spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Qatar : l’alcool interdit de vente

Dans la même catégorie

Tout ne va pas à-vau-l’eau au Qatar. Le Wall Street Journal nous apprend en effet que sur l’île artificielle Pearl Qatar la vente d’alcool vient d’être interdite « jusqu’à nouvel ordre » par les autorités gouvernementales. Le lieu est pourtant très prisé des expatriés. Selon le WSJ, aucune raison n’a été avancée. L’ivresse publique pourrait avoir favorisé cette mesure tant certains comportements agacent de plus en plus une partie de la population locale.

En France, l’alcool tue chaque année 37 000 personnes, selon Alcool Info Service, réparties de la sorte :

– 10 000 décès par cancer,
– 6 900 décès par cirrhose,
– 3 000 décès par psychose et dépendance alcoolique,
– 2 200 décès par accidents de la route.

Pour lire l’article du Wall Street Journal, cliquez sur le lien suivant : Qatar, Unveiling Tensions, Suspends Sale of Alcohol

Article précédentLes barbus font du ski
Article suivantEt qu’ça saute !
- Publicité -spot_img

Plus d'articles

5 Commentaires

  1. Salam ulaikoum,

    Sans compter les drames familliaux, les violences faites aux femmes, aux enfants, aux ascendants.
    Les plaintes et mains courantes déposées, les vols, viols, etc…Pourvu que ça rapporte à Bercy !

    le nombre de mort est effarant, n’importe quel peuple censé comprendrait que ce sont des chiffres de guerre.

  2. Salam’alikoum,

    Bonne initiative.

    Encore faut-il que cette interdiction s’étende au reste du pays (qui pour rappel organise le mondial 2022. Qui dit mondial de foot + holligans + alcool = ivresse et débauche publique).

    Et encore faut-il que cette interdiction s’étende également à la ligne aérienne Qatar Airways, qui arbore fièrement le fait qu’elle vende de l’alcool à bord.

    Mais petit à petit on devient moins petit ! 😉

  3. Salam,

    pour avoir eu la chance, el hamdulillah, de pouvoir investir dans un appartement de l’ensemble Pearl, cette nouvelle me réjouit. Car c’est je crois la première fois que le Qatar offrait la possibilité à des non qataris d’être propriétaires et par là résidents du pays.
    Ce pays essaie de conjuguer attrait pour les investisseurs et respect de ses valeurs. Cette décision risque de déplaire mais je note aussi qu’elle n’est peut-être que transitoire…A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles