spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Hijab Adidas, pas encore en France ? « Prépare-toi, il arrive bientôt », rassure la marque

Dans la même catégorie

Adidas hijab
©Adidas Arabie saoudite

Nous vous en parlions voilà peu : après Nike et Decathlon, le géant de l’équipement sportif Adidas commercialise à son tour un hijab de sport pour les femmes musulmanes.

Lire – Hijab de sport : Adidas court aussi après les sportives musulmanes

Après un discret lancement en décembre dernier, ce hijab n’est toutefois pas disponible à la vente en Europe, ni, donc, a fortiori en France. Provisoirement.

Sur son site officiel, la multinationale allemande rassure ses clientes en annonçant la prochaine commercialisation dans le Vieux Continent de son hijab.

Hijab Adidas
Capture d’écran du site officiel d’Adidas France

Détail intéressant : l’internaute atterrit sur la page ci-dessus après une recherche infructueuse lorsqu’il tape le mot-clé « hijab » dans la barre dédiée du site, grâce à la mise en place d’une redirection spécifique.

Hijab Adidas
Capture d’écran du site officiel d’Adidas France

En comparaison, lorsque vous cherchez un produit que la boutique en ligne d’Adidas ne propose pas, le message classique « désolé, aucun résultat pour » apparaît.

En outre, un coup d’oeil sur l’url de la page de destination (signup.adidas.fr) indique que l’objectif de cette redirection n’est pas uniquement à caractère informatif. Adidas considère les femmes musulmanes sportives comme une cible et une clientèle à séduire et, plus encore, à retenir.

Nous sommes là, pour l’heure, aux antipodes de la frilosité et du renoncement de Decathlon, qui, plutôt de que de résister aux pressions des racistes, a choisi de valider, à son corps défendant, leurs discours et leur volonté d’exclure de l’espace public les musulmans en général, les femmes musulmanes portant un hijab en particulier.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. Ya Salam wa Aleykoum, je me demande si cette gamme est fabriquée par des travailleuses/prisonnières ouïghours dans les usines d’approvisionnement au Xinjiang ? L’ONG australienne ASPI vient de rendre un rapport sur les 83 marques qui participent aux travails forcés des prisonniers ouïghours on trouve Adidas, Nike et pleins d’autres
    https://www.aspi.org.au/report/uyghurs-sale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles