Paris halal

Par Al-Kanz

Non, ce n’est pas un appel à transformer Notre-Dame-de-Paris en mosquée, ni à transférer les prérogatives de l’Elysée à la mosquée de Paris. C’est encore moins une invitation à l’endroit de toutes les dames de Paris Plage 2007 à se rendre dans la première librairie islamique pour acheter le ridicule maillot de bain « halal », lancé […]

Paris restaurant halal hallalNon, ce n’est pas un appel à transformer Notre-Dame-de-Paris en mosquée, ni à transférer les prérogatives de l’Elysée à la mosquée de Paris. C’est encore moins une invitation à l’endroit de toutes les dames de Paris Plage 2007 à se rendre dans la première librairie islamique pour acheter le ridicule maillot de bain « halal », lancé par une Australienne, ou l’un de ses piètres avatars. Alors pourquoi Paris halal ? Parce que Paris-hallal.com (halal aurait été plus juste que hallal, écrit avec deux l), annuaire des restaurants parisiens et alentours. Le site ne propose pas le tour de France des restaurants qui s’affichent halal, mais ceux de Paris et de la région parisienne, ce qui est déjà pas mal.

Le site existe depuis plusieurs années. Il y a quelques mois encore le critère retenu pour classer un restaurant dans « restaurant halal » était assez flou. Il suffisait qu’un restaurant s’affiche « halal » ou soit spécialisé dans la cuisine arabe ou orientale pour qu’il soit répertorié dans Paris-Hallal. Depuis, les choses ont changé, puisqu’il a été décidé de ne plus accepter certains restaurants, et mieux, de nettoyer la base de données des restaurants qui n’ont de halal que la pancarte. Dès la page d’accueil, le site annonce la couleur :

Le site www.paris-hallal.com n’accepte plus les restaurants qui vendent de l’alcool, merci de nous informer si un restaurant de la base en vend.

.
On ne peut que se réjouir de cette mise au point, car c’est précisément par ce genre d’initiatives que l’on réussira à éveiller les consciences et à sortir de la confusion. Combien de restaurants estampillés halal arborent des rangées de boissons alcoolisées ? Comment peut-on vendre de l’alcool et vendre du halal en même temps ? C’est totalement contradictoire :

– pour le restaurateur : c’est un non-sens d’affirmer que le restaurant est halal, c’est-à-dire que les principes islamiques y sont respectés, si dans le même temps on s’adonne à un acte sévèrement condamné par l’islam.

– pour le client : on ne peut pas rechercher le halal et en même temps tolérer (c’est-à-dire manger) qu’un restaurateur ne respecte pas les interdits liés à l’alcool.

Mais revenons-en au site. Aujourd’hui Paris-Hallal, c’est un annuaire interactif qui a su mettre à profit les dernières avancées du net pour proposer un service utile. On retiendra notamment le recours à Google Maps. En un clin d’oeil, il est possible de voir tous les restaurants de la région parisienne qu’ils ont répertoriés :

Paris halal hallal restaurant

Ajoutez à cela, l’image satellite dans la fiche détaillée de chaque restaurant.


Paris halal hallal restaurant

Le site se veut participatif. Trop peut-être, car l’intérêt principal réside dans le nombre de restaurants proposés. Or, ce nombre dépend du bon vouloir des internautes. Ce sont les internautes qui soumettent au site des noms de restaurants halal. Première limite. Seconde limite : sur quels critères peut-on juger les informations données ? En d’autres termes, qu’est-ce qui certifie que tel restaurant trouvé sur Paris-Hallal propose bien de la nourriture halal ? Paris-Hallal peut tout au plus proposer une liste de restaurants a priori halal. A chacun ensuite de vérifier sur le terrain.

Mais peut-être qu’un jour Paris-Hallal trouvera un modèle économique qui lui permettra de devenir le Guide Michelin des restaurants parisiens halal. Quelques pistes à cet égard :

– offrir aux restaurants la possibilité de mettre leur carte en ligne
– mettre régulièrement en avant un restaurant
– offrir aux internautes des réductions régulières

Pourquoi pas s’inspirer de http://www.123cacher.com/, guide des restaurants non pas halal mais casher ?

Et vous, comment voyez-vous l’avenir d’un tel service ?

Le site : www.paris-hallal.com



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. szdavid    

    Salut,

    je suis plus concerné par les produits cashers que par les produits halal (l’écrire avec deux « l » est vraiment trop tentant) mais je trouve que c’est une bonne initiative que de rejeter les produits vendant de l’alcool.
    C’est, comme tu le dis, un non-sens (je ne connais pas les détails des lois musulmanes).

    C’est pas mal qu’ils utilisent des technologies telles que google map.
    Pour le participatif, c’est à voir, le démarrage sera long, certes, mais par la suite, ça peut donner.
    Si, par exemple, le nombre de sites de ce genre est limité, les personnes qui ont trouvé des bonnes adresses grâce à ce site seront motivées pour donner des adresses à leur tour et ainsi de suite.
    Le participatif peut très bien fonctionner dans certaines niches et je pense que ça peut être le cas ici (personnellement, je participe aux resto de cityvox parce que j’ai apprécié d’y trouver un resto alors je donne mon avis à mon tour).
    Là où ça coince, c’est en effet la vérification des données. Certes, ça pourra être corrigé par les autres internautes mais, par exemple, si un restaurant avec vente d’alcool se retrouve sur le site, ce n’est pas le genre d’info que les visiteurs veulent avoir trop tard.

    Allez, espérons que ça va bien fonctionner, l’initiative est bonne :)

    PS : ton lien en fin d’article ne fonctionne pas correctement

    David

    1
  2. Al-Kanz    

    Bonjour,

    Lien corrigé. Merci David.
    Votre référence au casher m’a rappelé http://www.123cacher.com/. Je viens de l’ajouter en fin de billet.

    Concernant le participatif, quand un site se fonde exclusivement sur la participation des internautes, ça coince très rapidement, car il est totalement tributaire de leur bonne volonté. En revanche, ça peut être un véritable atout s’il s’ajoute à d’autres modes de fonctionnement.

    2
  3. melmass    

    Bonjour,

    Trés bonne initiative !!!
    Pourquoi se limiter aux restaurants ? Il y a aussi des boucheries peu scrupuleuse qui doivent profiter de cette appellation …

    Peut être faut-il interdire l’utilisation du label « halal » sauf autorisation founit par un organisme indépendant (un « AOC » quoi … :-))

    Mohamed

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE