Après Christchurch, l’islamophobie toujours sans complexe en France, plaintes du CCIF et du CFCM

Par Al-Kanz

Après le massacre en Nouvelle-Zélande, des prédicateurs de haine ont choisi l’islamophobie à l’empathie.

attentats France victimes musulmanes
© Mathis Boussuge / Shutterstock.com

Vendredi 15 mars, un terroriste australien commettait un double attentat, à Christchurch en Nouvelle-Zélande, contre contre deux mosquées.

Caméra sur le front, armé de son fusil, il a assassiné Mucad Ibrahim, trois ans, Abdullah Dirie, quatre ans, Sayaad Milne, quatorze ans, Hamza Mustafa, seize ans.

Le suprémaciste a aussi tué de sang froid Talha Naeem, Tariq Omar, Ozair Kadir, Ansi Alibava, Syed Areeb Ahmed, Ramiz Arifbhai Vora, Mojammel Hoq, Farhaj Ahsan, Atta Elayyan, Hussein Al-Umari, Junaid Mortara, Junaid Ismail, Hussein Al-Umari, Mohammed Omar Faruk, Osama Adnan Abu Kweik, Zeehan Raza, Kamel Darwish, Haroon Mahmood, Sohail Shahid, Rashid Naeem, [Nom et prénom supprimés], Syed Jahandad Ali, Husna Ahmed, Khaled Alhaj Mustafa, Mohammed Imran Khan, Mathullah Safi, Amjad Hamid, Lilik Abdul Hamid, Mohamedali Arifbhai Vora, Ghulam Hussain, Karam Bibi, Abdelfattah Qasem, Musa Vali Suleman Patel, Ashraf Ali, Mohsin Al-Harbi, Ali Elmadani, Maheboob Khokhar, Linda Armstrong, Muhammed Abdusi Samad, Ahmad Gamaluddin Abdel Ghani, Mounir Soliman, Hussein Moustafa, Abdukadir Elmi, Haji-Daoud Nabi, Musa Nur Awale, Ashraf al-Morsi, Ashraf al-Masri, Zakaria Bhuiyan.

Elles étaient mères, filles, soeurs. Ils étaient pères, fils, frères. Ils sont morts seulement et uniquement parce qu’ils étaient musulmans.

Lire – Christchurch : voici la liste des 50 fidèles décédés dans le double attentat terroriste

L’émotion a été gigantesque dans le monde. L’empathie et la sollicitude Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle Zélande, a marqué les esprits.

En France, autre ton. Catherine Blein, conseillère régionale de Bretagne, a quant à elle choisi de commenter ce double attentat dans un tweet où elle évoque la loi du talion : “œil pour œil”.

Sur LCI, invité du journaliste David Pujadas, Guillaume Tabard, rédacteur en chef du Figaro, s’adonna à une ignominieuse équation : “On a vécu en France un terrorisme islamiste assez meurtrier, si on veut jouer à de la comptabilité, on n’est pas encore dans l’équilibre.”

Une question se pose : dans son petit jeu, ce prédicateur de haine comptabilise-t-il les musulmans qui figurent parmi les victimes des attentats commis ces dernières années sur le sol français ?

attentats France victimes musulmanes

Guillaume Tabard est, cela dit, dans la droite ligne, sans jeu de mots, du Figaro, qui porte une grande responsabilité dans la diffusion et l’entretien de l’islamophobie en France.

Lire – Pourquoi le Figaro est en guerre contre les musulmans

Lundi, le Conseil français du culte musulman (CFCM) et le collectif contre l’islamophobie ont annoncé porter plainte contre Catherine Blein.

“L’Observatoire national contre l’islamophobie, agissant au nom du CFCM, a mandaté maître Khadija Aoudia, avocat au barreau de Nîmes, pour déposer plainte auprès du procureur de la République contre Mme Catherine Blein, conseillère régionale de Bretagne, pour apologie de terrorisme et incitation au crime”, précise son président Abdallah Zekri dans un communique rendu publique lundi 18 mars.

CFCM plainte contre Catherine Blein

Le collectif contre l’islamophobie en France indique porter en outre plainte contre Guillaume Tabard et Marine Le Pen.

Lire – Marine Le Pen, Guillaume Tabard, Catherine Blein : le CCIF porte plainte

Enfin, Loig Chesnais-Girard, président socialiste de la région Bretagne, annonça dès samedi saisir la justice contre Catherine Blein



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Asfar    

    Trop de personnes qui haïssent, insultent les musulmans en France !
    Ce candidat à l’élection présidentielle qui commençait tous ses discours par “le totalitarisme islamique…” ou pire qui commence son livre par “Le problème de la France c’est la prière … ”

    Dans quel pays on vit ??
    Où est la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen ???

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.