Réflexe niqab : quand Valeurs actuelles et Metronews illustrent un délit imaginaire

Par Al-Kanz

Muslim bashing. Le délit imaginaire de deux adolescents révèlent une fois encore l’islamophobie tranquille d’une certaine presse.

Dans les médias, le kilo de musulman vaut de l’or. Appeau à clics, et donc espoir de revenus publicitaires, le musulman est l’avenir des médiocres patrons de presse qui ne réussissent pas à intéresser suffisamment les Français pour que leurs titres se vendent.

Salir les musulmans, s’assurer un audimat

Mais attention il ne suffit pas d’avoir un musulman sous la main pour espérer le jackpot. Le muslim bashing, ça se travaille. On n’use pas du musulman n’importe comment. S’il n’est pas non plus besoin d’être un génie, il convient d’éviter quelques écueils.

La valeur du kilo de musulman est évidemment obérée dans un article sur ces dizaines de milliers de bonnes âmes qui en France oeuvrent, conformément à l’islam, à offrir l’aumône à leurs voisins, aux SDF, aux démunis et qui par leur générosité, trait fondamental de leurs pratiques, réduisent la fracture sociale.

On ne saurait publier non plus un article sur ces patrons très satisfaits de leurs employés musulmans, d’autant plus épanouis au travail qu’il leur est permis d’y accomplir leur prière. Et encore moins sur le rôle absolument crucial des mamans musulmanes portant le voile dans la vie d’un établissement scolaire. Tout cela est à éviter.

Valeurs actuelles, De Charybde en Scylla

Le kilo de musulman vaut médiatiquement de l’or, à tout le moins chez les islamopathes, modérés ou féroces, à condition de faire dans le sale. Le putride amène le clic et, avec, l’argent. Ou pas, comme le démontre depuis des années Valeurs actuelles dont la situation financière est « fortement dégradée ».

Lire – Valeurs actuelles : ils ont tiré sur l’ambulance

Valeurs actuelles, magazine en triste état qui se vend moins que Le Journal de Mickey.

Lire – Le Journal de Mickey se vend toujours plus que Valeurs actuelles

La haine du musulman chevillée au corps, Valeurs s’accroche à l’islamophobie comme le pendu à sa corde. Ses unes glaireuses disent pourtant sa fin. Et le pré-cadavre de glisser toujours plus profond dans une fange qu’il rêve salutaire. Quand boum badaboum, comme hier matin avec la publication d’un article et d’un tweet lié à l’article.

valeurs islamophobe

On notera le choix de l’iconographie, n’est-ce pas. Le fait-divers qui a dû émoustiller toute la rédaction de Valeurs aurait eu lieu en France, pas à Bahrein, où ces trois femmes en niqab et sitar ont été photographiée en 2011 lors des troubles qui ont secoué le pays.

Surprise (ou pas). Même réflexe niqab chez Metronews, qui remplaça rapidement la photo après une levée de boucliers sur Twitter.


Précisons toutefois que, à la décharge de Metronews, le réflexe niqab est aussi répandu dans le journalisme français que les subventions publiques. Le réputé quotidien Le Monde n’y échappe pas.

Lire
– Voile à l’université : les Valeurs très actuelles du journalisme selon le Monde

– LeMonde.fr : Le plombier français est une femme voilée

Du muslim bashing

Que Valeurs et consorts fassent du muslim bashing comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, voilà qui est banal. A contrario, tout se complique lorsque le fait-divers était pure invention, comme le révéla quelques heures après les articles au niqab. Boum badaboum, vous dit-on.

arbre scotche femme voilee

Allez, ne boudons pas notre plaisir et souvenons-nous de la fessée publique administrée par le CRIF au patron de Valeurs, qui après la manifestation du 11 janvier dernier cabotina… et le regretta.


Réflexe niqab. Nous empruntons cette formule à un Tumblr qui recense les manipulations iconographiques dans les médias, « parce que le choix d’une photo n’est pas innocent… ».

reflexe niqab
Réflexe Niqab

Visitez http://reflexeniqab.tumblr.com et surtout signalez tout réflexe niqab que vous constaterez.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. ledaron    

    Médias islamophobes et pro-sionistes ( pléonasme) Valeurs actuelles est un des vecteurs de haine dans un pays ou l’hystérie semble être la donnée principale. Souffler sur les braises risque à terme de déclencher pogrom et guerre civile ,Est-ce le but recherché ?

    1
  2. doudou    

    terrible propagande, on comprend comme les allemands en sont venu au nacisme… les médias font vraiment un travail terrible

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE