spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Un cheikh saoudien invite à ne pas manger les poulets Doux et donc chez KFC

Dans la même catégorie

Le reportage de Feurat Alani et Florent Chevollau diffusé le 11 octobre dernier sur Canal+ l’a démontré. Voilà des années que de nombreux industriels font appel à l’organisme de certification AFCAI pour faire certifier sans aucun contrôle leur production.

En procédant de la sorte, ces industriels s’exonèrent des exigences du halal et recourent à des procédés en contradiction totale avec les principes islamiques. Pourtant, grâce à ce blanc-seing de l’AFCAI, ces entreprises exportent des millions de tonnes dans les pays musulmans, à l’instar de Doux ou encore de Tilly Sabco, qui fanfaronne depuis quelques jours, content du chiffre réalisé grâce à ses poulets non halal vendus aux musulmans à l’international. Nous y reviendrons in cha’a-Llâh dans un prochain article.

Depuis des années, les poulets non halal Doux inondent l’Arabie saoudite. Les Saoudiens, comme tous les pèlerins qui se rendent à La Mecque pour le hajj, ont consommé et continuent de consommer des poulets non halal. Parce qu’ils ne supportent plus cette situation aussi honteuse que scandaleuse, des consommateurs musulmans ont pris soin d’interroger un savant saoudien reconnu internationalement sur le cas de Doux. Majarrah, lecteur d’Al-Kanz, nous a transmis la réponse audio du cheikh, ainsi que sa transcription.

Précision d’importance : Doux est le fournisseur des restaurants KFC, qui font croire depuis des années aux musulmans que leurs poulets sont halal, ce qui n’est pas le cas, même si la SFCVH-mosquée de Paris, chez qui KFC est allé chercher un certificat, tente aussi de le faire croire aux consommateurs qui l’interpellent par téléphone. Or, de nombreux musulmans, notamment ceux qui suivent essentiellement, voire exclusivement, les avis religieux émanant de savants saoudiens, remplissent les restaurants KFC ou Quick en avançant des bouts de fatwas qui ne correspondent pas à la réalité. Citons le cas de l’abattage mécanique. Quelques savants à qui a été posée la question de sa licéité ont affirmé qu’y recourir était acceptable. En revanche, ces mêmes savants interdisent l’électronarcose avant abattage. Or, il est impossible d’abattre mécaniquement, c’est-à-dire à la chaîne, des bêtes sans recourir à l’électronarcose. En interdisant l’électronarcose, ces savants interdisent donc l’abattage mécanique.

Ainsi en citant des bouts de fatwas, ces musulmans, qui par leur apparence (qamis, barbe, hijab, jilbab, etc.) confortent les musulmans moins pratiquants, sont malgré eux d’effroyables cautions aux promoteurs du faux halal. Nous espérons que la fatwa du cheikh Rajihi leur remettra les idées en place et qu’ils cesseront d’être les alliés objectifs de ces industriels qui se fichent des règles du halal, mais pas des énormes bénéfices qu’ils en tirent. Ci-après donc la transcription, par Majarrah, de la réponse du cheikh, qui est docteur en shari’a et enseignant à l’université islamique de Ryadh et qui a été pendant plus de 40 ans l’un des principaux élèves de cheikh Ibn Baz (rahimahu-Llâh).

Question : Nous résidons en France et nous avons récemment vu à la télévision française la diffusion d’un reportage consacré à la production de viande halâl en France. Notre plus grande surprise a été d’apprendre qu’une grande société – celui qui a posé la question mentionne le nom de cette société -, dont les dirigeants sont non-musulmans…

Intervention du cheikh : comment leur faire confiance alors qu’ils ne sont pas musulmans ?

Poursuite de la question : Cette société vend des poulets en prétendant que ces derniers sont halaal, mais il est ensuite apparu qu’elle ne procédait pas à la mise à mort des poulets selon le rite islamique, et qu’aucun contrôleur de la méthode d’abattage n’était présent dans ses bâtiments. Elle prétend être contrôlée par une association islamique, mais il s’avère que le directeur de cette association est non seulement inconnu, mais en plus constamment absent, et qu’elle ne dispose en réalité d’aucun contrôleur de la méthode d’abattage.

Ce documentaire nous a également appris que cette société importait ses bêtes dans plusieurs pays du Golfe, et particulièrement dans le royaume d’Arabie saoudite. Nous attendons de vous des indications afin de parvenir à éradiquer ce grand mal, bâraka-Llâhu fikum.

Réponse du cheikh : En tous cas, il est certain que le Prophète صلى اهللا عليه وسلم a dit :
« Eloigne-toi ce qui suscite en toi la suspicion et rapproche-toi de ce qui ne la suscite pas », tu te dois ainsi de t’éloigner de ce qui te paraît douteux afin de t’orienter vers ce qui ne l’est pas. Si cette société provoque en toi des doutes, éloigne-toi d’elle, et la Louange est à Allâh. La viande doit être achetée uniquement auprès de bouchers connus, et tu as également la possibilité d’acheter une bête et de la sacrifier toi-même. Quant à ce qui suscite le doute, éloigne t’en, et ce afin de te dédouaner de cette responsabilité [vis-à-vis d’Allâh]. Préserve ta religion et ton honneur.

Question : Quel conseil pouvez-vous donner aux commerçants important cette viande ?
Réponse du Shaykh :
Les commerçants se doivent de n’importer que les viandes provenant d’une société de confiance, et connue pour sacrifier ses bêtes selon le rite islamique, il n’y a aucun doute à ce sujet.
Les musulmans ont l’obligation de n’importer que les bêtes au sujet desquelles ils ont la certitude qu’elles ont été abattues selon le rite islamique, à savoir : utiliser un instrument tranchant, trancher les artères carotides et l’œsophage, vider la bête de son sang, mentionner le nom d’Allâh, être une personne des gens du Livre ou un musulman.
Ces conditions doivent impérativement être remplies.

Cette réponse tombe sous le sens. Mais dans la bouche d’un savant, elle a beaucoup plus de poids que sur un simple site Internet ou un fidèle quelconque. N’hésitez pas à diffuser un maximum cette réponse du cheikh Rajihi, notamment en cliquant sur le bouton Facebook en bas à droite. Pour info, vos efforts dans la diffusion de l’information portent leurs fruits et ont un véritable impact sur le marché du halal. De vrais changements sont en cours. Des industriels peu regardants jusque-là sur la qualité halal des produits qu’ils commercialisent ne veulent plus jouer avec le feu et ont décidé de se ranger pour éviter d’être emporté par le halalgate qui finira par éclater tôt ou tard. Agissez, diffusez l’information.

Pour écouter la question et la réponse du cheikh Rajihi, cliquez sur le lien suivant : Cheikh Rajihi – Abstenez-vous des poulets douteux

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

4 Commentaires

  1. As Salam Aleykoum

    ouf, je dirai qu’il était temps que des prises de positions « officielles » se fassent entendre, espéreront que ces avis soient traduits en actes par les autorités saoudiennes.

  2. Merci a celui qui a posé la question il conforte notre position c’est a dire le sacrifice manuel avec la tasmiya alors qu’aujourd’hui on trouve surtout dans le poulet de l’abattage mécanique sans tasmiya.
    Doux a reconnu par sa chargée de communication au Sial qu’il sagissait d’abattage mécanique. Un specialiste du halal en Asie me disait hier que Jakim avait changé sa position sur l’abattage mécanique mais on trouve toujours AFCAI dans son listing d organismes certifiés.

  3. As-Salamû ‘Arleykoum,

    Certains frères et soeurs même si tu leur montre 50 fatwas de savants sur le sujet, ils n’écouterons jamais, aveuglé par les passions, qu’Allah nous guide. Amin

    Wa Salamû ‘Arleykoum

  4. salam aleykoum

    un verset du saint coran à ce sujet décris très bien ce genre de personne :

    « As-tu donc vu celui qui a pris sa passion (hawâhu) pour divinité ? »

    Et le Prophète (sur lui la Grâce et la Paix de Dieu) a dit :
    « La plus détestée par Dieu Très-Haut des divinités qui puisse être adorée sur terre, c’est la passion hawâ). »

  5. salam aleikoum,
    il serait interessant et utile de demander l’avis de ce Cheick sur la VSM, j’aimerais bien connaitre son avis.
    Inchallah si quelqu’un peut la lui poser…

  6. Salem alikoum, en lisant les différents articles, je trouve que l’anarchie autour du marché du halal est tout bonnement insupportable. Comment ces industrielles réussissent-il a trompé des millions de muslim avec des faux certificats? Si les faits sont avérés pourquoi ne pas les trainés en justice, car le dole est proscrit dans tout contrat de vente. Lorsque l’on prétent vendre du hallal alors que c’est pas le cas, c’est du dole. Je lance donc un appel auprès de tous ceux qui comme moi en on marre d’être trompé et veulent voir ces pseudos certificats retirés du marché car non conforme au halal.

  7. Wa ‘alaykoum salam wa rahmatallahu,

    Enfin, un frère intelligent ! Qui a obéit à son Seigneur et à été voir un savant connus et reconnus.
    Pour ce qui vont au pélérinage cette année, le shaykh donne des cours dans le Masjîd al-Haram parfois lorsqu’il vient de Ryadh, ils pourront ainsi l’interroger sur le reste.

  8. Salam alaykoum,

    @ Al Kanz : tout d’abord barakAllahou fik pour tous ces articles qui sont pour nous une mine d’informations.
    Les dernières lignes de cet article m’ont interpellés car c’est a peu près la question que je voulais te poser depuis quelques jours.
    1. Y a-t-il eu un impact chez les professionnels (visiblement la réponse est oui !).
    2. Pourras-tu nous informer des avancées, des prises de conscience et éventuellement des sociétés qui rentrent dans le rang ?

    Bonne continuation, qu’Allah te protège

  9. Une chose intéressante dans ce que dit le Cheikh :
    « Intervention du cheikh : comment leur faire confiance alors qu’ils ne sont pas musulmans ? » (notez qu’il coupe la parole pour exprimer son étonnement)

    Donc que chacun tire les conclusions adéquates ! et je ne parle pas de Fleury Michon…

  10. @Aymen
    Au salon du Sial la semaine dernière des musulmans du monde entier ont encore signés des contrats avec Doux, et ce qui était bizarre, c’est que pas moyen de discuter en français avec un commercial
    Ils étaient tous anglophones c’est vrai que le moyen orient est plutot anglophone que francophone.

  11. salam il faut faire attention a tout le halal aussi bien la viande les bonbons ect……. enfin il faudrait une seule certification halal mondial et pas des dizaines il y a et il y aura toujours des mécréants mefiance mes freres que allah soit avec vous tous

  12. salemoulikoum,
    merci au freres d’avoir pris la peine de poser la question au cheikh et d’avoir mis a disposition la reponse de ce cheikh (allah y hafdou).
    j’espere que certains freres prendront conscience du faux hallal à travers cette fatwa, le reporatage de canal+ et malheureusement depuis des annees avec ce site al kanz machallah qui avertient la oumma depuis des années mais dont des freres et soeurs ne prennent pas aux serieux les infos….

  13. Comme disait mon prof de maths, la réponse est dans la question, quant au sacrifice par soi-même il me semble que c’est interdit en France, donc attention, mais comme le disent certains, on aura beau placarder partout ces informations, les gens ne veulent pas voir plus loin que l’étiquette halal joliment apposée sur les viandes achetées. Pour les bouchers connus, ceux ou je vais, à l’entrée y’a les certificats de leurs fournisseurs émanant de la mosquée d’Evry…

  14. barakallouh fih. C cheikh redonne un définition du halal mais il ne parle en rien de l’Arabie Saoudite ni du fait que les gens là bas se dédouanent de certaines règles…j’aurai espérer plus ‘mais bon sa réserve en tant que cheikh est compréhensible) face à vos efforts et ceux de ce qui se bougent pour toute la oumma en Europe et dans le monde arabe, il n’y a pas que les français qui sont concernés!

  15. Normalement en Arabie Saoudite les savants n ont en principe aucun devoir de réserve, ca serait contraire meme aux principes de l’etat qui se dit suivre la chari’a. On sait maintenant preuve à l appui que Doux ne fait pas du halal. On minimise parfois la gravité ou l importance de la viande halal. Dans le coran ; les versets concernant les interdictions des viandes sont claires et la discteinction entres elles dans le degres de gravité n est pas faite ( d apres ce que je sais). la viande d un animal mort, le sang; la viande de porc et la viande d’annimaux sacrifié en mensionnant autre que ALLAH. Ce genre de verset apparait de nombreuses fois,ce qui marque quand meme son importance.
    bon courage aux freres de el kanz et tous ceux qui combatent dans ce sens; en esperant incha ALLAH que bientot on aura une meilleur transparance dans le marché du halal et surtout des produits de confiance.
    salem alikoum

  16. @aymen L’état saoudien
    C’est très compliqué de savoir comment fonctionne cet état, il ya t il interfernece entre les decisions politiques et religieuse? je dirai que oui.
    Une fatwa doit etre validé par le roi , récemment il y a eu justement un problème par rapport a une fatwa et l’état saoudien a pris des mesures pour que maintenant toute fatwa doit passer par un conseil de sages bien sur employés par l’état saoudien. Il n’y a pas indépendance du religieux. Pour en connaitre plus sur l’état saoudien et ses dérives, tu peux ecouter ou regarder al-islah tv qui émet depuis Londres.

  17. la radio ou tv al-islah
    Je suis entrain d écouter pendant ma pause il parle de la gestion désastreuse de l’état saoudien du pelerinage a la mecque.Il n’ya pas de stratégie pour encadrer le flux des pelerins.

  18. salam

    Le point relevé par Al Kanz, concernant « Or, il est impossible d’abattre mécaniquement, c’est-à-dire à la chaîne, des bêtes sans recourir à l’électronarcose » démontre qu’un sheikh peut changer d’avis et donc de fatwa, si des éléments lui sont apportés. Cela arrive fréquemment et n’est pas une faiblesse, bien au contraire. L’islam rétribue le savant pour ses efforts même lorsqu’il se trompe (surtout s’il a été abusé ou trompé dans la description des process d’abattage dans le cas ici présent)

    Ceci dit, concernant la réponse en tant que telle: on est là dans un cas de contradiction….J’espère que les choses vont évoluer…

    Car la réalité (présence de KFC en masse à la Mosquée Haram et Mac Do au centre ville, Burger King etc) est à l’opposé de ce que le sheikh dénonce

    car la question semble être seulement à l’adresse des français, mais s’il savait que l’origine des produits est la même, ce qui est valable pour A est valable pour B. Les arguments étant les même et n’étant pas altérés par le changement de lieu. (certains cas où la fatwa est limitée à une zone géographique et où les savants ont pour consigne de se référer à des gens de confiance sur place)

    Ce cheikh devrait convoquer une réunion du Mejliss 3imi de la Mecque et demander déétudier sérieusement la question. (en redonnant toute la réalité qui maintenant devrait faire changer d’avis les savants, quii ont peut être été trompés sur la présentation du Fournisseur et/ou dont on a demandé l’avis juridique et dont on a détourné volontairement l’utilisation)

    Celui qui a les coordonnées du cheikh peut-il lui demander?

  19. Barak Allahou fik Fatih.

    Le Cheikh semble etonné que nous fassions confiance à des industriels non musulmans quand au halal. C’est tout le paradoxe avec les réponses de savants saoudiens (présents et anciens : Ibn Baz -ra-, Al Outheimin -ra- etc.) sur les questions des musulmans d’occident.

    Je m’explique : l’ifta et la majorité des savants qui y siègent sont extrêmement souple sur les conditions du halal en occident. J’ai lu que l’ifta autorisait la viande abbatu mécaniquement au USA, sous prétexte qu’au USA ils pratiquaient la saignée. Ils appliquent aussi le principe de liceité de la viande des « gens du livre ». Or, ce que semble ignorés (waLahou a’lam) ces savants, c’est que le principe d’abbatage n’est plus conditionnés par une quelconque religion (juive ou chrétienne), mais plutôt par la religion du fric et du profit. Le non-halal de ces viandes ne relèvent plus du doute mais bien de la CERTITUDE, car c’est bien là le noeud du problème : les (des) savants saoudiens prennent comme principe que « la viande des gens du livre est licite jusqu’à preuve du contraire, et que l’on n’est pas tenu de « fouiller » ». Si bien que l’ifta a autoriser un jeune étudiant en occident à répondre favorablement à l’invitation de son camarade chrétien s’il l’invitait à manger chez lui. C’est dire !

    Il faut continuer à sensibiliser. La fatwa de Cheikh Radjihi est un bon début pour convaincre nos frères et soeurs qui suivent exclusivement les fatwas d’Arabie.

    p.s : Fatih, mon ancienne @mail est HS. Je t’ai mis la nouvelle. A bientôt fréro ; )

  20. Il ne faut pas en vouloir au savants saoudiens uniquement. Ils se basent sur des avis qui peuvent nous paraître laxiste, mais qui peuvent s’appliquer dans certains cas de gêne pour certaines personnes vivant dans un lieu d’occident coupé de toute infrastructure musulmane (pas de boucherie musulmane ni équivalent)

    Dans ce cas, certaine fatwa d’un Halal minimaliste pourrait être utile à ces gens là, qui pourrait difficilement s’abstenir de manger de la viande pendant une année durant

    En revanche, dans des métropoles ou le choix est possible désormais. Il faut être plus exigeant. Et définir une norme plus globale, qui dépasse la validité théorique minimum.

    Comme pour le mariage, où certains ont dénoncé le principe de choisir les dérogations de toutes les écoles qui pourraient aboutit à un mariage sans dot ni waly en énonçant que chez tel ce n’est pas un pilier et chez tel autre ce second point ne l’est pas, etc On aboutit à une forme en apparence possible mais dénuée de fondement si on regarde l’esprit du Coran ou du Législateur (c’est à dire l’importance du contrat du mariage demandera forcément une rigueur concernant le contrat et se décharger de cette rigueur amènerait à un laxisme et une perte des valeurs musulmanes et de ses objectifs)

    Le Halal en occident devrait donc s’inspirer de ce cas et rajouter des conditions (gardes fou) : en présence d’acteurs différents, on ne choisira que ceux qui remplissent le plus de points importants à définir une fois pour toute (sacrificateurs musulmans, formés à l’abattage, pas d’électronarcose ni abattage mécanique, mais utiliser la chaîne qu’après respect de la vie animale, hygiène générale, conditions de vie des animaux, labels supérieurs pour ceux qui voudraient encore d’autres points plus poussés etc)

    Dans ce même site, nous avons entendu parlé de la venue de Al Islami Foods, alors j’espère que d’ici là; ce point sera définitivement traité et qu’il ne soit pas bloqué en absence de sérieux en amont!

  21. C’est Ubuesque,

    Le cheikh qui donne fait des recommandations aux musulmans de france alors qu’au KFC ou King Burger d’en face celle de la porte Abdel’Azziz des pélerins voire lui même peut en manger. Ce n’est pas de sa faute, c’est simplement que la question posée ne dit pas tout, on ne l’informe pas.

    Pourquoi la personne qui a posé la question n’a pas dit directement au cheikh que l’Arabie Saoudite et la principale destination de cette société? Et que lui même et les pélérins sont fortement suspetibles de manger cette viande?

    Je ne comprends pas ce silence. Si quelqu’un peu bien mettre la préssion sur Doux ce sont bien les autorités Saoudiennes.

  22. Salam alaykum,

    Afin de mieux comprendre quelle portée peut avoir l’avis de ce Shaykh, il faut tout d’abord bien comprendre que le but PREMIER en lui posant cette question a été d’avoir des éléments afin de convaincre les frères de France (ou tout du moins, ceux qui considèrent ce Shaykh comme un Savant reconnu, et il l’est wa al hamdoulillah), de délaisser tout ce qui est produit par la société Doux et ceux qui agissent comme elle.

    La suite de la question porte effectivement sur le fait que Doux importe ses poulets en Arabie Saoudite, mais faire prendre conscience à ce pays qu’il a fait fausse route en croyant que Doux importe du halal, ça ne se fera pas en un claquement de doigts ni en posant une question isolée à un Savant, et ce même si ce dernier est très écouté.

    Il est à cet effet très important de comprendre le fonctionnement du pouvoir religieux en Arabie et son degré d’influence sur le politique. Pour répondre à bidar, aymen et à Abuljoud, ce n’est pas parce qu’un Shaykh émet un avis religieux que sa parole sera instantanément prise en compte par le pouvoir politique. Tout dépend bien évidemment dans un premier temps de l’identité de ce Savant, mais aussi du cadre dans lequel il a émis cet avis. C’est pour cela que des instances religieuses officielles existes, comme اللجنة الدائمة (le Comité Permanent) ou bien هئية كبار العلماء (l’Organisation des Grands Savants) qui ont un rôle et une influence politique directe.
    En l’occurrence, la question a été posée à Shaykh Rajihi (qui n’appartient à aucune de ces 2 instances) à l’issue d’un de ses cours. Rien de bien officiel là-dedans, vous pensez donc bien que sa parole à l’échelle de tout l’État Saoudien ne sera que limitée.

    On sait par contre que ce Shaykh (comme beaucoup d’autres là-bas) a pour habitude d’interpeller en privé les responsables politiques afin de leur faire prendre conscience de leurs erreurs et de leurs contradictions avec la Shari’ah. A nous (pas à moi uniquement, à nous) de contacter les gens de Science afin de leur demander d’agir à leur tour.

    @Abou Ibrahim : Il faut avant tout se dire que les ‘Oulama ne peuvent répondre qu’aux questions qu’on leur pose, mais qu’en plus ils ne sont ni vétérinaires, ni spécialistes de l’agro-alimentaire ou des méthodes d’abattage. C’est pour cela qu’on retrouve effectivement beaucoup de fatâwa légitimant l’abattage mécanique, fût-il exécuté par un juif ou un chrétien (ce qui ne pose aucun problème EN THEORIE), mais en parallèle beaucoup d’autres interdisant l’électronarcose, du fait du grand risque que les volailles meurent avant d’être égorgées.

    Attendre des Savants qu’ils vous donnent un topo complet des méthodes d’abattage alors que vous leur demandez uniquement « Est-il permis de manger de la viande abattue mécaniquement par un chrétien ? », c’est leur en demander largement trop. C’est à nous et particulièrement aux frères spécialistes du halâl de leur expliquer ce qui est pratiqué aujourd’hui par Doux et par les autres, pas à eux de le deviner.

    Wa Allahou a’lam wa salam alaykum.

  23. mujarrah
    le cheikh n est pas ministre mais il a beaucoup plus de pouvoir qu un simple ministre. car par son savoir et son statue de moufti, il peut tous simplement déclarer que c est interdit de manger du poulet Doux . Pour la simple raison que ses produits ne sont pas halal vue qu ils ne sont pas contrôlés . Si le cheikh dit LA ya juz ou haram, l impact sera immédiate et le debat en arabie saoudite sera lancé pour de bon.

  24. Aymen,

    Si le cheikh déclare haram les volailles importées de Doux, c’est pas qu’un débat qu’il va lancer, c’est carrément le zamzam tower (plus haut gratte-ciel de mekka) qui risque de vaciller avec son centre commercial gigantesque et ses fast-food (kfc, burger-king) toujours bondé de consommateurs y compris en plein milieu de la nuit durant ramadhan.

  25. salam aleykoum

    il y en a qui ont oublié que c’etait un savant facile de critiquer d’emettre des avis sur le savant, l’etat saoudien ou sur le frere qui a posé la question mais vous oublié
    – le frere a posé la questions el hamdoulillah et je l’en remercie car l’histoire du faux hallal et de DOUX ne date pas d’hier mais de quelque mois (si c’est pas plus) et PERSONNE n’avait posé la question
    – l’etat saoudien n’est pas parfait chaque etat fonctionne differement il faut arreter de TOUJOURS comparer les pays notament a la france ou a d’autre
    – les savants recoivent des questions de tout sort chaque jour. l’utilisation d’un mot en arabe difere selon le contexte donc ils suffit que le mot soit mal choisi pour modifier un avis. ils font des erreurs il ne sont pas parfait car Seul ALLAH est Parfait

    Le savant Ibn Moubarak a dit :
    « Celui qui prend à la légère les savants, son au-delà part »

    Sultan i’d a dit :
    « Ceux qui spéculent sur nos savants ne font de mal qu’à leurs personnes».

    Ahmed Ibn Hanbal a dit :
    « La chaire des savants est empoisonnée, celui qui la sent devient malade, et celui qui la mange meurt ».

    Al-Hafidh ibn assakir a dit :
    « Celui qui lâche sa langue sur les savants par l’insulte, la médisance, sera éprouvé par Allah avant sa mort par la mort du cœur ».

    je demande pardon si j’ai blessé quelqu’un

    salam aleykoum

  26. @Majarrah,

    « Le Shaykh n’est pas non plus Ministre des Affaires Religieuses, ou Ministre du Commerce. »
    Votre réaction m’a surprise. Ce n’est pas une excuse.

    S’il est informé que tout le Royaumes et les pélerins pendant le hadj sont susceptibles de manger non halal, vous pensez que ce n’est pas assez grâve pour le dénoncer!

    Il est Musulman et Savant et à ce titre il se doit de dire les choses, dénoncer le blamable, surtout que c’est l’affaire de tous les musulmans. Peu importe s’il gêne des intérêts économiques ou politiques.
    Pourquoi conseiller aux musulmans de france de s’abstenir de viande Doux et ne rien dire sur le sol où l’on vit. C’est incompréhensible.

  27. Salam alaykum,

    @abulcacin : Comme je l’ai mentionné plus haut, la question a été posée au Shaykh à l’issue d’un de ses cours. Si tu ne saisis pas la différence entre ce contexte et le contexte d’une question posée dans un cadre un peu plus formel et officiel, avec une audience potentielle beaucoup plus large que ce qu’elle a été ce soir-là, je n’y peux pas grand-chose. C’est pourtant bel et bien le cas.

    Et quand bien même, qui te dit qu’après avoir pris connaissance de cela, le Shaykh n’a pas entrepris des démarches à son niveau pour que des mesures soient prises ? Pourquoi partir instantanément du principe qu’il n’a pas l’intention de dénoncer quoi que ce soit ?

    Cependant, si tu penses qu’il n’agit pas avec responsabilité et courage, je serai ravi de te voir décrocher ton téléphone afin de l’appeler et de lui conseiller d’agir dans ce sens. Tu pourras le joindre au 00966-14915930 (@Al-Kanz : le numéro est public et le Shaykh n’est absolument pas dérangé par les appels, au contraire), et tu pourras ainsi lui dire (je te cite) : « vous êtes musulman, vous devez dire les choses, dénoncer le blâmable, etc »

    Fais nous profiter de sa réponse in sha Allah, barakallahou fik.

    Salam alaykum.

  28. salam aleykoum

    il y a aucune intimidation de ma part envers qui ce soit .peut etre que la forme de mon message fait defaut.
    desolé si vous vous etes sentie visé
    je n’est rien sur l’article car il est juste el hamdoulillah ni sur le fait que l’etat saoudien doit etre prevenu incha ALLAH

    mon commentaire etait a la suite de la lecture de TOUS les commentaires. c’etait juste pour rappeller certains points qui me semblait important.

    bonne soirée

    salam aleykoum

  29. @Majarrah,

    Pourquoi répondre: « Le Shaykh n’est pas non plus Ministre des Affaires Religieuses, ou Ministre du Commerce.»?

    Non. Je n’appelerai pas.
    On parle viande halal et haram vendu à la Mecque à des pélerins et toi me parles de faire la différence pour une question posée dans un cours ou dans un cadre un peu plus formel officiel. De quoi on parle?

    De plus, ne tranforme pas ce que je dis ce n’est pas « (je te cite) : « vous êtes musulman, vous devez dire les choses, dénoncer le blâmable, etc » mais « Il est Musulman et Savant et à ce titre il se doit de dire les choses, dénoncer le blamable ».

    Moi je ne demande rien à personne, chacun fait ce qu’il veut, mais ce que je trouve fort c’est de conseiller ses frères en france sans s’inquièter pour ceux qui sont sur place.

    Je n’ai plus rien a ajouter, je n’en veux à personne et je dénigre personne. Je suis qu’un petit musulman qui se pose des questions.

  30. as-salâmu ‘alaykum

    Abulcacin
    Quelqu’un a pris son téléphone et a interrogé le cheikh qui a répondu. Ce n’est pas compliqué à comprendre pourtant. Pourquoi lui faire un mauvais procès ? Vous ne pouvez pas accuser le cheikh en disant « Pourquoi conseiller aux musulmans de france de s’abstenir de viande Doux et ne rien dire sur le sol où l’on vit. C’est incompréhensible. », puis dire « je me pose juste des questions ». Non, vous accusez en conjecturant. Pire, vous faites comme si le cheikh était au courant du contexte français et du cas Doux et qu’il se permettait de conseiller des Français, mais se taisait pour les musulmans.
    La quasi-totalité des musulmans en France ne sont toujours pas au courant du cas Doux et vous voulez qu’un cheikh à des milliers de kilomètres soit au courant ?

  31. As’salamou alaikoum

    C’est pas compliqué a comprendre pourtant…
    Qu’ALLAH azawajal nous guide.
    Qu’ALLAH azawajal récompense le frère qui a eu la bonne intention d’appelé Cheikh Rajihi.

  32. Salam ‘alaykoum wa rahmatallahu;

    Je me permet juste une remarque. Comme quoi l’ignorance ne touche pas que le halal.
    Cela concerne certains commentaires ou « bouts » de commentaires concernant les « savants d’Arabie-Saoudite ».

    Premièrement : cette généralité est fausse, c’est nier la complexité des nombreux courants religieux qui traversent le Royaume et leurs divergences. Environ 1/5 des Saoudiens sont chiites à côté de cela et eux, croyez -moi n’écoutent ni shaykh Rajihi ni un autre.

    Deuxièment : j’ai pu lire une phrase qui m’a choqué, comme quoi les fatawa seraient validés par le roi !? D’abord si tel est le cas, pourquoi faire l’éloge d’une telle fatawa, certains évoquent une réserve (le pire ?). Quouqu’il en soit, il faut aller la-bas, mettez-vous assis devant le shaykh Rajihi à sa mosquée à Ryadh ou encore lors de ses rappels à la Mosquée Sacrée vous allez très rapidement comprendre que ses savants ne craignent que Allah (et nous ne recommandons personne à Allah), posez des questions sur tout les sujets ils vont vous répondrent par Allah dit, le Messager (salalalhu ‘alayhi wa salam) a dit… Ou à défaut, allez sur son site et vérifiez par vous-même !

    Troisèment : on ne prends pas sa religion de Daylimotion et Youtube.

    @ ma soeur Majarahh : une remarque, quand au fait de dire que les savants ne sont pas des spécialistes de l’agro-alimentaire ou autre. Ceci est une parole vraie en soit (!) mais que vises t-on à travers cela ?
    Une fois encore, prenons la peine de lire le chapitre des sacrifices une fois dans un livre de fiqh référence et/ou son commentaire et on pourra voir la faussrté de cette parole.
    Je te cite une exemple : quand tu vois shaykh Bakr Abu Zayd qui t’écris un livre sur le jugement sur les greffes. Que tu es externe en médecine, tu es stupéfait ! C’est à croire que ce dernier à fait des études de médecine uniquement dans le but d’écrire ce livre.

    Il faut parfois nous remettre nous-même en question et non des hommes qui ont passé leurs vies à étudier et enseigner le Coran et la Sunna. Gardons une bonne opinion de nos savants, nous les accusons de choses que nous-même ne pourrions pas faire !

    Le problème enfin pour finir ma modeste remarque c’est que beaucoup de frères sont ignorant pas du halal mais de leurs religions tout court : ils confondent adh-dhabh et adh-dhabha ! Pour le ‘aid un juif ne peut égorger ma bête mais pour dîner ce soir oui si les conditions sont là. Pourquoi ? Qui connait la différence ? Voilà…

    A l’image du reportage diffusé par canal où l’on affirme qu’il faut diriger la bête vers le Qibla… ça en dit long sur l’ignorance des musulmans. Qu’Allah nous facilite.
    Wallahu ‘alam

  33. Salam alaykum,

    @Nasser : frère, pas soeur. Et concernant le fait d’affirmer que tous les ‘Oulama ne sont pas des spécialistes de certaines sciences profanes, il n’y a rien d’insultant ou de rabaissant ou d’insultant à leur égard là-dedans.
    Le Prophète صلى الله عليه وسلم n’a t-il pas dit « أنتم أعلم بشؤون دناكم » « Vous êtes plus savants des affaires de votre vie d’ici-bas », dans un hadith rapporté par Mouslim et justement cité dans le chapitre « L’obligation de se conformer à ce qu’il صلى الله عليه وسلم affirme lorsque cela relève de la Législation Islamique, sans que cela concerne les avis qu’il donne au sujet des affaires de la douniya » ? Justement parce qu’il a donné son avis à des agriculteurs qui faisaient pousser des dattiers, et que cet avis a eu pour conséquence la perte de ces dattiers, qui ont pourri…

    Un Savant peut par contre se spécialiser dans certaines sciences de la Douniya, ça a été le cas de Shaykh Bakr Abou Zayd mais ce n’est absolument pas une généralité. Dire qu’un Savant ne sait pas forcément ce qu’est la réalité de l’électronarcose, de l’abattage mécanique et des méthodes de certification de la viande halal en France et/ou en Arabie Saoudite ne relève point du dénigrement.

    Salam alaykum.

  34. Wa ‘alaykoum salam wa rahmatallahu wa barakatuhu,

    Désolé (mon frère) Majarrah.

    Ensuite, oui je suis d’accord avec toi mon frère bénit (je m’excuse de d’avoir cité spécifiquement) avec une deux petites remarques :

    -on peut comprendre de ta parole que le sacrifice et ses règles de bienséances relèvent de ce bas-monde, si c’est cela que tu as voulu expliquer alors je ne suis pas d’accord, car elle Al-Bukhârî a aussi un chapitre intitulé « le chapitre des sacrifices », même si je pense savoir ce que tu as voulu me dire, barakallahu fika. Ces points, sont évoqués dans une multitude de livre de jurisprudence par nos savants, avec des détails parfois surprenants.

    -dans l’écriture de ce hadith, je propose cette modestement cette orthographe en arabe : » دنياكم » », mais je pense que tu as tapé rapidement simplement. Cela dit hadith est à manipulé avec des pincettes, en particulier dans la chose qui est visé lorsqu’on le cite.

    Qu’Allah nous facilite,

    Wa salam ‘alaykoum wa rahmatallahu.

  35. Salam alaykum,

    – Je parlais bien évidemment des méthodes modernes et industrielles d’abattage, pas des règles du sacrifice, qui ont été définies par Allah et Son Messager صلى الله عليه وسلم et qui seront toujours les mêmes jusqu’à yawm al qiyamah.

    – Pour « دنياكم », c’est effectivement une faute de frappe, barakallahou fik pour la correction.

  36. Assalamualaikum
    barakallahoufikoum pour l’eclaircissement mais une chose que j’arrive pas à comprendre concernant la fatwa du cheik et donc comme c valide par kanz donc c votre opinion aussi. C’est que parmis les criteur pour que l’abattage soit halal c de faire la tasmiya(prononcer le nom d’Allah) alors que plus loin il dit que le sacrificateur peut etre muslim ou les gens du livre (chretien ou juive) par contre vs etes contre la.saummage. Parmis les deux ou est les plus important en sachant que les gen d livre font pas la tasmiya qui est le criteur fondematale. Si ce cheik accepte cela et que kanz accepte donc on a des risque sur les abattage car la majorite en france c les gen du livre donc ces.entreprise peuvent embaucher ces gens pour sacrifier et les produit devient halal. Donnez moi plus des info car nous somme ignorant ds ce domaine.
    Djazakoumoullah khairan

  37. salam ‘alaykoum cher frere, je te remercie pour tes efforts dans tes recherches afin de nous éclairer sur ce qui est vrai du faux, j’espere qu’allah te récompensera pour cela. par contre ton intervention, je cite : « Ainsi en citant des bouts de fatwas, ces musulmans, qui par leur apparence (qamis, barbe, hijab, jilbab, etc.) confortent les musulmans moins pratiquants, sont malgré eux d’effroyables cautions aux promoteurs du faux halal » est exagéré. sache que je suis un frere avec une barbe et un qamis et que ma femme porte le jilbab et niqab et que nous mangeons au quick; de ce fait je n’incite personne à l’erreur et je ne cautionne pas par mon acte les faux promoteurs du halal, je ne suis responsable que de moi et de ma famille et de personne d’autre, simplement j’applique une regle islamique qui est que si tu n’as pas la certitude d’une chose (meme si celle ci a peut etre 70% de vrai) tu ne peux pas dire que la viande n’est pas halal, certes on peut s’abstenir d’une chose comme l’a dit sheikh ar-ragihi, mais on ne peut pas dire que ce n’est halal, j’ai vu les certificats il n’y a rien qui m’est apparu d’étrange et je ne vais pas mener non plus une enquete pour tout déterminer, maintenant si tu démontre qu’une de ces viandes n’est pas halal, comme tu la fait pour les poulets doux baraka allah fik, alors on arretera d’en manger.
    hafidhaka allah was-salam ‘alaykoum.

  38. as-salâmu ‘alaykum

    Abu Maryam
    Les frères et les soeurs barbus/jilbabs ont une grande responsabilité et sont une grande cause dans la propagation du faux halal. Evidemment, c’est indirect, évidemment ce n’est pas volontaire, évidemment ce n’est pas leur intention. Mais ils font une contre-da’wa abominable.
    Vous n’avez rien vu d’étrange dans ce certificat ? Normal, 99 % des gens qui le lisent ne savent absolument pas ce qu’il signifie, non pas parce que 99 % des gens sont bêtes, mais parce qu’un certificat de conformité, c’est un papier « technique » qui nécessite un minimum de connaissances pour le comprendre.Vous démontrez que ce n’est pas halal ? est-ce à moi de vous démontrer que ce n’est pas halal ?
    Vous ne voulez pas mener une enquête ? Je ne peux rien pour vous.
    Vous arrêterez d’en manger quand on vous démontrera que ce n’est pas halal ? Vous connaissez le hadith de cet homme qui lève les bras au ciel et qui en dans une situation ultrafavorable à l’exaucement des invocations, mais dont le Prophète (sa-Llâhu ‘alayhi wa salam) nous dit que ces invocations ne sont pas acceptées ? Sacrifiez ces invocations pour un hamburger, c’est pas ce que vous pouvez faire de mieux pour vous et votre famille, akhi.

  39. Salam alaykum,

    abumaryam, justement le Shaykh ne dit pas qu’en présence de doute on PEUT s’abstenir, mais plutôt qu’on le DOIT. Toute la différence est là.

  40. السلام عليكم

    J’étais en train de boire et j’ai failli m »étouffer quand j’ai lu le commentaire de abu maryam. Il ose demander à des musulmans de lui prouver qu’une viande n’est pas halal afin qu’il arrête d’en manger mais dans le même il ne demande aucun compte à des mécréants qui prétendent que leur viande est halal et en mange sans problème. Donc selon lui la parole d’un mécréant a plus de valeur que celle d’un musulman. Il y a un gros problème de cohérence dans ces propos.

  41. assalamou ‘alaykoum,

    Abu Maryam,

    Quid du célébre hadith de abi ‘abdi-Lahi An-nu’man ibn Bachir (ra) et rapporté par Boukhary et Mouslim sur le Halal, le Haram et le mouchtabah (douteux) qu’on trouve aussi parmi les 40 de Nawawi (6ème hadith) ?

    Le CharH du hadith (y compris celui de Al ‘Outheimine ra) est on ne peut plus clair sur les choses douteuses ainsi que le comportement à avoir.

    Quick et ses certificats sont largement dans le douteux (voir dans le rouge).

    Enfin chacun sera responsable de ses choix. Mais l’ignorance n’est pas une excuse dans certains cas.

  42. @abou Ibrahim c’est exactement ça
    Cela résume totalement comment répondre à ce phénomène de faux halal business Allah dit:
    لَقَد كانَ لَكُم فى رَسولِ اللَّهِ أُسوَةٌ حَسَنَةٌ لِمَن كانَ يَرجُوا اللَّهَ وَاليَومَ الءاخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثيرًا

    En effet, vous avez dans le Messager d´Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment.
    Sourat al ahzab- 21

  43. Je comprends pas pourquoi nous, les musukmans ne sommes pas capables de s’organiser et faire des actions coups de poings dans les différents points de vente qui vende se faux hallal, il faudrait faire des opérations comme celle des personnes de free palestines qui vont dans les grandes enseignes dénoncé la vente des produits israeliens… Pourquoi ne pas organiser une journée de mobilisation comme celle ci, je suis sur qu il y aurait beaucoup de monde et que ça ferais avancer les choses beaucoup plus vite pour enfin avoir du vrai halal dans nos assiettes

  44. samedi matin je travaille mais bien sur que je suis chiche sans aucun probleme, mais je preferais faire une action de masse avec nombreux participants et aller directement dans le magasin distribuer les tracts et pouvoir coller des sticker sur les produit qui sont du faux halal dans les rayons directement….

    es que vous avez un modéle de tract afin de pouvoir en faire plusieurs copies!!!!!

  45. Assalamoualaikoum
    @ kanz: akhi ma question reste sans reponse? voir ma première question hier barakallahoufik
    la deuxieme si pour la petition signe sur halalendanger.com que kanz est parmis la sgnataire machaallah bonne chose mais si on regarde plus loin c nest plus aux oulama (savant) de decider concernant la sharia mais aux membre de CFCM, alors que nous savions que la plus part des membres ne sont pas des savant et les membres change? Qu’Allah nous protege.
    Ibn Abdoullah

  46. Bonjour je me permets de revenir vers vous concernant l’élaboration inchallah du tract afin d envisager une action direct chez une grosse enseigne de distribution tels que Carrefour; donc j aimerais connaitre la liste des différents organismes de certification halal que l’on retrouve en france, et de plus j’aimerais savoir quels sont (d aprés vous) les organismes qui sont fiables à 100% aujourd’ hui????!!!

    merci

  47. Salam ailkum wr wb ,
    Des tracts, des actions coup de poing ?
    Bien sûr, mais si les gens ne savent pas pourquoi c’est du faux à quoi cela sert il ?
    Informons nous les uns les autres de ce qui se passe et la manière de limiter la prolifération de ce faux Halal se fera progressivement.
    Certes nous n avons pas de temps à perdre pour la réalisation de nos Duaas, mais si nous arrivons pas à savoir pourquoi et comment nous sommes – nous consommateurs- les maitres de cet énorme enjeux et rappelons qu il s’agit de spiritualité et pas seulement de consommation
    Remettons-nous en question, nous sommes traités comme nous leur donnons l’occasion de le faire :

    Que veut dire manger Halal pour nous musulmans ?

    Si nous sommes plus exigeants avec nous même et prenons au sérieux cet acte d’adoration alors les industriels changeront leurs manières de faire.

    L’islam est une religion ouverte et tolèrante et nous ne sommes pas tous au même niveau de foi et/ou de pratique
    Posons nous la vraie question : ou suis je dans mon adoration et ma relation à dieu ?

    « La Balle Halal est dans notre camp »
    Arretons de tout accepter sous pretexte de Halalitude .

    FM
    French Muslim

  48. Salam Alaykoum je suis passé au Quick juste par curiosité il y a quelques jours, je confirme un bon pourcentage de la clientèle est composé des frères et surtout beaucoup de sœurs qui extériorisent leur islam (barbe, jilbeb, qamis mi mollet) quand tu discutes avec les musulmans de base ils se justifient par la présence de ses premiers!
    J’ai énormément de mal a comprendre cette attitude de leurs part .Pourquoi?

  49. FM justement ces actions avec tracts vont certainement permettre d informer réellement les fréres et soeurs qui sont dans le faux et qui ne le savent pas!!!!
    Ok la balle est dans motre camp mais si on ne passe pas à l action avec des opérations plus concréte que juste dénoncer celà dns des conversations ou sur internet, je pense que cette balle va restr encore longtemps dans notre camp!!! Il faut mettre la pression au industriel et distributeur.

    Et Mr Al kanz j attend svp toujours la liste des certifications fiables et celle qui ne le sont pas!!!! svp Chiche??????

  50. salam alaykoum à tous al hamdoulillah la vérité trionphe toujours bi idnil’allah mais la question qui se pose
    pourquoi nos soit disant savants des différentes associations ne parlent pas ou donne un avis sur la viande qu’il mange en france,il faut attendre un avis de l’arabie saoudite pour bouger.
    bréf,on doit tous faire un éffort car manger halal est le premier pas pour des invocations exocées.
    wa salam.

  51. A quand un listing des certifications halals en france, avec une liste de ceux qui ont leur propre contrileur (donc fiable) et les autres qui contre rien du tout!!!!

  52. Bonjour à tous,

    Juste que je trouve regrettable qu’une telle émission n’est pas été diffusée sur une chaine en clair car tout le monde n’a pas accès à Canal Plus.
    Elle aurait eu un impact extraordinaire et nos frères et soeurs se seraient rendus compte comment on s’est moqué d’eux et avec la bénédiction des pseudo-institutions qui sont sencées veiller au grain.

  53. @abu maryam, sérieusement les gens comme vous seront toujours un mystère pour moi, j’essaye de comprendre votre logique mais c’est impossible, vous êtes illogique. vous devez être ce qu’on appelle l’islam paradoxal parisien: le summum, la quintessence, le résumé du n’importequoi de l’islam de france.
    quand on est dans un pays non musulman, ou le haram est majoritaire au halal, la règle de al muharam s’applique par précaution, il faut considérer que tout est haram sauf ce qu’on prouve à 100% être halal.
    et vous les muslims d’avant hier, vous venez avec une formule passe partout bien confortable pour le naf: tout est halal sauf ce qui est clairement et sans l’ombre d’un doute considéré comme haram…SUPER, un mécréant qui voudrait écouler ses marchandises douteuses dans les pays musulmans et chez les musulmans n’aurait pas trouver meilleur formule.

  54. […] Si l’Amérique du Sud ne compte pas de fortes populations musulmanes, elle tient malgré tout une place centrale sur le marché du halal… et du faux halal dans le monde. L’Argentine ou le Brésil sont en effet de très gros exportateurs de viande en direction des pays musulmans et du marché halal européen. L’Argentine, le Brésil, le Mexique ou encore l’Uruguay exporte en masse du boeuf dans plusieurs dizaines de pays. S’agissant de la volaille, le Moyen Orient constitue le premier marché pour le Brésil. Des centaines de milliers de tonnes de poulets inondent les pays du Golfe, du frozen chicken abattu mécaniquement sans contrôleurs. Du bon haram à la Doux. […]

  55. Et dire que l’État a récemment aidé Doux pour qu’ils ne déposent pas le bilan.
    Je n’ose même pas imaginer depuis combien d’années ils auraient cessé leur activité si tous nos frères musulmans qui sont soit tombés dans le piège indépendamment d’eux-mêmes, soit restés figés sur leurs idées (gens du livre donc on peut consommer en toute tranquillité ; ou le fameux « ‘ala laqabtou« , etc.) et qui continuent d’acheter et de consommer les poulets Doux malgré toutes les mises en garde de leurs proches ou bien même des différents (et nombreux) reportages passés à la TV ces dernières années à ce sujet, n’avaient pas persister à croire que c’était halal à 100%.
    Mr. Doux, si vous aviez fait du vrai halal (avec toutes les méthodes que ça requiert) dès le départ, je pense que vos comptes se seraient mieux portés.
    Aujourd’hui, je n’attends qu’une chose : que dans 6 mois rien ne s’arrange, je dirais même que ça s’empire, et que vous déposiez le bilan pour tous les consommateurs musulmans de par le monde que vous avez très consciencieusement dupés (et que vous continuez, hélas, de duper) depuis de nombreuses années maintenant.

  56. […] Si l’Amérique du Sud ne compte pas de fortes populations musulmanes, elle tient malgré tout une place centrale sur le marché du halal… et du faux halal dans le monde. L’Argentine ou le Brésil sont en effet de très gros exportateurs de viande en direction des pays musulmans et du marché halal européen. L’Argentine, le Brésil, le Mexique ou encore l’Uruguay exporte en masse du boeuf dans plusieurs dizaines de pays. S’agissant de la volaille, le Moyen Orient constitue le premier marché pour le Brésil. Des centaines de milliers de tonnes de poulets inondent les pays du Golfe, du frozen chicken abattu mécaniquement sans contrôleurs. Du bon haram à la Doux. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles