Slate.fr et Oussama Ben Laden : de fail en fail

Par Al-Kanz

Hier, le site Slate.fr publiait un article que nous nous sommes empressé de lire. Sujet original, pédagogique et utile. Tout allait relativement bien jusqu'à ce que l'on tombe sur ce qui suit. Nous avons brièvement commenté ce passage dans un billet intitulé "Epic fail : Ben Laden, l’imam caché selon Slate ». Suite à quoi,…

Hier, le site Slate.fr publiait un article que nous nous sommes empressé de lire. Sujet original, pédagogique et utile. Tout allait relativement bien jusqu’à ce que l’on tombe sur ce qui suit.

Nous avons brièvement commenté ce passage dans un billet intitulé “Epic fail : Ben Laden, l’imam caché selon Slate ». Suite à quoi, chez Slate, on s’est dit qu’il fallait procéder à des vérifications. Jusque-là tout va bien. Mais ce matin, surprise, au lieu de rectifier et de sortir la tête par le haut, les journalistes ont décidé de creuser. Pas le sujet, le fond. Ce qui a donné le texte ci-dessous. On remarquera que la partie soulignée de bleu n’est plus et a été remplacée par les lignes que nous avons encadrées de vert dans la capture d’écran suivante :

Aïe. Chez Slate, on n’a vraisemblablement pas compris où était le problème. On a certes décidé d’en savoir plus en appelant Dalil Boubakeur, mais ça n’a pas suffi à corriger la boulette. Qu’à cela ne tienne. Chez Slate.fr, on veut bien revoir sa copie, mais sans perdre la face. Ci-dessous un commentaire de la journaliste qui a co-écrit l’article.

Bonjour,

La croyance du «Mahadi» est partagée par les deux grandes communautés musulmanes: à la fois par les sunnites et par les chiites. Il est mentionné dans la sunna (enseignement du Prophète Mohammad), livre reconnu à l’unanimité par les quatre écoles sunnites (hanafisme, malékisme, chaféisme et hanbalisme) et par les chiites.

Ainsi, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, confirme ces indications:

«Chiites et sunnites croient au Mahadi. Pour les sunnites, il s’agit d’un humain, comme nous, qui arriverait à la fin des temps avec Jésus. Pour les chiites, c’est un saint, mieux que les prophètes.»

Aussi, la prochaine fois que vous conseillez de vérifier des infos, que vous prétendez fausses, dans wikipédia. La moindre des choses est de vérifier si ce site ne dit pas justement, l’inverse de vos propos.

Fanny Arlandis

Ok, promis, la prochaine fois. En attendant, l’article sur Slate.fr doit être une nouvelle fois corrigé. En l’état, il fait gravement tâche. Bientôt, un article sur le culte du saint Jean-Paul II, tout juste béatifié par l’actuel pape, chez les protestants ? Bienheureux les journalistes…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (11 commentaires)

  1. Qassem    

    L’imam al Mahdi est comme son nom l’indique un Grand Imam dans la croyance chiite duodécimaine. Le Prophète Mohamed est en revanche considéré par ces chiites, comme “l’imam des imams”. Donc, que monsieur Boubakeur aille étudier un peu plus le chiisme avant de se lancer dans de pareilles affirmations.

    1
  2. oumzoom    

    As salam alaykum

    On baigne dans l’idiotie là ! La presse devient d’un ridicule…Alors ne parlons même pas de David…

    2
  3. Jahvik    

    Pourtant, il suffisait de se renseigner chez presque n’importe quel imam (je précise à Mme Arlandis : imam sunnite, ça évitera d’autres boulettes) pour ne pas tomber dans le panneau. Et puis prendre Mr Boubakeur comme référence en Islam, c’est un argument à charge, certainement pas à décharge.

    Enfin quand on sait ce que pense Ben Laden des chiites et vice-versa (excommunication mutuelle), on révise ses cours et on s’informe. Ou on change de métier.

    Barakallahufik Al Kanz d’avoir relevé de telles erreurs, ce qui ne relève certainement pas le niveau des auteurs de cet article.

    3
  4. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Il y a plus de dix ans, j’ai côtoyé de très très près des adeptes de la secte chi’ite duodécimaine. Suite à des recherches menées sur deux mois avec d’autres soeurs, j’ai réfuté leur thèse.
    Je tenais à dire qu’effectivement, une partie des chi’ites croient qu’un des descendants du Prophète (ahl bayt ) aurait été auculté par Dieu et attend le moment venu pour se manifester : il serait le mahdi attendu par les chi’ites.
    Un des adeptes chi’ites m’avait informé que seul le mollah supprême (Khomeyni à l’époque) pouvait voire et dialoguer avec le mahdi invisible pour le commun des croyants.

    Wa salâm

    4
  5. Kyle Butler    

    Déjà, parlé DU chiisme, c’est à peu près un non-sens tellement ce mouvement est composite (essayer de trouver de vrais points communs entre des ismaéliens nizarites (les fameux hashashiyyûn) et des zaydites vous allez voir à quel point ils se ressemblent…) mais alors avec l’amalgame mahdi-imam caché-ben laden dans l’eau, wow, je dis bravo! Vous n’osiez y penser, Slate l’a fait.

    :)

    5
  6. karim    

    Salam
    Ils sont très forts, ils se sont mis à deux pour écrire de telles inepties!

    6
  7. arlandis    

    Bonjour,

    Nous avons corrigé de suite, ce n’est pas le recteur de la mosquée que nous avons interrogé mais l’imam. L’honnêteté voudrait de tenir compte de cette modification. Le thème de notre article n’est pas la croyance en un mahadi (si vous parlez un minimum arabe vous saurez que c’est une transcription d’un autre alphabet et que dans tous les cas, selon votre logique, le mot est mal retranscrit, il faudrait écrire deux “i” à la fin.. voyelle longue n’est ce pas.) mais comment enterre-t-on dans le respect de l’islam. L’article étudie différents points, dont le mahadi. Ce dernier propos peut être contredit car il ne s’agit pas d’un fait appliqué à tous les musulmans, où même à une majorité de musulmans (chose que j’ai bel et bien précisé depuis dès la parution de l’article) mais il n’est pas possible pour vous d’affirmer que cela ne peut pas exister, le personnage de Ben Laden est dans tous les cas polémique tant chez les sunnites que chez les chiites. J’ai modifié les termes “imam caché” en “Mahadi”, qui, comme vous le savez représentent tous deux “un sauveur” mais semble plus juste.

    Cordialement,

    Fanny Arlandis

    7
  8. Al-Kanz    

    Arlandis,

    Orgueil de journaliste qui plutôt que de chercher à comprendre s’enfonce.
    Je suis lecteur ponctuel de Slate, pas toujours d’accord avec les opinions qu’on y trouve, mais j’apprécie l’angle souvent original. Mais, là, je dois dire que cet article met un sacré coup au sérieux du site. Parce que si une si grosse boulette est non seulement assumée, mais en plus défendue comme vous le faites Madame, ce doit être le cas sur d’autres sujets.
    Bref, gardez donc votre morgue et n’entendez pas ce que l’on tente de vous dire. Vous êtes journaliste, vous avez toujours raison.

    8
  9. Fakos    

    “Le Mahdî sera un musulman ayant pour prénom Muhammad (AD 4282), et sera de la descendance du Prophète (sur lui la paix) par sa fille Fâtima (AD 4282, 4284). Il sera un dirigeant des Arabes (AD 4282) et peut-être même des pays musulmans (M 2913 ; il s’agit bien de al-Mahdî : T 2232). ”

    http://www.maison-islam.com/articles/?p=502

    Muhammad et pas Oussama…c’est simple y’avais qu’à demander…^^

    9
  10. Nagou    

    Bonjour à tous,
    je comprend l’intérêt à dénoncer des propos qu’on estime inexacts, mais ça serait plus intéressant d’expliquer en quoi il le sont, car pour un ignorant tel que moi sur le sujet, je retient juste de cet article : “Slate dit faux, et s’enfonce” ce qui ne m’explique pas en quoi ce qu’ils disent est faux.

    Il serait intéressant d’avoir l’explication.

    10
  11. Nash    

    Bonjour Fakos,
    Juste pour te corriger, le nom et prénom complet de Oussama est :” Usāma ben Moḥammed ben °Awaḍ ben Lāden”

    11

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE