De Christchurch à La Rochelle : résurgence du nazisme à la faveur de l’islamophobie

Par Al-Kanz

Le terroriste australien de Christchurch a galvanisé ses alter-ego à travers le monde. La France n’est pas épargnée.

Près de dix jours après le carnage dans deux mosquées de la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande, des tags islamophobes et nazis ont été découverts dimanche 24 mars sur les murs du stade Armand-Bouffenie, à la Rochelle.

tags islamophobes nazis La Rochelle
© Guillaume Krabal

Si à l’intérieur du stade, les deux croix gammées et le tag “islam dehors” peints sur le mur (photo ci-dessus) sont assez courants lors de profanations de mosquées ou d’actes islamophobes, les inscriptions à l’extérieur glacent le sang : les références sont fondamentalement nazies.

tags islamophobes nazis La Rochelle
Capture d’écran France 3 Nouvelle-Aquitaine

De gauche à droite sur la photo ci-avant :
“Sieg Brendan Tarrent” : Brendan Tarrent est le terroriste islamophobe auteur du double attentat, vendredi 15 mars, dans les deux mosquées de Christchurch. “Sieg” qui signifie “victoire” fait référence au salut hitlérien “Sieg Heil”, souvent associé à l’autre salut “Heil Hitler”, qui a le sens de “Vive Hitler” (mot à mot “Salut à Hitler”).
une croix gammée
un blason SS : les deux s désigne la Schutzstaffel, plus connue sous le sigle SS, organisation nazie par excellence.
un drapeau nazi avec son bâton, comme brandi.
“Eine Volk, eine Reich, eine Führer” (sic) : littéralement “Un peuple, un Etat, un chef [guide]”. Il s’agit de la devise du Troisième Reich, l’État nazi porté par Adolf Hitler.
Notons que ces nazillons ont quelques lacunes en allemand : “Volk“, “Reich” et “Führer” sont masculins, donc pas de “e” à leur déterminant : “Ein Volk, ein Reich, ein Führer” et non “eine”. Pas facile d’être nazi.

tags islamophobes nazis La Rochelle
Hitler. Affiche de propagande nazie

Les deux autres tags ne font pas spécifiquement référence au nazisme :
la lettre V dans un cercle rouge : il s’agit là selon toute vraisemblance d’un symbole satanique
une croix celtique : comme le rappelle le site La Horde dans un article qui lui est consacrée “avec le svastika (ou croix gammée), la croix celtique est sans doute l’un des symboles les plus repris par les mouvements d’extrême droite à travers le monde”.

Lire – La croix celtique

Il est difficile de croire que les auteurs de ces tags nazis sont de simples idiots qui se sont égarés dans l’expression d’une haine qui les dépasse. Nous avons clairement affaire aujourd’hui à l’expression vivace du nazisme, laquelle ne suscitant guère de réactions du gouvernement lorsqu’il vise les musulmans, comme en janvier dernier et le silence de Christophe Castaner, ministre du Culte, après la profanation d’une mosquée en chantier.

Lire – Islamophobie : après le porc, des croix gammées contre la future mosquée d’Amboise (37)

Sur son compte Facebook, Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle, “condamne avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme et de discrimination faisant l’apologie du nazisme” et précise qu'”une plainte sera déposée dès lundi 25 mars”.

tags islamophobes nazis communiqué Jean-François Fountaine

Interviewé par France 3 Nouvelle-Aquitaine, Abdelouahed Tatou, président de l’association culturelle islamique de la Charente-Maritime, l’ACICM, indique que “la mosquée de La Rochelle est de plus en plus souvent confrontée à ce genre d’incivilités et de haines racistes.” Et le site d’informations d’ajouter que “le maire de La Rochelle et une délégation municipale s’y rendront vendredi pour la prière, en guise de solidarité”.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.