Anaam.net : Mouton cherche acheteur sur Internet

Par Al-Kanz

Nous évoquions dans des précédents billets (Pour la fête du mouton et Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0) une idée d’entreprise a priori saugrenue : vendre des moutons par Internet. Nous nous étions amusé de lire, sur des sites de vente, des particuliers offrir à l’achat des moutons « pour la fête ». Ces derniers ont flairé […]

Mouton cherche acheteur sur Internet

Nous évoquions dans des précédents billets (Pour la fête du mouton et Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0) une idée d’entreprise a priori saugrenue : vendre des moutons par Internet. Nous nous étions amusé de lire, sur des sites de vente, des particuliers offrir à l’achat des moutons « pour la fête ». Ces derniers ont flairé le bon filon. A la manière de Nabil Al Alami, un Marocain qui a lancé son site de vente de moutons.

En France, on estime à 200 000 le nombre de bêtes sacrifiés pendant les trois jours de l’aïd al-kebir. Malgré tout, le chiffre est certainement en dessous de ce qu’il pourrait être si commander un mouton n’était pas, dans certaines villes, un véritable parcours du combattant. Les bouchers sont vite dépassés, les fermes ont leurs habitués, les abattoirs ont des capacités limités et les particuliers n’ont pas toujours les bonnes adresses. Autant de facteurs qui compliquent le processus d’achat. Quand les acheteurs potentiels n’ont tout bonnement pas le temps – ou ne consacrent pas assez de temps – d’examiner toutes les possibilités qui leurs sont offertes.

Au Maroc, fort d’un constat certes quelque peu différent, mais au final relevant les mêmes difficultés d’achat, un jeune éleveur d’ovins a décidé de porter l’offre à quelques clics des acheteurs. Plutôt que d’attendre que de potentiels clients se déplacent jusque dans sa ferme ou dans les marchés aux bestiaux, il a mis en ligne un souk virtuel où chacun peut acheter le mouton de son choix. Acheter un mouton devient un jeu d’enfants.

Carte d’identité pour chaque mouton

En lançant en décembre 2006 Anaam.net, Nabil Al Alami a joué à fond la carte du virtuel. Propriétaire d’une ferme de 33 hectares, il a profité de sa double expertise (il est par ailleurs directeur d’un cabinet de consulting) pour faire connaître son cheptel et tisser un lien direct avec les consommateurs. De fait, chaque mouton a sa propre carte d’identité. On peut y lire son âge, sa race, son poids et bien entendu son prix.

Mouton cherche acheteur sur Internet Anaam.net
Copie d’écran d’une fiche technique

Etablir une relation de confiance avec l’acheteur est l’une des priorités de N. Al Alami. C’est pourquoi Anaam.net s’engage à rembourser ou à échanger toute bête non conforme à la commande :

1.3 – Conformité des produits
Nous nous engageons à vous rembourser ou à vous échanger les bétails défectueux ou ne correspondant pas à votre commande. Dans ce cas nous vous remercions de bien vouloir nous contacter au 21261165807 à la réception du bétail et après la constatation des dégâts sur le champ. Anaam.net procédera, à votre choix, à l’échange ou au remboursement du ou des bétails endommagés ou non conforme à votre commande.

Y a-t-il un marché en France ?

La question mérite d’être posée. La réponse va de soi : avec 200 000 bêtes sacrifiées en trois jours en France, il est évident qu’il y a un marché. Mieux, mariages, naissances et circoncisions ont lieu toute l’année. A cette occasion, de très nombreuses familles organisent des repas ou des fêtes et sacrifient à cette occasion plusieurs moutons. Il y a donc un état de fait : des dizaines de milliers de moutons sont achetés en France pour être sacrifiés rituellement. La véritable question qui se pose serait plutôt : comment transformer cette réalité en un modèle économique viable ?

Nabil Al Alami et Anaam.net nous offrent peut-être la réponse. Avec son modèle éprouvé au Maroc, il nous démontre qu’il est possible de vendre des moutons par Internet. On peut penser que c’est d’autant plus envisageable en France que les conditions sont plus favorables : pénétration de l’Internet plus important, difficultés plus grandes à trouver soi-même un mouton, pratiques consuméristes sur le web plus répandues, etc. Ajoutons que Anaam.net reçoit des commandes depuis la France de jeunes marocains qui achètent des moutons pour la famille restée au pays. Nous avons d’ailleurs eu vent d’une société lyonnaise, pas encore (?) sur le net, qui propose des moutons « clé-en-main ». La société s’occupe de tout et vous livre à domicile le mouton prêt à être mangé.

Si l’idée de vendre des moutons par Internet pouvait initialement prêter à sourire, on peut penser que dès l’an prochain des entrepreneurs avisés nous proposeront d’acheter, en France, un mouton pour l’aïd al-kebir 1429 (décembre 2008).

Visitez le site Anaam en cliquant sur le lien suivant : http://www.anaam.net/
Crédit photo



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. De la bonne gestion des noms de domaine - article - Al-Kanz, halal & halal | site d'information des consommateurs musulmans    

    […] ce site de vente de moutons par Internet dont nous vous parlions dans un précédent billet (lire : Anaam.net : Mouton cherche acheteur sur Internet). Eh bien, le nom de domaine vient de changer de propriétaire. Changement certainement pas […]

    1
  2. Sofia de Lille    

    très bonnne idée !
    Ici c’est très compliqué d’acheter un mouton, faut connaître les agriculteurs parce qu’ils ne répondent pas forcément favorablement au téléphone. ils craignent les services vétérinaires parce que pour certaines zones géographiques, il est interdit de vendre du bétail aux particuliers.
    En plus, les prix sont assez élevés ! faut vraiment être motivés.
    La bonne astuce : se partager un veau (qu’on égorge à l’abattoir), c’est plus rentable !

    2
  3. Al-Kanz    

    Sofia, bonne idée qui a du plomb dans l’aile. Lisez ceci : http://al-kanz.org/2008/03/17/bonne-gestion-noms-domaine-mouton/

    3
  4. islamdunkerquois    

    Assalamou’alaikoum,

    Le site ne semble pas fonctionner

    Wa salamou’alaikoum

    4
  5. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Regarde donc ici : http://www.al-kanz.org/2008/03/17/bonne-gestion-noms-domaine-mouton/. Tu comprendras très vite.

    5
  6. Aïd el-Kebir : Halaldom livre votre agneau halal gratuitement à domicile    

    […] commander son mouton sur Internet n’est pas nouveau (voir notre billet Anaam.net : Mouton cherche acheteur sur Internet), si livrer à domicile de produits alimentaires n’est pas nouveau, si entreprendre de façon […]

    6
  7. Mouton de l'Aïd : sur Internet, les annonces fleurissent d'année en année    

    […] Dès 2006, au Maroc, il était en effet possible d’acheter son mouton sur pied depuis le site Anaam.net, qui a, semble-t-il, disparu de la toile dès 2008, à tout le moins sous ce nom de […]

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE