Quick a converti au halal 66 de ses restaurants sur 178

Par Al-Kanz

En huit ans, Quick est passé de 22 à 66 restaurants halal. Soit trois fois plus.

quick halal France

Rappelez-vous. Le 28 juillet 2010, nous révélions en exclusivité sur Al-Kanz le passage au halal de quatorze restaurants du groupe Quick.

Lire – Quick : 14 nouveaux restaurants convertis au “halal” le 1er septembre

Repris d’abord par l’Agence France Presse, puis par l’ensemble des médias nationaux et internationaux, ce scoop fut démenti catégoriquement par Quick, qui, après plusieurs semaines de très vives polémiques orchestrées par le Front national et l’UMP, tenait particulièrement à maitriser sa communication.

Lire – Quick : derrière le halal, les fantasmes

Malgré tout, il ne fallut pas attendre bien longtemps pour que Jacques-Edouard Charret, alors à la tête du groupe Quick, confirme officiellement nos informations lors d’une conférence de presse un mois plus tard.

Lire – Quick “halal” : voici les 14 nouveaux restaurants

La polémique de 2010 passée, Quick halal ne fut plus et n’est plus un problème. C’est ainsi que, par exemple, en 2013 le restaurant Quick situé à Rosny-sous-Bois (93) distribua le plus naturellement du monde des flyers dans les boîtes aux lettres de particuliers.

Lire – Quick halal : de la publicité désormais normale

Ainsi alors que les premiers restaurants Quick passés au halal ont suscité une indignation – avant tout politicienne –, les suivants ont été convertis dans l’indifférence générale. Précisons aussi que Quick, racheté 2015 par le groupe Bertrand, propriétaire également de Burger King, fit le choix de la discrétion.

C’est à la faveur d’un article du journaliste Cédric Mathiot sur le site du quotidien Libération le 11 octobre dernier que nous avons découvert que sur les 178 restaurants Quick en France 66 sont passés au halal, comme l’attestent les résultats d’une recherche sur le site officiel.

Quick halal 66 restaurants halal
Cliquez pour agrandir l’image

Etonnant ? Pas vraiment si l’on se souvient que le choix du passage au halal par le groupe Quick a été essentiellement motivé par la mauvaise santé financière des premiers restaurants convertis. Soit ils passaient au halal soit c’était la clé sous la porte.

“Quick halal, est-ce vraiment halal ?”

Aujourd’hui encore, cette question nous est régulièrement posée. Réponse :

– D’abord, halal ou non, Quick c’est de la malbouffe. Ne l’oublions pas.
– Ensuite, les viandes de Quick sont certifiées par l’association rituelle de la mosquée de Lyon (ARGML), laquelle ne fait pas l’unanimité, car elle accepte le recours à l’électronarcose lors de l’abattage des volailles.
– Enfin, si le groupe Quick et l’ARGML affirment que les restaurants sont contrôlés, ils ne précisent pas dans leur communication à quelle fréquence. Il nous a été dit il y a quelques années que ces contrôles inopinés ont lieu tous les quinze jours. C’est évidemment insuffisant. Tout contrôle de restaurant certifié halal doit se faire à la manière des organismes de certification et de contrôle Achahada, AVS ou le britannique HMC, en l’occurrence trois fois par jour tous les jours. Certes draconien, mais très efficace contre la fraude au halal.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE