. Donald Trump est banni à vie de Twitter, de Facebook et d’Instagram, réseaux sociaux sur lesquels il comptait respectivement quelque 89, 35 et 24 millions d’abonnés.

L’exclusion de l’ex-président des Etats-Unis s’explique, selon Twitter, par le « risque de nouvelles incitations à la violence », deux jours après l’assaut du Capitole par des manifestants pro-Trump et le décès de quatre émeutiers.

Un réseau social n’est pas une zone de non-droit. La modération veille au grain. Le monde découvre que, sur les réseaux sociaux, nul n’est à l’abri de la suppression définitive de son compte.

Dans le cas de Trump, la décision est justifiée. Elle était même attendue de longue date. A contrario, dans d’autres cas, la suppression d’un compte suscite l’incompréhension. Plus encore lorsqu’elle n’est précédée d’aucun préavis ni suivie d’explications.

C’est le cas depuis fin septembre du compte @Muslimshowofficiel, suivi alors par plus de 205 000 internautes. En lieu et place des bandes dessinées publiées plusieurs fois par jour, ces derniers ont droit depuis trois semaines à une page blanche et ce message laconique : « Cette page n’est malheureusement pas disponible. Le lien que vous avez suivi peut être brisé, ou la page peut avoir été supprimée. »

Sur Linkedin, Noredine Allam, fondateur de la bande dessinée MuslimShow, s’interroge tant sur les raisons de la suppression que sur l’absence de réponse aux réclamations formulées.

Instagram n’a à ce jour toujours pas donné d’explications, indique Noredine Allam à Al-Kanz.

Les 205 000 abonnés peuvent non seulement se rabattre, si ce n’était déjà le cas, sur les applications Muslimshow disponibles pour smartphones Android d’une part et pour iPhone, mais encore devenir membres de la plateforme Hoo Pow où ils retrouveront l’esprit MuslimShow et le trait de crayon de Noredine Allam.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.