spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img
- Publicité -spot_img

Brigitte-Bardot

Aïd al-Adha : Bardot versus PETA

Contrairement aux associations animalistes françaises, en Inde, PETA préfère le clin d’œil aux attaques virulentes, voire racistes.

La citation du jour

A propos des campagnes de propagande communication anti-abattage rituel des associations animalistes. " il n’y a qu’en France que les campagnes s’alignent ainsi sur le...

Abattage rituel : Brigitte Bardot et ses amis afficheront-ils leur propagande ?

Les associations animalistes se sont décidées à plus de cohérence et à ne plus s'attaquer seulement à l'abattage halal, mais aussi à l'abattage casher. Ce qui aurait provoqué la censure de leurs affiches par l'ARPP. Le directeur général de l'ARPP dément.

Le texte de loi qui veut limiter, voire interdire*, la viande de juif

Limiter, voire interdire, la viande de juif et de musulman. C'est l'objectif d'un proposition de loi déposée au Sénat le 15 septembre dernier par un sénateur du Nouveau Centre, Nicolas About, sous la direction de Brigitte Bardot.

Abattage rituel : Nicolas Sarkozy approuve

Dans une lettre de Claude Guéant adressée aux associations qui luttent contre l'abattage rituel, Nicolas Sarkozy répète qu'il compte préserver la dérogation qui permet de ne pas recourir à l'étourdissement préalable lors d'un abattage rituel casher ou halal.

Abattage casher : le CRIF appelle au lobbying

Le CRIF s'inquiète, à juste titre, des attaques des associations de protection animale contre l'abattage rituel. État des lieux d'une filière en danger, la filière casher.

Bruno Le Maire, « lâche et nul », fulmine Brigitte Bardot

"Votre lâcheté n’a d’égale que votre inutilité !". C'est en ces termes fleuris que Brigitte Bardot s'est adressée dans une lettre au ministre de l'Alimentation.

Nicolas Sarkozy répond à Brigitte Bardot

Abattage rituel. Brigitte Bardot ne cesse de demander à Nicolas Sarkozy des actes. Ce dernier lui répond par des bonnes intentions.

Quick halal : Brigitte Bardot n'est pas contente

Polémique. Brigitte Bardot n'est pas contente. Dans une lettre adressée à Jacques-Edouard Charret, directeur général de France Quick, la présidente de la fondation qui porte son nom dit tout le mal qu'elle pense de l'abattage rituel (halal et casher).

72 % des Français contre l'abattage rituel. Et alors ?

Halal. Profitant du climat délétère et douteux sur la question de l'identité nationale, des organisations ont commandé un sondage sur l'abattage rituel. Les résultats publiés lundi sur le site de la fondation Brigitte-Bardot ne devraient pas changer la donne.

Derniers articles

- Publicité -spot_img