Noël : l'Europe exige que le cochon soit étourdi

Par Al-Kanz

Noël : l

L’Europe vient de refuser à la Roumanie le droit de tuer un porc sans l’avoir au préalable étourdi. Selon le communiqué d’Eurogroup, ONG représentant la plupart des organisations de protection animale, la Commission européenne a en effet refusé d’offrir cette dérogation à la Roumanie : de nombreux Roumains – chrétiens – sacrifient un ou deux cochons, lors des fêtes de Noël. L’abattage se fait à la maison. Or une directive européenne exige que les porcs, les moutons et les chèvres soient étourdis s’ils sont tués à la maison en vue d’une consommation personnelle, rappelle Eurogroup, qui a entre autre l’aïd al-kebir en ligne de mire.

Voici le communiqué (en anglais)

« EU rules no exemption on slaughtering for Romania »
The European Commission has refused to grant an exemption on cultural grounds to Romania over the home slaughter of pigs at Christmas. Many Romanian families kill one or two pigs in the festive season by slitting the animals’ throats, which contravenes a European directive that stipulates pigs, sheep and goats should be stunned first if they are being killed at home for own consumption. Etc.
Source : http://www.eurogroupanimalwelfare.org/

Cochon, chrétien, Noël. On pourrait penser que nous sommes loin de la question du halal. Et pourtant. Ce refus de la Commission européenne est une petite victoire dans la longue bataille que mènent les associations de protection animale. Ces dernières veulent absolument imposer l’idée que l’abattage rituel et plus particulièrement l’abattage musulman doit être effectué avec électronarcose ou étourdissement. De fait, elles oeuvrent activement. D’autant plus que la question est d’actualité tant en France (Animal et Société) qu’en Europe (voir ci-après).

Célébration de l’Aïd-el-Kébir (fête du mouton)

La Commission a reçu des plaintes concernant des infractions à la législation communautaires sur la protection animale à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-Kébir en France et en Belgique.

La Commission est en contacts réguliers avec les autorités nationales correspondantes sur ce sujet et aucun sites d’abattage en plein air n’est aujourd’hui organisé avec le soutien des autorités.

Les informations fournies par les autorités françaises concernant la célébration de la fête de 2005 indiquent que presque tous les moutons ont été abattus dans des abattoirs officiellement agréés, de façon permanente ou sur une base temporaire. Les abattages illégaux semblent décliner. Cependant dans certains cas, les conditions d’abattage des animaux n’ont pas été entièrement satisfaisantes du point de vue de la protection animale.

La Commission continuera son étroite collaboration avec les autorités nationales pour améliorer la situation.

Révision de la Directive 93/119/CE sur la protection des animaux au moment de leur abattage ou de leur mise à mort

L’Autorité Européenne pour la Sécurité des Aliments a adopté en octobre 2004 un avis et un rapport sur les aspects de bien-être animal des principaux systèmes d’étourdissement et de mise à mort des principales espèces commerciales d’animaux.

L’Organisation Mondiale pour la Santé Animale a adopté en 2005 des des lignes directrices pour l’abattage des animaux à des fins de consommation humaine ainsi que des lignes directrices pour l’abattage des animaux à des fins prophylactiques.

Source : Initiatives législatives en cours concernant la protection des animaux lors de l’abattage

Si rien n’est encore joué et que donc tout est ouvert, la mobilisation de chacun déterminera ce qu’il y a ou n’y aura pas dans nos assiettes. En clair, le halal tel qu’il existe aujourd’hui ne sera qu’un lointain souvenir si nul ne se mobilise pour le défendre. Et nul, c’est nous, c’est vous.

[Merci à F. de nous avoir transmis l’info]



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. rezgui    

    salamou alaicom
    mobilisons nous tous pour défendre le rite musulman de sacrifice Halal. contrairement à l’affaire du voile, nous avons le pouvoir ‘économique’ pour dire non. chaque musulman doit se soucier de l’authenticité de la licité de ce qu’il mange, notamment la viande. Tous le monde doit le savoir que, actuellement sur le marché Halal, il y a vraiment très peu du vrai Halal. les musulmans continuent à payer chère des produits Haram, et les donnent à leurs enfants, en se cachant derrière la célèbre formule « c’est celui qui m’a dit que c’est halal qui assume la responsabilité devant Dieu à ma place ». tout le monde oublie que le contexte actuel exige de chacun de nous de rester très vigilant vis à vis tout type de consommation, et surtout quand il s’agit d’un élément vital comme la nourriture.
    pour ceux qui négligent la licité de ce qu’ils mangent, je les informe qu’il est urgent de se renseigner sur l’impact, qui peux être catastrophique, d’une boucher ‘haram’ dans la vie d’ici bas et de l’au delà d’un croyant. il faut vraiment se réveiller et arrêter les attitudes passives qui ne sont pas digne d’un musulman porteur du message le plus ‘lourd’ pour l’humanité. un message que la terre et les montagnes ont refusé de le porter, et que l’homme a accepté et que doit ‘au moins en tant que musulman’ assumer jusqu’au bout. il faut savoir que dans cette histoire d’étourdissement, nous sommes, en tant que citoyens français et musulmans, responsable de la défense du vrai bien être de l’animal qui est plus garanti par l’abattage rituel que par tout autres types d’abattage. voir travaux ASIDCOM (http://asidcom.over-blog.com/article-18072559.html). Nous devons aussi défendre le vrai Halal, consommé en Europe et AUSSI DANS NOS PAYS D’ORIGINE et MÊME EN ARABIE SAOUDITE.
    Je profite de ce message pour lancer un appel à tout les musulmans d’aller poser leurs contributions sur le site de la Grenelle de l’animal
    « http://asidcom.over-blog.com/article-18459239.html » pour réclamer leurs droits de conserver l’abattage rituel tel qu’il est prescrit par la sunna (je rappelle et j’informe ici ceux qui ne le savent pas que d’après un Hadith rapporté par Aboukharie, le sacrifice exactement, comme le faisait le prophète (paix et salut sur lui) est un des critères de notre appartenance et même de notre foi musulmane).
    Baraka Allahou fikoum

    1
  2. Hafed    

    La charte des droits fondamentaux de la constitution européenne :

    Article 10

    Liberté de pensée, de conscience et de religion

    1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.

    Vous noterez que les pratiques et l’accomplissements des rites sont des droits fondamentaux de l’Europe. Légiferer contre l’aid serais donc anticonstitutionnel…

    2
  3. Jacques Lazier (Paris - France)    

    L’abattage rituel doit être abonné, car il est cruel pour les animaux.

    3
  4. Al-Kanz    

    A quoi mesurez-vous donc la cruauté ?

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE