Porc dans Herta halal : confirmation d’Eurofins

Par Al-Kanz

Le laboratoire Eurofins confirme au Post.fr qu’il y a bien du porc dans les saucisses Herta prétendument halal. Nestlé, qui recule et charge désormais la SFCVH-mosquée de Paris, doit certainement regretter amèrement le choix de cet organisme de certification.

Le laboratoire Eurofins confirme au Post.fr qu’il y a bien du porc dans les saucisses Herta prétendument halal (voir Herta halal : présence de porc selon un rapport d’analyses).

Confirmation : du porc dans Herta halal

Porc dans Herta halal : confirmation d'Eurofins

Juste avant cette confirmation, on lit ce qui suit.

La SCFVH-mosquée de Paris s’enfonce

Porc dans Herta halal : confirmation d'Eurofins

La SFCVH-mosquée de Paris aurait donc fait des contre-analyses qui prouveraient que le produit ne contient pas de porc. Dont acte. Questions :
1- Si ces analyses existent vraiment, pour qu’elles soient véritablement crédibles et recevables, il faudrait qu’elles aient été réalisées à partir de la même production que celle dont sont issues les saucisses analysées par Debat-Halal.fr. La SFCVH-mosquée de Paris affirme avoir fait des analyses sur le même lot. Comment a-t-elle fait pour analyser un échantillon tiré du même lot alors même qu’elle ignore tout de l’échantillon incriminé (numéro de lot, origine, etc.), étant donné qu’Eurofins respecte une stricte confidentialité ?

2- L’hypothèse loufoque de l’introduction de porc entre l’achat et l’envoi au laboratoire vaut son pesant de cacahuètes. Comment peut-on penser une seule seconde qu’Eurofins ne procède à aucune vérification des produits reçus ? Nous aimerions bien savoir par quel procédé il est possible d’introduire du porc dans des saucisses sous blister, ce sans laisser de traces qui rendraient la demande d’analyse irrecevable par le laboratoire.

La réponse désespérée de la SFCVH-mosquée de Paris ne tient pas une seule seconde. Et même si, avec toute la bonne volonté du monde, on lui accordait une once de crédit, un problème demeure : d’un côté, la SFCVH-mosquée de Paris, qui joue sa (triste) réputation – on peut penser que les Fleury Michon, Zakia Halal, Haudecoeur, Macquet, Quick, KFC, Volys Star, Rif, Secoué, etc., doivent pâlir à l’idée de penser qu’ils seront pour très longtemps entachés par cette présence de porc dans un produit certifié par la SFCVH –, nous dit que le produit ne contient pas de porc. De l’autre, un laboratoire à la renommée internationale qui a fait des analyses, comme il en fait des milliers, sur des saucisses, confirme l’authenticité de ces analyses. Difficile de ne pas trancher en faveur du laboratoire. Très difficile.

Venons-en à la réponse de Nestlé.

Nestlé charge la SCFVH et botte en touche

Porc dans Herta halal : confirmation d'Eurofins

La réponse, courte, est intéressante. On voit, comme hier, et contrairement à la posture du début de semaine, que Nestlé charge la SFCVH-mosquée de Paris. Il ne s’agit plus de nier la réalité en se drapant dans un discours péremptoire. Les centaines (voire milliers) d’appels reçus toute cette semaine ont contraint la multinationale à revoir ses positions.

On lit donc qu’Herta ne donne “aucune réponse sur les méthodes de fabrication.” Malgré l’insistance du Post.fr, Herta répond que c’est confidentiel. Ce qui est confidentiel, ce sont les recettes des produits. Nestlé ne va évidemment pas dévoiler ses secrets de fabrication. En revanche, s’agissant des méthodes de production à proprement parler, elles sont classiques. Nestlé veut éviter, semble-t-il, que les consommateurs musulmans apprennent que l’on fabrique halal et porc sur les mêmes machines, ce sans contrôleur indépendant non salarié par ses soins et sans que l’on soit certain que les machines soient nettoyées avec la plus grande des rigueurs. On se rend compte très vite que le cœur du problème, c’est l’absence de contrôleurs indépendants salariés du partenaire certificateur, et partant le choix de la SFCVH-mosquée de Paris comme organisme de certification.

Après le naufrage, deux hypothèses

On retiendra deux hypothèses pour expliquer la présence de porc dans les saucisses Herta halal :

– Herta utilise la même chaîne de production, sur laquelle on fabrique les saucisses au porc et les saucisses prétendument halal. Nettoyer toute une chaîne de production prend du temps, beaucoup trop pour ne pas avoir la tentation de faire quelques impasses afin d’assurer une productivité maximale. Seuls des contrôleurs indépendants et présents sur place peuvent contraindre l’industriel à un nettoyage minutieux. La SFCVH-mosquée de Paris ne salarie pas de contrôleurs et laisse le soin à l’industriel juge et partie. C’est précisément pour cette raison que Nestlé, comme Fleury Michon, comme Zakia Halal, etc., a choisi cet organisme de certification. Une certification sans contrôle c’est le rêve. Ou pas, quand la réalité est mise au jour. Précisons que ce qui arrive à Nestlé ne relève pas de la boulette. Le directeur France du département ethnique a été maintes fois mis en garde. Il a toujours balayé d’un revers de main les conseils qui lui étaient prodigués et défendu mordicus ses choix stratégiques. Sauf que là, dans la communauté musulmane, Nestlé subit un tsunami peu ou prou égal à l’affaire Greenpeace. Ce cadre de Nestlé va devoir aujourd’hui assumer en grande partie le désastre en terme d’images que subit la multinationale.

– Herta élabore ses produits à partir de recettes précises qui nécessitent toutes sortes d’ingrédients. Lorsque l’industriel a fait le choix d’un organisme de certification sérieux, tous ces ingrédients sont passés à la loupe. Si l’un des ingrédients pose problème, l’organisme de certification demande qu’il soit remplacé, sans quoi la validation ne peut se faire. Dans le cas des saucisses Herta halal et de la présence de porc, la seconde hypothèse serait donc que des ingrédients à base de porc figurent dans le produit. Il est probable qu’ils aient été ajoutés sans mauvaise intention. Lors de la fabrication, les employés en feraient ainsi naturellement usage, sans qu’il ne leur passe par la tête que cela puisse au fond poser problème. Tout comme il est possible qu’ils ne veuillent s’embarrasser de contraintes que seul un organisme de certification peut imposer.

Le maillon faible

Le maillon faible, c’est l’organisme de certification et le référentiel qu’il a choisi. Dans le référentiel de la SFCVH-mosquée de Paris, on peut assommer les bêtes, alors que pas un seul conseil de savants musulmans dans le monde ne l’autorise. On autorise l’abattage mécanique, précédé du recours à l’électronarcose, alors même que ça n’est pas acceptable (même si dans sa communication la SFCVH-mosquée de Paris recourt à un sophisme pour faire croire que c’est autorisé). On remet les étiquettes, les tampons et tout le matériel de certification à l’industriel sans aucun système de verrouillage permettant d’éviter le moindre abus. Pire encore, dans le référentiel de la SFCVH-mosquée de Paris, on refuse d’employer des contrôleurs qui seraient dépêchés sur site pour interdire toute violation des principes de l’islam en matière de halal. Si la SFCVH-mosquée de Paris est plébiscitée par les grands noms de l’industrie et la grande distribution (Carrefour), ce n’est certainement pas pour son expertise, mais parce que son référentiel est permissif à souhait et qu’il autorise à faire du halal en toute discrétion sans que personne ne puisse savoir précisément ce qui est fait. “Pas vu pas pris” devient alors la règle en matière de halal. Sauf quand on peut détecter après coup les problèmes, comme c’est le cas avec Herta halal et la présence de porc dans les Knacki. Il est fort à parier qu’à l’avenir Nestlé et la SFVCH-mosquée de Paris ne seront plus copains comme cochon.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (22 commentaires)

  1. oum-linah    

    A force sa fatigue…. Régime poisson !

    1
  2. Al-Kanz    

    Non pas poisson, action.

    2
  3. sabrina    

    Salam aleikoum

    Je ne suis pas étonnée par ces infos qu’on lit depuis le début de semaine, mais ce qui m’étonne c’est que je n’ai pas l’impression que cela crée un tsunami dans la communauté a part sur le net wa Allahou alem
    Par contre je suis interpellée par l’article de l’asidcom http://www.asidcom.org/La-guerre-des-saucisses-HALAL-TO.html
    après la mefiance des organismes de certification, on doit aussi se mefier des blogs de defense des consommateurs?
    J’en ai un peu marre là je vais me contenter d’acheter ma viande chez mon boucher AVS et le reste tant pis !

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Sabrina
    Comme dit ailleurs, quand bien même ceux qui ont réalisé ces analyses sont les pires crapules que la terre ait jamais porté, est-ce qu’il y a du porc ou non dans les saucisses Herta « halal » ?
    Un papa disait : une pièce de dix francs dans une bouse coûte toujours dix francs. Et moins prosaïque, Beckett écrivait : « Qu’importe qui parle ». Qu’est-ce qui est important ? savoir que celui qui annonce la nouvelle soit ceci ou cela ou bien qu’Herta contienne du porc ? Évidemment, ceux qui veulent faire diversion tentent de détourner l’attention des consommateurs musulmans sur celui qui a fait les analyses et se refusent de rester sur le vrai problème : la présence de porc dans les saucisses Herta. La question du commanditaire est secondaire.

    Pour le tsunami, demandez à Nestlé et Eurofins ce qu’ils en pensent.

    4
  5. Khaldun    

    Salam aleikoum Quel triste spectacle offert ! Nestlé qui charge la mosquée de Paris, c ‘est le comble.

    5
  6. Questitionhalal    

    Salam alaykoum,

    Se passer de la charcuterie ne represente pas un grand sacrifice, par contre un regime poisson :)

    6
  7. Alban-Ali    

    confirmation du coté d’Eurofins et réfutation du coté de ISO17025 (laboratoire “indépendant” m’a-t-on répété 5 fois lors de mon appel et engagé par Herta). Qui croire? pas herta en tout cas étant donné le label de certification. et étant donné que Herta est spécialisé dans la “porcherie” à l’origine.

    7
  8. sabrina    

    Salam aleikoum

    Al kanz
    Je suis tout à fait d’accord avec vous, je n’ai pas pris le temps de m’expliquer c’est tout, en fait mon commentaire était plus général que le cas herta ( je suis convaincue que l’analyse est vraie et peu m’importe que ce soit debat halal qui l’est revelé).
    En fait ce qui me “chagrine” c’est que je passe enormément de temps à chercher des infos pour savoir ce qui est halal ou pas, j’en perds encore plus à convaincre les musulmans autour de moi que telle marque est halal telle autre non, et en fait à la fin après avoir cru qu’enfin il y avait des sources sérieuses auxquelles je pourrais me fier, l’article d’asidcom vient me mettre le doute sur debat halal. J’ai parcouru leur site hier ils ont fait un petit récapitulatif des organismes serieux ou non et je pensais pouvoir m’y fier mais là je me dis si ils ont des interets dans ces organismes alors je repars de zero et me contente d’AVS.
    C’est pourquoi je me dis je vais faire comme ma maman ne plus acheter rien d’autre que de la “vraie” viande chez mon boucher et cuisiner moi même pour nourrir ma famille, ce sera meilleur pour leur santé et pour mon porte feuille et surtout pour mon dîn.

    8
  9. Kyle Butler    

    Assalamou’alaikoum,

    La réfutation de ISO17025 (à supposer qu’elle soit authentique) ne prouve absoluement rien de toute façon: le fait qu’il n’y ait pas de porc dans UN produit de herta ne prouve pas la hallalité de leurs produits. Seul le test d’Eurofins apporte une information digne d’interêt: il existe UN produit dans lequel il y a du porc. C’est suffisant pour jeter l’opprobre sur toute l’entreprise tant qu’elle ne décide pas de changer d’attitude.

    :)

    9
  10. Ahmed    

    Assalamou ‘aleykoum,

    Sabrina,

    Comme le dit Fateh, il faut s’en tenir aux faits. Le site debat-halal n’a fait que montrer la voie, on est pas obligé de croire tout ce qu’il y a sur le site. Même si le fondateur de ce site à des parts dans je ne sais quel business Halal, la vérité c’est qu’il y a un vrai problème pour le consommateur musulman en France et selon moi, tout ce qui peut faire avancer les choses dans la bonne direction est bénéfique, cessons de regarder le doigt quand on nous montre la lune, concentrons nous sur le fond du problème.

    Par ailleurs, je suis très déçu par l’article de l’asdicom. Après avoir écrit cette article, ils n’ont pas plus de légitimité à mes yeux que débat-halal, pour lequel, personnellement, je crois vraiment que les intentions sont bonnes. La majeure partie de ce qui est montré n’est pas nouveau, par contre, dire tout haut ce que tous les autres défenseurs du vrai halal disent avec des pincettes, ça c’est nouveau, et on en a vraiment besoin pour faire éclater la vérité.

    Wa allahou a’lam

    10
  11. Nabil    

    Salam alaykoum
    Cherif Kriouche de la SFCVH nous apprend que habituellement pour proceder à des tests il faut faire appel à un huissier pour garantir le test.
    Daccor, mais a t-il lui même fait appel à un huissier pour les tests qu’il a fait ( je ne savait pas qu’il avait aussi un laboratoire)
    On peux aussi s’intérroger sur les méthodes utilisé par C.Kriouche

    11
  12. Fisabilillah    

    As-Salamû ‘Arleykoum wâ rahmatûllah,

    Ça devient une “guerre du halal” (article à voir : dhttp://www.asidcom.org/La-guerre-des-saucisses-HALAL-TO.html)

    12
  13. sabrina    

    Asalam aleikoum

    Ahmed,
    Encore une fois je suis absolument d’accord avec vous, ce qui me gêne vraiment c’est qu’en tant que consommatrice et encore plus en tant que musulmane j’ai envie de faire quelque chose pour le halal, à mon niveau pour l’instant c’est faire des recherches et informer mon entourage (qui n’a pas toujours le temps d’approfondir et de lire tous les articles etc…), je n’ai pas beaucoup de temps non plus malheureusement pour vraiment m’engager dans la lutte mais inch’Allah swt ça viendra et j’aimerais trouver une association, un site, un blog peu importe, où je pourrai m’investir, faire confiance à 100% sans me demander si l’intention des intervenants est juste de tirer la couverture vers leurs interêts ou seulement d’oeuvrer pour le halal, pour la communauté, je suis tout à fait d’accord avec la seconde partie de votre commentaire, j’ai juste l’impression que tout le monde se tire dans les pattes comme d’habitude !

    13
  14. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Fisabilillah,
    Une guerre du halal ? Mouarf.

    Sabrina,
    Pourquoi vouloir connaître les intentions des gens ? Tenez-vous en aux faits, rien qu’aux faits et une bonne partie de vos craintes partiront. Et délaissez ceux qui passent leur temps à rabaisser le débat sur les commérages, les conjectures, les attaques personnelles.
    Ne croyez pas tout ce que vous lisez, multipliez les sources, recoupez l’information, mais ne refusez pas de voir la réalité, prouvée, avérée, simplement parce que vous avez lu ici ou là des articles remettant en cause la source de l’information.

    Julian Assange (Wikileaks) a publié des informations qu’il a récupérées grâce un vol. La source est un voleur. Faut-il rejeter toutes les informations recueillies ? Le majordome de Mme Bettencourt a enregistré à leur insu sa patronne et a donné les enregistrements à des tiers pour mise sur la place publique. C’est illégal. Est-ce que tout ce qui a été révélé étaient faux ?

    Les faits, rien que les faits. Laissez ensuite les commères, les partisans du faux halal et compagnie faire de l’intox ou tenter de sauver leurs intérêts peu avouables.

    14
  15. La    

    salam alaykoum,

    @ Alban-Ali: iso 17025 est une norme. Je pense qu’ils ont voulu dire qu’ils ont fait les tests dans un labo répondant à la norme 17025.

    Comme le souligne Al-Kanz dans l’article c’est comment la svfch et herta peuvent dire avoir fait des analyses sur le même lot que celui des saucisses incriminées alors qu’ils ne le connaissent pas. Leurs analyses sont peut être vraies mais ça voudra simplement dire que le lot qu’ils ont fait analyser était clean et donc que le risque de contamination par du porc existe bel et bien.

    Wa Allah ou a3lam.

    saam alaykoum.

    15
  16. sabrina    

    Décidement j’ai du mal à me faire comprendre , je suis d’accord avec tout ça et c’est déjà ce que je fais, mais en fait c’est juste le ras le bol qu’à chaque fois qu’on fait un pas vers une “vraie” instance de defense du halal on en fait 4 en arrière parce que les gens n’y voient rien d’autre que leur interêt quel qu’il soit. Mais rien ne sert de “polémiquer” je suis à 100% d’accord avec ce que vous dîtes.

    16
  17. Nasrallah    

    “On remet les étiquettes, les tampons et tout le matériel de certification à l’industriel” Je viens d’avoir la confirmation encore cet apres midi un controleur halal pour le boeuf est près a témoigner que l’abattoir ou il controle c’est le service qualité de l’abattoir qui détient les tampons de la mosquée de Paris, et qu’il n’y a personne dans les ateliers pour controler.

    17
  18. Rachid    

    Salam,

    D’accord avec Al Kanz.
    Restons focus.
    Comme le dit ce proverbe chinois: “Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.”

    La lune, c’est le cochon en l’occurence
    Pour ce qui est du doigt, laissez Dieu jugez les intentions

    18
  19. Ariss    

    As salam alaykum, C’est clair, régime action !

    La SFCVH-mosquée de Paris a profité du sommeil des musulmans, pourvu qu’on se réveil et vite !

    19
  20. Halal Media    

    Controversy over Nestle halal sausages in France…

    The Knacki Herta brand by Nestle is stamped as halal, which is to say that it is fit for consumption according to the principles of Islam. Are they really?……

    20
  21. Mehdy    

    As salam alaykum

    Lorsque je travaillais chez Roche vitamine et chimie fine (division vitamine et colorant alimentaire), Je me souviens des audits faits par la communauté juive pour leur label Kacher, et bien c’était de loin le plus redouter de l’année. Faillais voir l’état du directeur qualité. Je me demande juste quand arriverons-nous à nous organiser pour se faire respecter en tant que simple consomateur… En ce qui me concerne je suis prêt à financer une partis de future tests ADN ou autres.

    21
  22. Mehdy    

    Que la guerre du Halal commence…

    Petits moyen bien utilisées font fléchir même les plus grands lobbys ou multinationales.
    Agissons

    22

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE