spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Abattage rituel sans étourdissement : les députés bruxellois votent contre son interdiction

Dans la même catégorie

« Vote historique ! C’est avec une immense joie que nous portons à votre connaissance le résultat du vote en séance plénière de ce vendredi 17 juin 2022. 42 oui, 38 non et 8 abstentions. »

C’est en ces termes que le collectif citoyen pour la liberté de culte (CCLC) salue, dans un communiqué, le rejet d’un texte législatif (une proposition d’ordonnance) visant à imposer l’étourdissement lors de tout abattage rituel à Bruxelles et dans sa région.

Il s’en est fallu de peu pour que juifs et musulmans bruxellois se voient imposer, à l’instar de leurs coreligionnaires de Flandre et de Wallonie, le recours à l’électronarcose d’une part — essentiellement pour les moutons et la volaille — et l’assommage d’autre part — pour les bovins. Dans ces deux autres régions belges, il n’est en effet plus possible d’abattre rituellement sans étourdissement depuis le 1er janvier 2019 ; ce qui constitue une interdiction de fait des abattages halal et casher.

Lire – Abattage rituel : l’étourdissement préalable obligatoire en Belgique en 2019

Pour le CCLC, il s’agit non seulement d’une « victoire pour le droit des minorités, pour les libertés et les droits fondamentaux, ainsi que pour notre démocratie ! », mais encore d’un « signal fort venant de Bruxelles, capitale européenne, [qui] retentira sans doute à travers toute l’Europe ».

Le propos, un brin grandiloquent, fait écho à l’arrêt du 17 décembre 2020 de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), selon lequel imposer l’étourdissement préalable d’une bête avant son abattage ne nuit pas aux droits des juifs et des musulmans.

Lire – Abattage rituel : imposer l’étourdissement n’est pas contraire au droit européen

L’abattage rituel sans étourdissement reste autorisé à Bruxelles et dans sa région. Pour autant, la question du halal, en Belgique, n’est en rien réglée, pas plus qu’en France du reste.

Cette « victoire » n’aura que peu d’incidence sur la réalité. Comme l’a rappelé, lors de la séance plénière du parlement de Bruxelles vendredi 17 juin, la députée Victoria Austraet, qui milite pour l’obligation de l’étourdissement préalable lors de l’abattage rituel, « la majorité de la viande halal provient déjà d’animaux étourdis ».

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles