Profanation d’une mosquée à Mayotte : prison, dont du ferme, et amende pour les auteurs

Par Al-Kanz

Islamophobie. Trois individus ont été condamnés après la profanation d’une mosquée à Mayotte.

mosquée du vendredi Mayotte
Mosquée du Vendredi, Mayotte – © Google Maps

Islamophobie. La profanation avait particulièrement choqué la population locale. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, à Mayotte, une tête de porc fut jetée depuis une voiture sur le parvis de la mosquée du Vendredi.

Lire – Mayotte : une tête de porc lancée contre une mosquée

Moins d’un an plus tard, trois individus ont été condamnés à de la prison. Poursuivis pour «provocation à la haine, à la violence ou à la discrimination en raison de l’appartenance à une religion » ou « complicité », deux femmes ont été condamné condamnées à 3 mois de prison ferme (9 mois de prison dont 6 avec sursis) et un homme, un gendarme, à 6 mois de prison avec sursis.

Tous ont par ailleurs été condamnés à 2 ans de mise à l’épreuve et à une indemnisation de l’association qui gère la mosquée de Labattoir s’élevant à 16 000 euros. Ils devront aussi payer payer une amende de 3 000 euros.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. akhi mine francia[GT-I9505]    

    salemoualeikoum j’ai entendu à la radio que c’était des femmes et quel venez de la métropole :-)
    merci aux médias

    1
  2. hadji[GT-N7100]    

    Pour une fois qu’ils attrapent quelqu’un

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE