La Maison des dons, solidarité et entraide personnalisée

Par Al-Kanz

Nouvellement créée, l'association La Maison des dons inaugure une nouvelle façon d'aider : au plus près des personnes en difficulté, elle se fonde sur un réseau de compétences pour réussir au mieux ses actions contre la précarité. Nous avons voulu en savoir plus sur son credo et ses initiatives. Interview. Al-Kanz : La Maison des…

La Maison des dons

Nouvellement créée, l’association La Maison des dons inaugure une nouvelle façon d’aider : au plus près des personnes en difficulté, elle se fonde sur un réseau de compétences pour réussir au mieux ses actions contre la précarité. Nous avons voulu en savoir plus sur son credo et ses initiatives. Interview.

Al-Kanz : La Maison des dons est une toute nouvelle association. Pour autant, elle est la conséquence d’un constat et surtout l’aboutissement d’actions menées sur le terrain auprès de personnes en grande difficulté. Qu’est-ce qui vous a amené à vous constituer en association ?

La Maison des dons : Chacune des personnes qui constitue le bureau de l’association a mené des actions à titre individuel en direction de personnes en situation précaire.

Le point de départ de notre action est le constat de la violente exclusion que subissent les plus fragiles dans notre pays et de la discrimination sociale dont nous nous faisons les complices par notre inaction. Au vu de la réussite de nos actions à redonner espoir, des droits ainsi qu’une aide financière et spirituelle, nous avons décidé d’officialiser notre association pour étendre nos actions et mieux les structurer. Le cadre d’une association permet d’assurer le maximum de transparence pour les donateurs et de crédibiliser les situations présentées.

Notre expérience nous a démontré qu’il existe une dynamique d’entraide de personnes généreuses qui ne demandent qu’à agir dans le cadre d’actions sérieuses et nobles.

Al-Kanz : Des associations en faveur des nécessiteux, il en existe beaucoup. Quelle est la spécificité de la Maison des dons ?

La Maison des dons : Ce qui nous différencie, c’est l’accompagnement individuel et spécifique que nous mettons en place pour chacun de nos suivis. Avec l’éthique qui est la nôtre, notre objectif est d’arriver à créer un lien de fraternité sincère qui nous permette d’établir une confiance mutuelle, garantie de notre efficacité.

Beaucoup d’associations en France font un formidable travail, et celles issues de notre communauté musulmane ont le regard souvent tourné vers l’étranger. Malheureusement, il y a du travail en France et il ne faut pas être un fin observateur pour voir que toutes ces associations aussi actives et efficaces soient-elles ne suffissent pas à éradiquer la paupérisation dans le pays.

Al-Kanz : L’accompagnement que vous proposez s’articule autour de quatre axes : psychologique, juridique, financier et spirituel. Concrètement, comment cela se traduit-il ?

La Maison des dons : A l’origine d’une action, on peut avoir une personne qui nous appelle pour nous prévenir que quelqu´un a besoin de soutien sous différentes formes (psychologique, financier, administratif…). Cela peut-être une personne SDF, une personne rencontrée dans le cadre du travail…

On doit vérifier les éléments qu’on nous apporte : tout cela se fait par une personne réféente qui coordonne l’action. Bien sûr, notre moteur premier est l’intention mais elle ne suffit pas toujours ; d’où l’importance de vérifier certains points, surtout quand on agit sous le cadre d’une association et que nous avons la responsabilité de sadaqa (aumône) entre nos mains.

On cible les besoins des personnes et on recherche dans nos réseaux respectifs les personnes qui ont les compétences appropriées. La personne référente s’occupe de la coordination et de la mise en relation des aidants autour de la personne dans le besoin. De plus, elle fait régulièrement des points sur l’avancement de la situation des personnes.

Prenons un cas récent qui illustre notre dynamique d’entraide. Nous avons aidé un SDF de 64 ans à Nanterre que nous avons rencontré en octobre 2006. Il est devenu sans-papier en raison d’une erreur administrative, sans ressources et en errance depuis plus de trois ans avec une famille à charge en Algérie de cinq enfants. Sur le plan administratif, une juriste l’a accompagné dans une démarche préfectorale pour lui redonner un titre de séjour, une identité administrative ainsi qu’une assistance au niveau des aides sociales. Une personne était aussi chargée des différents échanges auprès du consulat algérien pour lui redonner un passeport algérien. En outre, quelqu’un s’est chargé de faire un appel aux dons financiers et matériels. Pour le logement, une personne a démarché et trouvé un hôtel disposé à accepter un SDF, moyennant un loyer mensuel assuré par les donateurs.
Pour le coté psychologique et spirituel des frères et des sœurs sont venus lui rendre régulièrement visite en lui apportant une soupe chaude, un sandwich ou un don. Cela lui a redonné le goût de vivre et une confiance en l’avenir qu’il avait perdu. Par la suite, nous avons obtenu un titre de séjour pour retraité, nous avons offert à sa famille un mouton au moment de l’aïd, et nous l’avons raccompagné à Orly avec un billet d’avion, car il a fait le choix de retourner en Algérie au vu de sa retraite très maigre. Nous l’avons accompagné intensément pendant huit mois et nous avons souvent de ses nouvelles encore à ce jour.

Al-Kanz : Quels sont vos objectifs pour l’année à venir ?

La Maison des dons : Réaliser des accompagnements de qualité. Mieux structurer nos actions afin de les étendre à plus de personnes en difficulté, bien que nous ne privilégions pas la quantité des suivis, mais bien évidemment la qualité des aides dans la durée.

Al-Kanz : On sait qu’aujourd’hui avoir un site Internet est indispensable tant pour les entreprises que pour les associations. Envisagez-vous une présence sur le web ?

La Maison des dons : Nous envisageons de créer un site Internet pour notre association. Dans la mesure où nous échangerons principalement par Internet, un site nous paraît bien évidemment indispensable. Il nous permettra d’indiquer les actions en cours et d’offrir également la possibilité de faire des dons en ligne. Nous sommes déjà en relation avec le fondateur du site d’ Organisaction, avec lequel nous avons travaillé en étroite collaboration pour certains de nos suivis.

Al-Kanz : Comment vous aider concrètement ?

La Maison des dons : L’aide peut prendre plusieurs formes.
Tout d’abord, nous avons besoin de douas afin qu’ALLAH swt nous facilite ce que nous entreprenons et qu’on puisse à travers nos actions obtenir sa satisfaction. Ensuite, il est nécessaire que les personnes sachent que notre association existe afin qu’ils puissent s’adresser à nous en cas de difficulté. Enfin notre but est de créer une banque de compétences qui est capital pour nous ; toute personne qui pense que la misère n’est pas une fatalité et qui souhaite aider une personne en difficulté dans le cadre de nos projets est la bien venue. Elle peut nous écrire à : [email protected]

Al-Kanz : Nous vous laissons le mot de la fin. Que diriez-vous aux lectrices et aux lecteurs d’Al-Kanz pour qu’ils rejoignent vos rangs, soit en vous soutenant financièrement soit en participant avec vous sur le terrain aux actions menées, soit les deux biens entendus ?

La Maison des dons : Notre association a pour valeur la fraternité et la solidarité basée sur l’amour d’ALLAH (swt). Notre but est tout simplement de satisfaire notre Créateur en aidant Ses créatures. Dans une société ou règne l’individualisme, la course aux richesses, nous essayerons d’apaiser le cœur des personnes en difficulté afin qu’on puisse ensemble se rapprocher de Dieu.

Rejoignez-nous dans notre combat contre l’exclusion et la discrimination sociale dont les complices sont à l’image de ces passants qui ne s’émeuvent plus face à la personne assise ou gisant sur le sol qui tend la main vers nous au nom de l’humanité que nous partageons, tandis que notre regard se détourne pour alléger le remord de notre conscience, juste pour tuer un peu plus notre cœur.

« Et ainsi nous avons fait une communauté du juste milieu pour que vous soyez témoins devant les gens »(Coran, s.2, v.143). Il nous est demandé de témoigner. Témoigner chaque jour, témoigner à chaque instant. Nous sommes « témoins ». Mais « témoins » de quoi ?

Témoins de la solidarité. Témoins de la fraternité. Témoins de l’équité. Témoins de la bonté. Témoins du dévouement et du sacrifice. Témoins de l’humilité dans la réussite. Témoins de la détermination et de l’endurance dans les moments difficiles… En un mot, témoins du principe de justice. Le Messager (saws) nous interpelle dans un hadîth qudsi : « Allah dit [Ô mes serviteurs, je me suis interdis l’injustice à moi-même et je l’ai prohibée dans vos relations les uns envers les autres…]. Et toi ? Comment comptes-tu travailler en vue de faire cesser, ne serait-ce qu’en les dénonçant, les injustices économiques et sociales de ce monde ? Comment comptes-tu expliquer dans nos sociétés la voie qui nous a été tracée par Allah et son Prophète (saws) ?

Notre but est de faire vivre des idéaux communs et universels qui sont la fraternité sincère, solidaire et généreuse. Rejoignez-nous pour que la fraternité ne soit pas seulement une théorie mais une pratique…

Découvrez les précédentes interviews
Pencak Silat : bien plus qu’un art martial
Le succès économique du foie gras repose sur l’ignorance des consommateurs
Voir La Mecque et mourir
L’Alambra, restaurant halal de standing
Unicitewear, street wear islamique

Muslimshop : des livres et de l’humanitaire



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. saadaoui danielle    

    j aimerai savoir ou je peut m adresser pour avoir une aide pour demenager dans le gar pour retrouver mes petits enfants .car je suis au rmi et touche jamais la meme somme tot les trois mois.je suis veuve depuis le mois d avril 2008 avec un fils a charge ;qui est sans travail ,ni formation.pouvez-vous me repondre.car dans ma region personne ne veut m aider.
    merci de bien vouloir me repondre .je vous en remerci d avance.
    sinceres salutations

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE