« Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents », Laurence Rossignol

Par Al-Kanz

Laurence Rossignol fait l’objet d’une campagne de dénonciation suite à une rumeur qui s’avère fausse. Pour autant, son propos est inquiétant.

parents inquiets
Occupation d’une école en 23 Mai 2008 – ©Neyssensas

Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise et porte-parole du parti socialiste, n’est pas contente. Elle n’a pas tort.

La citation polémique

Depuis plusieurs semaines, une citation, partiellement fausse et peu honorable, lui est attribuée. Cette citation la voici :

« Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l’Etat. »

Selon la rumeur, qui pour le coup en est bien une, Laurence Rossignol aurait prononcé ces mots le 5 avril 2013 sur le plateau de l’émission « Ce soir (ou jamais !) », animé par Frédéric Taddéi – ce même Taddéi violemment attaqué par Caroline Fourest.

Lire David Doucet – Les Inrocks – Les contre-vérités de Caroline Fourest sur Frédéric Taddeï

Sur son blog, la sénatrice dément vigoureusement avoir affirmé que les enfants « appartiennent à l’Etat », tout en dénonçant « plusieurs réseaux et leurs porte-paroles », dont l’objectif serait d’«alimenter une campagne obscurantiste contre l’enseignement de l’égalité filles / garçons à l’école ».

Points Godwin et Goulag

Laurence Rossignol est en colère, car en effet elle n’a pas prononcé la seconde phrase de la citation : « Ils [les enfants] appartiennent à l’Etat. » La porte-parole du parti socialiste dénonce en outre « certaines pages web » où son « nom et cette phrase sont accompagnés d’une photo d’Hitler ou de Staline. »

On trouve en effet sur Internet, notamment sur Union républicaine, « site réactif de droite », une sorte de point Godwin, appliqué au stalinisme, un point Goulag en somme, avec l’illustration d’articles dénonçant la socialiste par une peinture à la gloire de Staline ou encore une photo de Hitler souriant à un enfant.

Staline enfants

Ce qu’a vraiment dit Laurence Rossignol

Voici précisément ce qu’elle a dit sur le plateau de « Ce soir ou jamais ».

« La laïcité, c’est ce qui protège l’enfant et garantit aux enfants les mêmes droits et l’accès aux mêmes valeurs. Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. Donc la République doit leur offrir… […]. Chaque enfant doit pouvoir accéder à des lieux qui lui permettront lui-même, ensuite, de faire son choix. C’est le cadre de l’école publique ».

Et elle ajoute.

« En protégeant l’école des signes extérieurs de religion, on a permis a beaucoup d’enfants d’imposer d’aller à l’école à leurs parents dans une attitude laïque et neutre. Et on les aide aussi à faire leur propre choix et s’émanciper de règles qui ne sont pas forcément celles qu’ils choisiraient pour eux-mêmes et pour toute leur vie. »

Si condamner une fausse rumeur ne souffre aucune discussion, les propos de Laurence Rossignol, comme du reste les invités de Frédéric Taddéi et le journaliste l’ont souligné par leurs réactions, posent de graves questions. Il est stupide et certes insultant d’accuser la sénatrice d’une quelconque accointance même très lointaine avec Hitler ou Staline. Pour autant, ce qu’elle révéla ce vendredi 3 avril 2013 sur France 2 de sa conception liberticide de la laïcité est particulièrement inquiétant. Si Mme Rossignol n’a en effet pas affirmé que les enfants appartiennent à l’Etat, si les enfants ne sont pas la propriété des parents, ces derniers n’en demeurent pas les premiers responsables de leur éducation. Il ne revient ni à Mme Rossignol ni même à l’école de décider, qui plus est de façon arbitraire, des règles qui permettront aux enfants de « s’émanciper ».

Pour visionner l’émission, rendez-vous sur le site de France 3 où elle est disponible et accessible à tous depuis neuf mois : Ce soir (ou jamais !) du 5 avril 2013



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Nordine    

    Salam alaykoum,
    Elle a raison, les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à ALLAH !

    1
    • Lapin    

      As salam alaykom

      Exactement! Et ainsi des enfants pourront librement revenir à l’islam quand leurs parents athées ou croyant du livre les en éloignés.
      Quand aux enfants de musulman qui décideraient de ne pas croisent comme leur parents en plus d’être un échec des parents c’est un rappel, Dieu guide ou égard qui il veut alors pourquoi avoir peur de plus de liberté.

      1.1
  2. hayat[GT-I8190]    

    ils disent des choses et les démentent après , je d’accord pour le fait que les enfants n’appartiennent pas à l’état et je rejoins aussi le frère qui dit que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents mais à Allah , ils sont juste une ammana !

    2
  3. Adil    

    Salam A3leykoum,

    Si les enfants n’appartiennent pas aux parents, alors à qui appartiennent-ils pour la sénatrice?
    Tout cela est de la rhétorique et le fond de cette idéologie est de nier l’éducation des parents pour mieux pervertir nos enfants, les aliéner et non les émanciper.
    cette situation est grave, elle est engendrée par les laïco-intégristes et les associations homosexuelles financés par nos deniers.
    Trop c’est trop, jusqu’à quand vont-ils nous imposer leurs poisons…
    Faites entendre votre voix!

    3
  4. batata    

    Salam,

    Le témoignage d’un professeur de SVT datant de MAI 2013 :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8j0Xuym5vFY

    4
  5. batata    

    Salam

    J’ai signalé mon commentaire précédent parce que j’ ai oublié de préciser qu’il y a des images ds la vidéo qui choquent.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE