Mosquée de Clichy-la-Garenne : « Personne ne peut croire aux arguments du maire »

Par Al-Kanz

En pleine opération de communication depuis vendredi, Rémi Muzeau est contestée depuis des mois par des élus de Clichy-la-Garenne.

Suite à l’expulsion, par une compagnie de CRS et quelques bombes lacrymogènes, des musulmans de leur mosquée au centre-ville de Clichy-la-Garenne (92), expulsion ordonnée par le maire Rémi Muzeau, l’opposition municipale exigea très rapidement que se tienne un conseil municipal extraordinaire.

Accusant ce dernier de porter atteinte à « la dignité de ses électeurs en laissant comme seul lieu de culte un centre administratif exigu et inconfortable, excentré rue des Trois-Pavillons, qu’il a laissé entre les mains de dirigeants sulfureux », des élus d’opposition fustigèrent dans un tract « la politique stigmatisante de Rémi Muzeau ».

« Le maire étant incapable de faire respecter la liberté de culte et le dialogue intercommunautaire, nous exigeons la tenue d’un conseil municipal extraordinaire pour mettre en urgen à disposition de la communauté musulmane un lieu de culte décent. »

L’opposition municipale de Clichy, mars 2017

Voici le tract dans son intégralité.

mosquee clichy opposition
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans le tract ci-dessus, il est reproché au « maire Muzeau [de récuser] la promesse que le candidat Muzeau avait passée en vidéo à l’appui lors des dernières élections municipales ».

Pour en savoir plus sur cette promesse et cette vidéo, cliquez sur le lien suivant : Prières de rue à Clichy : la vidéo qui accable le maire Rémi Muzeau.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE