spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Miséricorde de l’abattage islamique (suite et fin)

Dans la même catégorie

[nice_alert]Rediffusion de cet article publié le 23 juin 2011[/nice_alert]

Début juin, nous publiions la vidéo de Sam Kouka, un éleveur musulman qui vit au Texas (voir Miséricorde de l’abattage islamique). On y découvrait un homme s’emparer du verbe pour rappeler par la force de l’image le devoir suprême de respecter l’animal à qui l’on va prendre la vie.

Si dans la première partie, Sam Kouka montre comment il apaise ses bêtes en invoquant Dieu, dans les vidéos suivantes, il poursuit la démonstration et une fois encore nous rappelle nos obligations canoniques. Abattre un animal est un acte exceptionnel. Prendre la vie relève de la dérogation, dérogation marquée solennellement et nécessairement, une fois encore, par le verbe; la tasmiya qui consiste à dire : « bismi-Llah », « au nom d’Allah », tasmiya sans laquelle la viande de l’animal est impropre à la consommation.

Sam Kouka remet du sens dans notre rapport à l’animal, dans notre rapport à la vie, sans manquer de nous bousculer dans notre aveuglement de consommateurs abrutis et lobotomisés par une industrialisation sauvage qui a réussi à faire de nous les complices consentants et silencieux d’un drame à grande échelle, celui d’une planète qui se meurt, de toutes ces poules élevées en batterie à ses petits Africains qui crèvent de n’avoir pu profiter d’une agriculture confisquée par une économie de la mort en passant par ces paysans français qui finissent par choisir le suicide.

La dernière vidéo est consacrée à la mise à mort de l’animal. Sam Kouka, là encore, procède selon les enseignements du Prophète (paix et bénédiction sur lui) : l’animal est isolé, il n’est pas brutalisé, il ne voit pas la bête qui a été abattue avant lui, ni le couteau qui va servir à lui prendre la vie. Mieux, et plus étonnant, Sam Kouka abreuve la bête à l’aide d’un verre d’eau, quelques secondes avant la fin.

Et si nous en tirions très concrètement les leçons ?

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

25 Commentaires

  1. Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Baraka Allâhou fik pour cette magnifique vidéo concrètement très instructive .

    Wa salâm

  2. Assalâmou alaykoum,

    Je crois que ce n’est que de l’eau : on entend bien le bruit du robinet quand il dit à son assistant qu’il a besoin de l’eau.
    En revanche, c’est vrai, ce serait intéressant de savoir pourquoi il abreuve la bête avant l’abattage.

    Wa salâm

  3. salam alaykoum

    C’est du concentré, on dirait presque de la roqia au animaux tellement c’est 3ajib subhan’Allah 3radim

  4. salam alaykoum

    C’est de l’eau qu’il donne, car lorsqu’il en redemande (10″ 08), il dit : « I need some more water » (j’ai encore besoin d’un peu d’eau).

  5. Assalâmou alaykoum,

    J’ai oublié cette remarque que je voulais formuler depuis la diffusion de la première vidéo : les bêtes du frère sont, mâ châ Allâh ! très belles : elles ont un magnifique pelage mis en valeur par la lumière ; elles respirent la santé.

    Wa salâm

  6. assalam alkeykoum wa rahmatoullah

    je suis vegetarienne par choc psychologique depuis l age de 3 ans quand j ai vu abattre un porc dans la ferme de mon papi ( je me rappelle de ses cris quasi humains )
    je suis degouté quand je vois l abattage « halal  » dans les abattoirs

    la enfin je trouve qq de respectuex de ses animaux çà me reconcilie un peu avec la consommation de viande ( meme si pour ma part c est niet )

    • Salam Aleikoum,

      Moi je n’ose m pas regarder les vidéos ni halal ni autres depuis que j’ai déjà regardé les vidéos d’abattage non rituel en Europe. On est dégouté de manger de la viande. Si les gens pensaient à ces images avant de voir le morceau de viande dans leur assiette, ils mangeraient moins de viande et notre planète s’en porterait mieux!

  7. Essalam aleykoum!

    Tout à fait d’accord avec Justine (et j’ai failli écrire ‘Justice’!), et pareil c’est la première réflexion que je me suis faite : ces bêtes sont superbes!! On en mangerait! ^ ^ (rien à voir avec les images tournées dans certains abattages industriel où les animaux pataugent dans la saleté..)

    On aurait pas un éleveur français qui voudrait se lancer dans le même type d’élevage / abattage??
    Bon, chez moi, c’est monsieur qui s’en occupe elhamdoulliLLAH, et vu sa grande sensibilité mashaa â ALLAH, je suis sûre que la bête est détendue entre ses mains. Mais je compte bien lui montrer ces vidéos et la technique de relaxation avant saignée, ALLAHou akbar le pouvoir de kalam ALLAH!!

    BarakALLAHou fik pour le partage des vidéos!

  8. Salam Alaykoum,

    Le frère sur la vidéo nous offre une belle leçon sur l’abattage rituel, sur le soin et l’importance à y apporter mais aussi la douceur et la miséricorde à apporter à l’animal.

    Beau rappel et belle démonstration Mach’Allah.

    Barak’Allahoufik pour ce partage.

    Wa Salam Alaykoum

  9. Salem aleikoum,

    Cette vidéo est surprenante soubhanAllah ! ,on sent la complicité de l’éleveur et son amour pour son cheptel.
    On remarque également au pelage des animaux très abondants et soyeux qu’ils ont l’air d’être bien choyés machallah.
    Mais pour arriver à cet idéal ,il faudrait déjà que nous cessions de manger de la viande plusieurs fois par jour .
    Comment répondre à une demande toujours aussi forte en viande tout en préservant au maximum les animaux de la souffrance pendant l’élevage,le transport et le sacrifice.C’est impossible .
    Je pense que le seul modèle qui puisse convenir à notre éthique reste une production limitée,de qualité et exclusivement fermière.
    Après cette exemple exceptionnel.je n’ose même pas imaginer l’horreur quotidienne dans les abattoirs français aux cadences industrielles .

  10. Salam aleykoum.
    C’est moins impressionnant que la première vidéo surement parce que volontairement on nous montre pas l’agonie de l’animal. C’est dommage qu’on coupe juste après sauf pour le dernier abattage ou on nous laisse entrevoir quelque bribes d’images.

  11. On voit qu’on a affaire à un élevage respectueux des bêtes ,il est permis par Dieu de se nourrir d’animaux mais de façon raisonner.Dans les élevages industriels et les abattoirs ceux qui y travaillent ont souvent perdu ce respect vis à vis des êtres vivants auxquels on va prendre la vie .
    Concernant la vidéo , ces bêtes sont habitués à la présence de l’éleveur et ce dernier sait s’y faire pour relaxer l’animal .Il aurait également pu chanter ou dire n’importe quoi pour arriver à ses fins surtout si ces caprins y sont préparés depuis petits !
    Il n’y a pas de bonne façon pour éviter la souffrance animale sauf à renoncer à manger de la viande malheureusement .
    Le procédé actuel consistant à assommer électriquement ou par balle dans la tete pour les bovins semblent une amélioration ?

  12. As salâmu 3aleykum,

    C’est tout simplement magnifique ! je n’ai jamais vu des animaux destinés à être mangés aussi bien traités, et d’un aspect si beau…qu’Allâh ta3âlâ vous récompense pour le partage.
    à quand le même élevage ici en france ?? (et partout d’ailleurs !) ….

    (ps : vos deux dernières vidéos ne fonctionnent plus, il y a maintenant des vidéos sous-titrées, si vous souhaitez les mettre à jour)

    à Bobby-Gold : je n’ai pas trouvé la partie 2B, pouvez-vous nous mettre le lien ? bârak Allâhu fîkum

    à Dionysien : je ne sais pas si vous êtes musulman, je vous propose de nous faire une vidéo, en nous montrant comment vous apaisez un bélier, une chèvre, un mouton ou autre avec une chanson ^_ ^.

    wa salâmu 3aleykum

  13. Fiou j’avais cette page en onglet depuis des lustres. Ca a le mérite de montrer une forme plus vraie du halal « traditionnel ».

  14. as salam ‘alaykoum,

    pourquoi il nous montre jamais ça à la télé, il ne font que dénigrer sans preuve… ou en montrant uniquement ceux qui font les choses de la mauvaise manière (pour changer…)

  15. Salamu aleykum,

    je partage l’ idée de Nadia@, nous ne pourrons atteindre cette qualité d’ abattage que par une consommation très raisonnée de la viande. Bien souvent la quantité ne va pas de paire avec la qualité; il ne nous est ni nécessaire de faire des banquets, ni nécessaire de manger de la viande tous les jours;

    Dans certains endroits du monde, la viande constitue les seuls repas de fete, les occasions exceptionnelles, d’ ou un très grand respect de l’ animal, du sacrifice, de la vie.

    qu’ Allah ta’ ala nous permette de vivre chaque action de nos vies avec une considération constante, une intention exclusivement vouée à l’ adoration, une conscience éveillée, remplie de Miséricorde, de douceur, de réflexion profonde… C’ est en quelques mots ce que m’ inspire ces vidéos.

    salamu aleykum

Répondre à Oum Ibrahim Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles