Abattage rituel : « Pourquoi ne tient-on pas compte des rapports scientifiques ? »

Par Al-Kanz

Le rabbin de Bruxelles dénonce un débat sinon tronqué à tout le moins orienté.

En Belgique, l’abattage rituel est interdit, sauf, pour l’heure, à Bruxelles et sa région ; au grand dam du ministre bruxellois du Bien-être animal, Bernard Clerfayt, qui, en octobre dernier, a proposé un texte au gouvernement pour que l’interdiction soit étendue à la capitale.

Si pour le ministre il s’agit d’une « avancée juste et proportionnée », l’interdiction de l’abattage rituel est au contraire jugée « disproportionnée » par Philippe Markiewicz, président du Consistoire central israélite de Belgique ; lequel considérait déjà en 2017 que la communauté juive faisait face en l’espèce à « une crise sans précédent, la plus grave même depuis la Seconde Guerre mondiale ».

Quant à Albert Guigui, grand rabbin de Bruxelles, il s’interroge.

« Pourquoi ne tient-on pas compte des rapports scientifiques que nous avons présentés et qui, parmi beaucoup d’autres, démontrent de façon évidente qu’il n’existe actuellement aucune preuve décisive prouvant que l’abattage sans étourdissement fasse plus souffrir les animaux que celui précédé de l’étourdissement ?

Pourquoi autoriser le gazage des porcs qui unanimement fait souffrir les animaux et interdire l’abattage selon le rite ? Devons-nous conclure que l’interdiction de l’abattage selon le rite est une mesure qui vise spécifiquement les minorités religieuses juives et musulmanes ?

Pourquoi autoriser la chasse considérée par d’aucuns comme immorale, dégradante, lâche, cruelle, et contraire au respect que nous devons aux animaux alors que, simultanément, on interdit l’abattage selon le rite fait dans des conditions optimales, par des professionnels, dans des abattoirs agréés et sous la supervision de vétérinaires reconnus ? »

Pour lire la tribune du grand rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, cliquez sur le lien suivant : Pourquoi permettre la chasse, mais interdire l’abattage rituel ?

Crédit photo une : © ChameleonsEye / Shutterstock.com



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.