Marine Le Pen : « L’abattage rituel provoque des dizaines de morts d’enfants »

Par Al-Kanz

Dans une vidéo de campagne, la présidente du Front national affirme que l’abattage rituel « provoque la mort de dizaines d’enfants ». Sans rire.

Aujourd’hui, le Front national publie une vidéo de campagne de sa candidate à l’élection présidentielle. Sur le chômage ? Non. Sur la crise de la dette ? Non. Sur les licenciements massifs ? Non. Sur le logement ou le prix de l’essence ? Non et non.

Marine Le Pen, candidate du système

Marine Le Pen est bien trop proche des Français pour occulter leur « préoccupation première », comme disait l’autre, en l’occurrence la viande halal. A une semaine du premier tour, comme dans un dernier râle, la présidente du Front nationale s’attaque non pas à l’abattage rituel, ce qui somme toute est son droit, mais au seul halal alors même que le casher est tout aussi concerné, si ce n’est plus, puisque, en proportion, il y a beaucoup plus de casher non étiqueté sur le marché que de halal. Mais la réalité n’intéresse pas Marine Le Pen.

Egale à elle-même lorsqu’elle s’en prend au halal, Marine Le Pen se désavoue en occultant le casher. Son silence ruine sa prétention à ne taire aucun problème, à n’accepter aucun tabou lorsqu’il s’agit de l’intérêt des Français. Dans une récente intervention publique, le journaliste Claude Askolovitch affirmait que Marine Le Pen n’est pas assez bête pour s’en prendre directement à la communauté juive. Mal lui en a pris de partir en croisade contre l’abattage rituel, que l’on ne peut jamais dissocier du casher. De fait, évoquer l’abattage rituel sans évoquer le casher est suspect.

Claude Askolovitch aurait pu ajouter que comme tous les autres candidats du système Madame Le Pen est dans le calcul. Le tout petit – et en l’espèce mauvais – calcul politicien, celui qui déshonore et in fine ne rapporte rien. Un sarkozysme de pauvre.

Opportunisme et grosse ficelle

L’opportunisme de Marine Le Pen n’a d’ailleurs pas échappé à la L214, une association de défense du bien-être animal très active qui a dénoncé la fausse amie des animaux qu’est la présidente du Front national (voir Marine Le Pen, « fausse amie des animaux », selon la L214), mais aussi empêché la participation de Jean-Marie Le Pen à une marche pour le bien-être animal (voir Protection des animaux : Jean-Marie Le Pen renonce à défiler avec les associations animalistes).

Pro-chasse, pro-élevage industriel, Marine Le Pen se soucierait donc des bêtes d’abattoirs. Accordons-le-lui et considérons qu’il n’y a là aucune contradiction. Une question se pose alors. Si l’abattage rituel est si problématique, c’est tout l’abattage rituel qu’il faut remettre en cause, c’est tout l’abattage rituel qu’il convient de dénoncer. Pourquoi s’en prendre uniquement au halal ? Critiquer le halal, c’est critiquer le casher. Qui comprendrait qu’un candidat en lutte contre l’industrie du tabac s’en prenne violemment à Marlboro et taise, voire fasse les yeux doux à Gitane ? Personne, sauf Marine Le Pen. Et avant lui Nicolas Sarkozy. La ficelle est malheureusement trop grosse.

Désespoir d’une perdante

La vidéo de campagne de Marine Le Pen, disponible depuis aujourd’hui sur Youtube, est donc consacrée au halal. Le choix de l’abattage rituel halal comme appât électoral à une semaine du premier tour est très intéressant. Que l’abattage rituel ait été un des axes de campagne plusieurs semaines avant l’élection, c’est certes pitoyable, mais passe encore. Ce qui peut consolider une candidature est rarement négligé.

En revanche, y recourir à huit jours du premier tour sonne comme un aveu, celui d’une candidate incapable de rassembler les Français autour d’un véritable projet de société, une candidate qui n’a pas le souci de leur quotidien ni de leurs difficultés. Aux Français qui crient leur mal-être, Marine Le Pen demande de jeter un œil aux abattoirs. Même si l’on considère que l’abattage rituel est un problème, la décence, le souci du pays, l’amour de la patrie obligent à un certain sens des priorités. Faut-il encore quand on est candidat à l’élection présidentielle aimer les Français sans chercher à les détourner de leurs préoccupations en les braquant contre les étrangers et assimilés.

L’abattage rituel juif et musulman tue des enfants

Voici entre autres bêtises ce qu’affirme Marine Le Pen dans ladite vidéo.

L’abattage rituel, c’est aussi une bombe sanitaire qui favorise la contamination par des bactéries qui provoque des dizaines de morts d’enfants et des troubles gravissimes chez d’autres personnes fragiles.

Passons sur l’inanité du propos, mais regrettons tout de même que les journalistes qui ont eu à l’interviewer n’aient pas amener Marine Le Pen à développer clairement son propos sur l’abattage rituel. Chacun aurait pu constater qu’au-delà de la lecture des fiches préparées par ses conseillers, la présidente du FN ne maîtrise absolument pas le sujet ; ce qui explique d’ailleurs qu’elle reste très approximative sur la question en se contenant de répéter sans nuance ce qui a pu être dit ça et là chez les anti-abattage rituel.

L’abattage rituel tuerait donc des dizaines d’enfants et causerait des troubles gravissimes chez des personnes fragiles. Cet argument détestable, ressassé depuis des mois dans les forums d’extrême droite, repris dans le reportage racoleur et tendancieux sur l’abattage rituel diffusé dans Envoyé spécial, fait irrémédiablement écho à ce qu’il se disait au Moyen Âge à propos des juifs empoisonneurs de puits. Relisons Wikipedia à ce sujet.

Les accusations contre les Juifs d’empoisonnement de puits, sont avec les accusations de crime rituel, et celles de profanation d’hosties, les plus fréquemment émises pendant le Moyen Âge. Elles ont conduit à des massacres et aux pillages de leurs biens.

Parmi les accusations d’empoisonnement de puits les plus notables, il faut mentionner celle qui se propagea en même temps que la grande peste du XIVe siècle, et mena à la disparition de nombreuses communautés juives d’Europe.

Source : Wikipedia – Accusation d’empoisonnement des puits contre les Juifs

Cette accusation contre cette viande halal prétendument létale est récurrente chez tous ceux qui ne goûtent ni l’islam ni les musulmans, à l’instar du site Riposte laïque, récemment condamné par la justice française pour ses propos contre les musulmans et dénoncé récemment sur Twitter par le précité Claude Askolovitch.

Laissons le dernier mot à un journaliste anglo-saxon dans un article publié aujourd’hui sur le site RT.com :

« The French election campaign has turned into a parade of faintly ridiculous controversies. »

Source : RT.com – Burning in halal: Candidates fight over symbols as France grinds to halt)

Pauvre France.

Crédit photo Une : Nanagyel



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE