KFC : ils nous disent que c'est halal

Par Al-Kanz

KFC : ils nous disent que c

Depuis notre billet sur KFC et ses poulets prétendument halal (cliquez sur le lien suivant pour le lire : Alors ? KFC, halal ou non halal ?), nous recevons régulièrement des mails. Soit pour nous demander confirmation que KFC n’est pas halal. Soit pour nous préciser que des employés de la chaîne de restaurants ont bien fourni, sur demande, des certificats. Il nous faut faire une mise au point.

1- Informer

Nous n’avons ni l’autorité ni la prétention de délivrer des avis juridiques. S’il nous arrive d’avancer des positions claires et définies, elles n’émanent jamais de nous, mais d’autorités reconnues. Il ne sert à rien de nous demander si KFC est bien halal ou non. Nous ne le savons pas. Cela suscite parfois l’incompréhension. Mais faut-il encore accepter de faire la distinction entre « avoir de très gros doutes » et « avoir une certitude ».

2- Prudence est mère de sûreté

Si nous affirmons que nous ne savons pas si KFC est halal ou non, c’est précisément parce que nous refusons de nous prononcer sur ce cas. Pourquoi ? Malgré tous les éléments que nous avons pu trouver et que nous avons mis à la disposition des lecteurs d’Al-Kanz, nous n’avons pas la preuve formelle que KFC n’est pas halal, comme nous ne l’avons pas pour affirmer que KFC est halal. Bien entendu, beaucoup aimeraient être définitivement fixés. Dans ce cas, qu’ils s’abstiennent. Manger du poulet KFC n’a rien de vital et le manque de transparence de la chaîne à propos de ses poulets oblige à la prudence.

3- Des indices ne font pas une preuve

Dans ce cas-là, à quoi sert notre billet ? Tout bonnement à alerter et à essayer que chacun prenne ses responsabilités, cesse de gober – au sens propre comme au sens figuré – tout ce que l’on veut lui faire avaler et devienne un consommaCteur. Une preuve n’est pas nécessaire quand un faisceau d’indices suffit à s’abstenir. De fait, les éléments avancés dans notre billet consacré à KFC suffisent à prendre ses distances. Pour autant, ils ne sont qu’indices et non preuve. Comme précisé à un lecteur d’Al-Kanz, le but de cet article est de mettre à disposition de tous des éléments objectifs. C’est sa seule prétention. Tout le monde donne son avis, souvent basé sur rien. Là, chacun pourra donner son avis basé sur un peu plus que rien.

4- Ne pas attendre que tout tombe du ciel

Il est des lecteurs qui lisent les articles pour y trouver des autorisations. Si les articles les laissent sur leur faim, ils nous invitent, certes cordialement, à aller plus loin : qui d’exiger que l’on se prononce et que l’on donne un avis définitif, qui de vouloir que nous prenions langue avec KFC pour clarifier les choses, etc. Bref, beaucoup de conseils, quand ce ne sont pas des injonctions de faire (sic).
Il est toutefois fondamental que les esprits changent et que chacun se sente comptable de ce qu’il y a dans l’assiette de l’autre. Car c’est spécifiquement la somme des assiettes qui détermine le choix des industriels et des professionnels du faux-halal. En clair, on ne vend du faux-halal que parce que les consommateurs acceptent de bon gré de manger du faux-halal. Face à des consommaCteurs, viligeants et qui demandent des comptes, l’industriel ne peut s’adonner à des pratiques condamnables. La sanction par le porte-monnaie est ce qu’il redoute le plus. Faut-il encore que ceux qui possèdent le porte-monnaie ne lui donnent pas carte blanche pour qu’il vienne y piocher à son aise, sans rendre de comptes.

Pour en revenir au KFC, si ceux qui en raffolent veulent être fixés une bonne foi pour toutes, qu’ils s’y rendent avec un huissier pour y constater si les poulets vendus sont bien halal ou non. Les employés auront obligation de présenter le certificat valable et les poulets dits « halal ». KFC halal ou KFC non halal, l’assainissement du marché halal passe notamment par les consommateurs. Qu’ils se le disent.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (15 commentaires)

  1. Patrick (ASIDCOM 38)    

    Salam alékoum,

    Je suis d’accord avec toi, le consommateur doit se responsabiliser et choisir quel type de « halal » il veut consommer. L’esprit « On m’a dit que c’est halal donc c’est halal » ne fonctionne pas car il existe plusieurs définitions du halal sur le terrain, et des divergences notamment sur l’électronarcose et l’abattage mécanique. Pour ceux qui est de la volaille, au moins trois façons de mettre à mort un animal rituellement :
    -sacrifice manuel
    -Electronarcose (volailles passe dans un bain d’eau électrifiée) puis sacrifice manuel
    -Electronarcose suivi d’un abattage mécanique (avec un disque audio qui passe le takbir en boucle par exemple,…).

    Il faut savoir que les certificateurs tolèrent ou s’interdissent l’électronarcose et l’abattage mécanique.

    Devant ces divergences, c’est au consommateur de choisir ce qu’il veut, si il veut consommer une volaille électrifiée préalablement ou non avant son sacrifice…

    Si le certificateur (notamment, c’est AFCAI ici dans ce cas) n’est pas transparent dans les méthodes utilisées, il faut mieux éviter devant le doute…

    Concernant l’électronarcose, j’invite les lecteurs à consulter le rapport sur les bienfaits de l’abattage rituel, des points concernant l’électronarcose et ses inconvénients pour le consommateur y sont abordés :
    http://asidcom.over-blog.com/article-18072559.html

    Baraka Allouh fil Al KAnz pour votre travail de sensibilisation, de donner des pistes de réflexion aux consommateurs

    Wasalam alékoum

    1
  2. essalamou 'alykoum    

    il est vrai que c’est difficile de déceler le vrai du faux halal. Récemment j’ai été dans un restaurant chinois halal dans le 92. Tout le monde m’assurait qu’il était à 100 % halal. Il est vrai qu’il ne vendait pas d’alcool, pour le certificat il m’a répondu que cela ne servait à rien et que même un certificat n’était pas une garantie car il pouvait acheter des viandes certifiés au début et entre temps changer de fournisseur en laissant le certificat accrochée au mur. C’est pour cela que l’on trouve des certificats avec une date limite d’utilisation qui obligerait peut être le revendeur à acheter exclusivement de la viande à l’organisme certificateur pour preuve de halal (hypothèse).

    Pour en revenir au restaurant il m’a dit que lui envoyait ses clients à sa boucherie d’achat qui est musulmane. Encore une fois c’est un hala verbal

    wa essalamou ‘alykoum

    2
  3. ESSAILI    

    Assalamo Alaykom

    Je pense que la solution est de de s’abstenir de manger chez KFC ainsi chez toute chaine de restauration prétendant vendre de la viande « halal » sauf avec des certificats AVS et là il faut voir (voir le lien ci dessous c’est intéressant)!!!

    Finalement ne pas manger de la viande, je pense que je vais dire une bêtise, n’est pas la fin du monde. il y a du poisson, sinon les mêmes protéines contenus dans la viande on peut les trouver dans d’autres aliments.

    même les boucheries affichant des étiquettes HALAL il ne faut pas hesiter de poser la question et ne pas s’arrêter à une réponse, la plupart du temps oui, c’est halal avec un grand sourire.

    Franchement sur IDF, il ne faut meme pas y penser!!!

    encore une fois merci à al-kanz pour ce billet.

    «  » » http://www.bladi.net/forum/74554-label-certifie-hallal-avs/ «  » »

    3
  4. elamadi    

    celui qui se trouve pres de chez moi en regionparisienne, ne desemplie pas de personne portant la barbe et les femmes des burkas ,j’ai effectivement demander a la personne de me presenter le certificat « hallal » c’elle ci me le presenta car il ete afficher au mur! bref d’apres elle les grossistes qui apprisonnent ce kfc est hall,al les autres ;des autres regions elle n’en sait pas! bizarre!

    4
  5. fateem    

    as salamou’aleykoum
    je fait parti des gens qui ne se contente pas seulement de voir des certificats mai qui va jusqu’a chercheé la vérité j’ai aplé les kfc de bondy il mon conduit jusqu’a leur fournisseur en pologne ne paralan pas polonai je suis encour dans le brouillard mail il n’enpéche que leur site senble correcte il parle de rite islamique dans l’abatage de leur bete
    il me reste de trouvé quel qu’un qui pqrle polonai pour pouvoir les aplé
    voila mes frere et soeur ne vous contenté pas de voir des certificat mai enquété sur ces pseudo certificat
    ps:je les est menacé de les poursuivre en justice si il n’était pas halal qui veut me suis!

    5
  6. Patrick (ASIDCOM 38)    

    Salam alékoum,

    l’organisme polonais en question s’appelle
    « Halal Poska Product and certification »
    http://www.halal.biz.pl

    Dejà, dans l’intitulé du groupe, il parle de production et de certification. Si c’est eux qu’ils font eux même la certification, il y a un problème. C’est se qu’on nomme autocertification : il se certifie eux même halal.

    De plus, il faut voir quel type de halal ils font :
    – Sacrifice rituel, à la main, et sans étourdissement (pas de décharge électrique ou pistolet d’abattage avant la saignée, et pas de machine)
    – Abattage rituel à la main avec décharge électrique avant la saignée
    – Abattage riutel à la machine avec décharge électrique appliquée sur l’animal avant la saignée

    Si tu as les infos pour eux, dis le nous.
    Pour la production Française de KFC, il faut voir avec le certificateur AFCAI

    Wasalam alkoum

    6
  7. elamadi    

    tu risques de perdre tes plumes en essayant d’attaquer k f c une filliere americaine de 10 milliards de dollars de benefices par an dans le monde
    courage pour la suite ils ont les meilleurs avocats du monde !

    7
  8. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Il ne perdra en revanche aucune plume à mettre en garde les consommateurs. Ca, chacun de nous peut le faire.

    8
  9. elamadi    

    oui tu as raison mais s’attaquer contre ces filliales c’est du suicide le pot de fer contre le pot de terre! courage et ouvrez l’oeil; moi je suis vegetarien c’est plus pratique!

    9
  10. Al-Kanz    

    Et se laisser manger tout cru, c’est quoi ?

    10
  11. elamadi    

    c’est du al-kanzibalisme!

    11
  12. elies    

    Le travail est dur et la route est longue, la mobilisation est un devoir face à un tel dénigrement des principes de l’Islam.L’os (du kfc) m’est resté en travers de la gorge, pas question de faire la « poule mouillée »!!! on vit dans une démocratie(jusqu’à preuve du contraire), et surtout, elamadi, merci de penser au millions de musulmans francais « végétarien », ca c’est une solution.

    12
  13. fateem    

    alors qu’a l’ont nous faire dite moi?

    13
  14. elamadi    

    oui malheureusement c’est la seul solution il y a qu’au bled que je mange de la viande sans me poser de question en france et en europe il y a de tout et du n’importe quoi ,justement il n’y a pas plus loin qu’hier j’ai du enmener un de mes eleve allergique aux cacahouette, en urgence a l’hopital il a juste manger un petit pot de glace a la cantine !aller comprendre!

    14
  15. patrick    

    Salam alékoum

    si je puis me permettre, Elamadi, le marche du halal étant international, tu peux très bien te retrouver à manger un poulet à Marachech qui a été lui aussi électrisé voire abattu par disqueuse.

    Par exemple, AFCAI qui certifie de la viande chez KFC, certifie aussi 7/8 abattoirs destinés à l’export vers la Malaysie
    http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/dgaln20058052z.pdf

    Ou autrement, les poulets Dar al masak certifiés par AFCAI peuvent très bien se retrouver au Carrefour de Carthage en Tunisie par exemple…

    Enfin bon, même au bled, il faut savoir consommer avec responsabilité à mon avis…

    wa salam alékoum

    15

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE