Mamans accompagnatrices : CCIF et L.E.S. Musulmans dénoncent un texte liberticide

Par Al-Kanz

Une fois encore, des politiciens ont choisi de s’en prendre aux musulmans, à des femmes musulmanes en particulier.

La France est traversée depuis plusieurs mois par une crise historique. Malgré tout, en décalage profond avec les attentes des citoyens et des habitants de ce pays, des sénateurs Les Républicains (LR) ont choisi de s’en prendre à des mamans accompagnatrices lors des sorties scolaires, mais pas toutes les mamans, uniquement celles qui portent un hijab. Une fois de plus, une fois encore, des femmes sont la cible, car musulmanes.

mamans musulmanes accompagnatrices

La plateforme L.E.S Musulmans a dit son opposition ferme dans un communiqué rendu publique à la veille de l’adoption de l’amendement LR.

La plateforme L.E.S. Musulmans s’oppose à l’exclusion des femmes portant un foulard

« Le Sénat interdit le port du voile lors des sorties scolaires » ; c’est en ces termes que les sénateurs Les Républicains ont affiché leur volonté de stigmatiser une fois encore les femmes musulmanes. Alors que l’amendement voté visait prétendument l’ensemble des signes religieux, l’intention est claire : poursuivre la stigmatisation des musulmans électoraliste des musulmans, pour palier à l’absence de projet politique.

Pour lire le communiqué dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Mamans accompagnatrices : la plateforme L.E.S. Musulmans s’oppose à un texte liberticide.

De même, le collectif contre l’islamophobie en France a dit toute sa détermination à faire barrage à cet amendement, qui non seulement acte et légalise la discrimination d’une partie de la population française en raison de ses croyances religieuses, mais encore pénalise élèves et enseignants qui devront renoncer à des sorties scolaires faute de mamans accompagnatrices.




Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.