Fatwa : "Il n’est pas permis de frapper l’animal sur sa tête"

Par Al-Kanz

Tous ceux qui se réfèrent à l'Arabie saoudite pour justifier leur consommation de produits pseudo halal, notamment dans la restauration rapide (KFC, Quick, etc.), ont tout intérêt à revoir leur source ou à cesser de nous bassiner avec des arguments totalement infondés. KFC, qui se fournit chez Doux en poulets abattus mécaniquement après étourdissement par…

Tous ceux qui se réfèrent à l’Arabie saoudite pour justifier leur consommation de produits pseudo halal, notamment dans la restauration rapide (KFC, Quick, etc.), ont tout intérêt à revoir leur source ou à cesser de nous bassiner avec des arguments totalement infondés. KFC, qui se fournit chez Doux en poulets abattus mécaniquement après étourdissement par électronarcose, n’est évidemment pas halal.

Les poulets non halal Doux partout en Arabie saoudite
Poulet Doux non halal, abattu mécaniquement et vendu aux musulmans en Arabie saoudite

« Il n’est pas permis de frapper l’animal sur sa tête, ni d’utiliser un procédé équivalent comme le fait d’utiliser un pistolet à tige, ou à marteau non perforant ou le dioxyde de carbone. »

Conseil permanent de la recherche et de la fatwa de Riyad, décision n° 23 547 (22 rabi’ at-thani – 21 mai 2006).

Rappel à toute fin utile : Un cheikh saoudien invite à ne pas manger les poulets Doux et donc chez KFC



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (12 commentaires)

  1. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    ça a le mérite d’être clair.

    Wa salâm

    1
  2. Shak    

    ASSW

    Question (pour être sûr de bien comprendre)…
    Parle-t-on là de l’interdiction de tuer l’animal par ces moyens? ou de l’assommer par ces moyens ?

    2
  3. Kyle Butler    

    Assalamou ‘alaikoum,

    La fatwa n’est pas totalement claire. Je veux dire, si on veut pinailler, on peut toujours dire que le fait de l’assomer par ces moyens peut être haram sans que sa viande le soit.
    C’est un peu comme pour des transactions: certains procédés lors de transactions sont illicites sans pour autant annuler la transaction. De même tabasser une fois un animal (genre une fois dans sa vie pour se défouler) n’est pas licite mais ça ne rend pas sa chaire illicite pour autant.

    :)

    3
  4. Majarrah    

    Salam alaykum,

    Les Savants d’Arabie Saoudite sont clairs sur tous les sujets régulièrement abordés sur Al Kanz : interdiction de l’électronarcose (risque de tuer la bête, et en plus maltraitance animale), permission de l’abattage mécanique en théorie, à savoir uniquement à condition que la bête ait été effectivement égorgée et n’ait pas été mise à mort par une autre cause, etc etc

    Toutes ces fatâwâ sont disponibles sur la toile, il suffit d’un simple effort de recherche.

    Si ces fatâwâ ne sont pas mises en application par l’Etat Saoudien, c’est un autre problème. Mais de là à dire que ces Savants ferment les yeux sur les principes du halâl afin de satisfaire de vils intérêts mercantiles, c’est un pas que le musulman intègre doit s’efforcer de ne pas franchir, justement par respect pour ces Savants.

    4
  5. Paradisial    

    Majarrag,

    wa alaykumu ssalam

    J’avais pas dit qu’ils fermaient leurs yeux, nuance, mais plutôt leurs bouches.

    Ecrire seulement c’est très très sympathique, c’est d’ailleurs assez proche du plus faible degré de foi, à savoir se taire et blâmer l’ignominie juste dans son propre cœur.

    Notre sage enseignant (que le Salut de Dieu soit sur lui) avait dit : celui qui se tait de dire la vérité est un satan muet.

    Laisser toute une myriade de pays et des millions de pèlerins manger du haram c’est fort audacieux de la part de ces écri-vains.

    C’est une vraie campagne physique de sensibilisation qu’il faudrait mener sur place pour que les gens n’aient plus à manger ce poulet spirituellement toxique.

    5
  6. Paradisial    

    Même des colonnes publicitaires ils auraient pu en acheter sur les journaux locaux, pour dénoncer une telle ignominie. L’argent ne manque pas dans leurs offices de prédication et de conseil.

    6
  7. Paradisial    

    Et au lieu de démultiplier une interminable cohorte de fatâwâs, il serait plus salutaire de concentrer le tout dans quelque chose de plus clair et de plus essentiel, au lieu de faire rentrer les gens dans des labyrinthes sans fin.

    Al Ihssâne, càd l’excellence et la sincérité en touuuute chose.

    Tout le monde connaît presque la vérité, mais les gens lui cherchent toutes sortes de rouages et de dérobades pour lui faire souvent obstruction, et finissent alors par solliciter des fatâwâ qu’ils espèrent qu’elles n’auraient pas à leur donner tort au bout du compte et les dédouaner, mais en vain.

    Que l’on ne me qualifie par aucun adjectif suivi d’un “iste” ; je n’en suis pas un. C’est tout juste que je suis un simple type lassé de toutes ces hypocrisies.

    7
  8. Paradisial    

    Il serait à craindre que même les savants de la place n’aient à manger de cet “amer” poulet ; surtout si ce serait la pauvre bonne thaïlandaise qui ferait des courses au “rond-point” local.

    On en a marre de certaines hypocrisies.

    8
  9. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Pauvres de nous, nous ne sommes pas sortis de l’auberge…

    Wa salâm

    9
  10. Paradisial    

    Message à Al-Kanz,

    Serait-il en votre portée de lancer une cotisation afin d’acheter à distance un encart publicitaire sur un journal saoudien, afin de dénoncer cette farce populairement prouvée et que bon nombre de consommateurs continuent à ignorer.

    Si votre réponse serait négative, je vous propose de vous vous rapprocher du site islamway.com (ou de tout autre site musulman à très grande audience) afin de négocier avec eux l’ajout dans leur entête d’une bannière débouchant sur un texte écrit en arabe qui aura à dénoncer cette grosse et très lourde farce du poulet “amer”.

    Le lobbying et le militantisme bonnement consumériste peuvent marcher plus activement dans cet autre sens, avec des résultats très très efficients et retentissants.

    Sachez construire ce genre alliances, vous y gagnerez beaucoup dans la mission que vous vous êtes fixée votre.

    Merci d’avance pour votre future réponse.

    10
  11. Al-Kanz    

    Paradisial

    Non, ce n’est pas à ma portée. Il faut que d’autres personnes agissent et prennent les choses en main. Je fais déjà beaucoup (trop) pour mes petites épaules. Aux musulmans de se prendre en main et de bouger sans attendre que tout vienne d’autrui.

    11
  12. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Exactement ! :-)
    C’est aux musulmans dans leur ensemble de dénoncer et de résister à tout ce qui s’oppose à l’éthique musulmane, que cela provienne de l’extérieur ou de l’intérieur de la oumma.
    Quand je vois les souffrances qu’ont endurées les premiers musulmans pour que le message divin et le modèle prophétique nous parviennent et que je vois le laxisme de nos contemporains, incapables de résister à un aliment illicite, je suis aterrée et le mot est faible.

    Comme dirait Tariq Ramadan, il y a une paire d’années : “Chaque musulman est une télévision”. Alors prévenez vos proches et amis qui partent effectuer l’omra ou le pèlerinage d’être prévoyants en matière d’alimentation sur place.
    Et ceux qui connaissent l’arabe, qu’est-ce qui les empêchent de s’adresser directement à leurs frères saoudiens détenteurs de l’autorité ?
    Si le prince en personne fait montre d’humilité en nettoyant la ka’aba, alors son coeur ou celui de son entourage ne peut être insensible à la question de la halalité de la nourriture des pèlerins.
    Qui ne tente rien n’a rien…

    Wa salâm

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE