Devenir assistante maternelle et porter le voile

Le métier d’assistante maternelle est de plus en plus choisi par les femmes musulmanes, tant il permet de concilier vie professionnelle et convictions personnelles.

baby feet
Crédit photo : Crsytal Sanchez

De nos jours, de plus en plus de femmes se tournent vers le métier d’assistante maternelle, car c’est l’une des seules professions qui tolère encore le port du hijab. En plus de cela, certains avantages sont intéressants pour la femme musulmane qui souhaite avoir un travail tout en respectant ses principes. Par exemple, puisque l’assistante maternelle pratique dans son foyer, elle est libre de prier à l’heure, de limiter la mixité et d’être disponible pour ses propres enfants.

Et puis que dire du plaisir de voir évoluer des tout-petits auprès de soi, participer à leur éveil et leur éducation. Grâce aux deux modules de formation obligatoire, nous apprenons énormément sur le développement des jeunes enfants, leurs besoins, les gestes de première urgence et nous découvrons des méthodes pour un épanouissement toute en douceur (éviter les douces violences, l’importance du toucher et de la parole dès le plus jeune âge, prodiguer correctement les soins, prévenir et connaître les maladies de la petite enfance, etc.).

Comment devenir assistante maternelle ?

L’obtention de l’agrément d’assistante maternelle est le fruit d’un projet bien mûri et de différentes étapes à suivre. Il faut compter, selon les départements, au minimum une année entre la première demande par écrit et le suivi du premier module de formation obligatoire de soixante heures, avant l’accueil d’un enfant. Tout d’abord, il faut se rapprocher de la PMI (Protection maternelle et infantile) de son secteur, afin d’obtenir un dossier de demande d’agrément.

S’en suivent une réunion d’information, une visite médicale, un premier rendez-vous avec la puéricultrice de secteur et un second rendez-vous, à votre domicile cette fois-ci. Ce dernier permettra de constater les conditions d’accueil que vous proposez, votre projet d’accueil et la façon dont vous envisagez la profession (différentes questions, des mises en situations, etc.).

Suite à cela, vous recevrez au bout de plusieurs semaines la décision d’agrément vous concernant, avec le nombre d’enfants que vous pourrez accueillir, valable cinq ans. Ce document ne suffit pas pour pratiquer, en effet, vous devez suivre une première formation de soixante heures, et parfois il faut attendre plusieurs mois, en fonction des places disponibles. Ce n’est qu’une fois les soixante heures terminées que vous pouvez garder un premier enfant. Il faudra, par la suite, suivre une seconde formation de soixante heures et vous présenter à l’une des unités du CAP Petite Enfance, sans obligation de résultat.

Cela dit, il est fort possible qu’au cours des prochaines années, le CAP Petite Enfance devienne obligatoire. Comme tout métier, vous avez des droits, et des obligations pour le maintien de votre agrément. Vous travaillerez en collaboration avec le Conseil général, la puéricultrice de secteur et le RAM (relais des assistantes maternelles).

Être assistante maternelle et porter le voile ?

Une question revient fréquemment, à savoir s’il est possible, pour une assistante maternelle, de porter le voile. Actuellement, oui. Il y a eu dernièrement un projet de loi anti-voile visant à imposer le principe de laïcité dans le foyer des nounous, elle n’a pas été votée mais cela nous montre que le sujet est tout de même sensible. Après, il faut relativiser, le Conseil général aurait beaucoup de difficultés à faire appliquer une telle loi, puisqu’il serait facile pour l’assistante maternelle de retirer son voile si la puéricultrice faisait une visite surprise. De plus, les parents employeurs qui vous choisissent pour vos qualités savent très bien que vous portez le voile, et n’iront pas vous dénoncer, ce serait absurde. Croyez-moi, les puéricultrices de secteur sont débordées, et n’ont pas le temps de faire la chasse aux voilées.

A l’occasion des deux modules de formation, vous pouvez très bien porter le hijab, il ne vous sera pas demandé de le retirer. Reste l’épreuve du CAP Petite Enfance qui se déroule dans un lycée, mais là encore sachez que l’on ne peut vous demander de vous dévoiler, puisque vous vous présentez en candidat libre. Le CCIF vous aide à faire valoir vos droits : Voile et CAP Petite Enfance.

Pour terminer, et par expérience, beaucoup de parents se fichent du voile, quand ils sentent que leur enfant sera épanoui et en sécurité avec vous.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

  • Le métier d’assistante maternelle est beaucoup mieux cadré juridiquement qu’à l’époque de nos mamans. Il existe une convention collective qui aide à faire valoir ses droits et protège de tout abus.
  • La mixité ne peut pas être évitée à 100 % puisqu’il arrive que ce soit le papa de l’enfant qui vienne le récupérer à votre domicile.
  • Si la relation avec l’enfant est, la plupart du temps, facile, il faut savoir que la relation avec les parents employeurs n’est pas de tout repos.
  • L’agrément est valable cinq ans, sous réserve d’avoir suivi les deux formations, de s’être présentée à l’épreuve du CAP Petite Enfance et de respecter les obligations de la profession.
  • C’est un métier enrichissant, mais qui entraîne énormément de responsabilités et parfois en amplitude horaire conséquente, le salaire ne suit pas forcément.
  • Si l’on choisit cette profession pour être disponible pour sa famille, il faut savoir que ce n’est pas évident (impossible de prendre des rendez-vous médicaux durant l’accueil des enfants, respect du rythme de sommeil de chacun, nombre de places dans la voiture…)


Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android
"Marie partage au travers de son blog JasmineandCo son attrait pour la décoration orientale et l'art de vivre marocain. En ce début d'année 2012, elle décide de se lancer dans une aventure entrepreneuriale afin de concrétiser son activité de rédactrice freelance et d'ouvrir la boutique en ligne Plume de Miel."

Vos réactions (11 commentaires)

  1. mansour    

    Au lieu de faire la chasse aux pédophiles, et aux écoles qui laissent des enfants se faire humilier par d’autres ils vont chercher les femmes qui ont le voile?!!!!! Le voile dans les écoles, les hôpitaux fait partie de la culture française car rappelons le nous les curettes qui autrefois s’occupaient des écoles privées et des hôpitaux le portaient. De toute façon porter le voile n’est pas un combat entre l’occident et les musulmans car à ce que je sache l’Angleterre fait partie de l’Europe et chez eux la femme policière peut porter le voile, l’homme policier peut porter le turban…etc
    Il est étonnant de vouloir s’acharner sur des femmes de la sorte, au point de leur interdire l’école si elles portent le voile. Et après on nous parle des talibans qui empêcheraient les filles d’aller à l’école?!!!
    Au delà de cette persécution morale du musulman dans le pays dit de liberté alors que les femmes n »ont même pas le droit selon des lois exécrables de porter le voile dans les administrations c’est au musulman de réagir. Ouvrez vos crèches, vos écoles et vivez librement ou que vous soyez…….

    1
  2. AbdallahJoneJLB    

    « […] beaucoup de parents non-musulmans […] »
    Non ?

    Cet article est intéressant car on en apprend davantage. Et c’est d’autant plus plus intéressant du fait que ma soeur souhaiterait à l’avenir le devenir, inchâ-Allah. Donc ça pourrait l’aider.
    Barak Allahou Fiha. Wa Barak Allahou Fik.

    @ mansour
    J’aime.
    Barak Allahou Fik.

    2
  3. Abdenour    

    Assalamo alaykom,

    Moi ce que je n’ai pas compirs par rapport à cette loi anti-nounous, c’est son utilisté. A ma connaissance, les femmes ne sont pas obligées de porter le voile quand elles ont des enfants à la maison. Pourriez vous donc m’expliquer?

    Sinon, merci pour l’artivle il est intéressant.

    Merci.

    3
    • Jasmine    

      Waleykoum salam, à l’origine la loi a pour but d’ étendre le principe de laïcité à tous les secteurs de la Petite Enfance pour éviter le cas de la crèche Baby Loup ( une salarié avait été licenciée car elle portait le voile ), et nous, assistantes maternelles, nous faisons partie de ce secteur. A la maison évidemment nous ne portons pas le voile, enfin vous le savez bien, mais y’a pas que le voile, il faudrait également ne pas arborer des symboles religieux chez soi, l’assistante maternelle ne devrait pas porter le voile quand elle sort avec les enfants etc. Là où c’est stupide, c’est que lorsque les parents nous visitent et nous choisissent, ils savent bien comment nous sommes, comment est notre chez nous etc, ils font leur choix en connaissance de cause, et parce qu’ils n’y voient pas de problème. Tout fonctionne très bien ainsi, si les parents ne veulent pas d’une nounou musulmane, ils ne la choisissent pas, y’a vraiment pas besoin d’une loi pour cela. C’est sans doute un projet de loi pour aller encore plus loin dans la chasse aux sorcières !

      3.1
  4. smile    

    salam,
    Article bien écrit qui résume bien les démarches pour devenir assistante maternelle.
    C’est une profession à part entière, qui exige d’avoir un sens des responsabilités et de la rigueur dans son travail.
    La relation avec les parents est primordiale dans la prise en charge de l’enfant.
    La clé est de rester professionnelle dans son travail en ayant le souci de la qualité de l’accueil de l’enfant gardé en prenant en compte son age de ses acquisitions.
    Des parents satisfait de la qualité de l’accueil de leur enfant vous feront connaitre de façon positive par le bouche à oreille.
    Concernant le contrat de travail tout doit être clair et précis des le départ pour éviter les situations ambivalentes ou les mauvaises surprises, qui empoisonnent la relation avec les parents.
    Avant de signer votre contrat de travail vous pouvez vous rapprocher de la RAM qui peut vous éclaircir sur des points concernant votre contrat (tarifs, la mensualité, vos congés…)

    4
    • Jasmine    

      Waleykoum salam, oui tout à fait. Je suis assistante maternelle depuis un peu plus d’une année, et avec les enfants c’était génial, avec certain parent un peu moins, mais rien à voir avec le foulard ou autre. Disons que nos droits ne sont pas toujours évidents et qu’il faut parfois batailler. Pour la rentrée, je ne vais avoir que deux périscolaires, par choix, car je voudrais me consacrer à mon auto entreprise inchaAllah. Ça n’empêche que je souhaite garder mon agrément bien au chaud, et passer mon CAP Petite Enfance dans sa totalité dès juin prochain inchaAllah !

      4.1
  5. Catherine Souad    

    As-salâmu ‘alaykum et bon Ramadan à tous!
    C’est article, malgré l’intérêt qu’il présente, nous montre bien que le seul « choix » pour les femmes voilées en France serait d’être assistantes matenelles! ça me déprime! En effet, quand on a des compétences, de l’expérience et des ambitions dans d’autres domaines…toutes les portes sont fermées! Je suis pour la laïcité dans le sens où elle sépare le pouvoir politique du religieux..mais la laïcité, en France, désormais consisite à décider de comment les gens (seulement certains…) doivent s’habiller ou ne pas s’habiller….c’est lamentable.
    Qu’Allah nous permette de persister, de persévérer, de résister jusqu’à ce qu’ils comprennent que les femmes voilées ne sont pas soumises, pas bêtes, éduquées, cultivées…
    A nous de résister et de côtoyer au quotidien des personnes qui ont des a priori afin d’essayer de créer des ponts et de rompre les barrières existantes!
    C’est vraiment difficile…mais la patience et la persévérance dans la voix juste seront récompensées.
    Salam

    5
  6. Laura    

    Salam Aleykoum,

    Il n’y a pas que assistante marternelle qui est adapté à la femme musulmane. Professeur des écoles, serait intéressant pour pouvoir pratiquer dans les écoles, lycées musulmans!! Qui d’ailleurs devraient être plus nombreux !! Mais faut se battre pour ouvrir ces écoles car des écoles catholiques et juifs, il y en a plein mais pas musulmans.. Qu’attend nous??

    Salam Aleykoum !!

    6
  7. youm-mimi    

    Salam Aleykoum,
    Merci mes soeurs pour ces débats… Diplômée d’un MASTER II de l’Edhec, 25 ans créatrice et associée d’une société de com’.. Aujourd’hui, je me rends compte qu’il est difficile de travailler et mettre en pratique nos compétences avec le port du voile, je suis aujourd’hui dans la peau d’une femme voilée… Mach’Allah, pour celle qui le porte depuis longtemps, quel courage!!! Qu’Allah nous accorde sa miséricorde et nous accorde la patience… C’est au dirigeant qu’il faut s’adresser,,, On parle des droits de la Femme, alors qu’on accepte une femme voilée au pouvoir… au gouvernement… Bref!!!
    Sinon, chères soeurs : j’attends l’agrément pour devenir assistante maternelle et je vous propose de nous réunir afin de créer des MAM (Maisons d’Assistantes Maternelles), vous avez tous les droits, allez vérifier sur le net ce qu’est une MAM, comment la créer? l’UE finance la France, il y a un budget pour ce genre de création…
    Salem Aleykoum,

    7
  8. Um Hilel    

    As salamû aaleykûm wa rahmatûLah wa barakatuhu
    Je suis assistante maternelle à paris depuis 2 ans
    Et la première année était difficile avec mon assistante social qui cherchait la petite
    Bête ( visiter 13 fois la première année ss prévenir)
    Aujourd’hui ça va mieux
    Mais mon costume comme elle dit
    Et au travers de ça gorge
    Mam impossible à Paris dossier refusé par le conseil régional
    Bon courage les sœurs

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE