Abattage rituel : verbatim du Grenelle de l'animal (1)

Par Al-Kanz

Abattage rituel. Entre mars et mai 2008, plusieurs réunions autour de la question de la protection animale ont été organisées sous la tutelle du ministère de l'Agriculture et de son ministre, Michel Barnier. L'objectif était d'arriver en juin « à un plan d’action de mesures concrètes recueillant le consensus des participants ». Plusieurs groupes de…

Abattage rituel. Entre mars et mai 2008, plusieurs réunions autour de la question de la protection animale ont été organisées sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de son ministre, Michel Barnier. L’objectif était d’arriver en juin « à un plan d’action de mesures concrètes recueillant le consensus des participants ». Plusieurs groupes de discussion ont été formés à cet effet. L’un d’eux “Animal, économie et territoires” s’est penché le 7 mai 2008 sur la question de l’abattage rituel. Nous vous proposons aujourd’hui le verbatim de cette réunion, avec dans ce premier billet la liste des participants.

Liste des participants de la réunion spécifique « abattage rituel» – mercredi 7 mai 2008

Président : Jérôme Bignon, Député de la Seine-Maritime
Vices-présidents :
Yves Dauge, Sénateur d’Indre et Loire
Claude Milhaud, Docteur vétérinaire et Président de l’Académie Vétérinaire de France.
Rapporteurs :
Jean Lessrard – Conseil Général de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Espaces Ruraux
Marie-Aude Montely – Ministère de l’Agriculture et de la Pêche – Direction Générale de l’Alimentation
Marie-Odile Guth – Ministère d’Etat de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement du Territoire
Représentants des cultes :
Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon
Al Sid Cheikh, Mosquée de Paris
Pour le Consistoire de Paris
Le grand rabin Fiszon
Simon Marec
Elie Korchia
Expert :
Abdelkader Arbi – aumônier en chef – aumônerie musulmane des armées
Collège représentant des professionnels :
Nicolas Douzain FNICGV (Fédération nationale de l’industrie et des commerces en gros des viandes)
David Bloch Directeur d’un abattoir
Eugène Schaeffer FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles)
Collège ONG :
Jean-Pierre Kieffer, L’OABA (OEuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs)
Frédéric Freund, L’OABA (OEuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs)
Christophe Marie, La fondation Brigitte-Bardot
Collège experts et scientifiques :
Virginie Michel (Chef de l’unité épidémiologie et bien-être en aviculture et Cuniculture – AFSSA)
Henri Brugere (Professeur : Physiologie et thérapeutique – Ecole nationale vétérinaire d’Alfort)
Luc Mirabito (Chef de projet Bien-être de l’animal – Institut de l’élevage)
Représentants des ministères :
Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
Cabinet :
Emmanuelle Soubeyran, conseillère technique
Nathan Grass, chargé de mission
Frédéric Uhl, chargé de mission
DGAL :
Pascale Gilli-Desnoyers, chef du bureau des matières premières
Jocelyn Merot, bureau des matières premières
Christine Petit, bureau de la protection animale
Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales – DMAT :
Bertrand Gaume, chef du bureau central des cultes

Crédit photo



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. rezgui    

    assalamou alaicom

    baraka allahou fikoum pour cette initiative, car à ma connaissance ce verbatim est resté confidentiel. il est normal que les musulmans sachent qui sont les personnes qui les représentent devant le gouvernement Français et surtout quelles son leurs positions. nous pouvons voir ici que se sont des responsable de la mosquée de Paris et de la mosquée de Lyon qui sont toutes les deux impliquées dans le commercent de la viande et tolèrent dans leurs chartes l’électronarcose. vu la tournéé des dernière election du CFCM, on se demande vraiment si ces personnes sont apte à défendre notre abattage rituel, ou s’ils sont là juste pour justifié leurs commerce et donner carte blanche à l’État pour supprimer la dérogation accordée au musulmans contre l’obligation de l’étourdissement. la fondation BB est aussi présente!!!!!! bien que sa présidente vient d’être accusée d’incitation à la haine raciale envers les musulmans pour la cinquième fois.

    cette réunion a été tenu en huit clos, pourquoi?????

    assalamou alaicom

    1
  2. Distinguer l’abattage rituel quotidien de celui de l’aïd al-kebir est nécessaire » » Aïd 2008 - Ramadan 2008    

    […] Première partie : Abattage rituel : verbatim du Grenelle de l’animal (1) * Deuxième partie : “Imposer l’étourdissement préalable serait une véritable catastrophe” […]

    2
  3. “Les Saoudiens ne savaient pas qu’il s’agissait d’un abattage mécanique” » » Magazine d'information des consommateurs musulmans    

    […] Première partie : Abattage rituel : verbatim du Grenelle de l’animal (1) * Deuxième partie : “Imposer l’étourdissement préalable serait une véritable catastrophe” […]

    3
  4. Norme halal AFNOR : “les racketteurs n’y ont pas leur place” » » Le halal n'est pas une marchandise    

    […] Première partie : Abattage rituel : verbatim du Grenelle de l’animal (1) * Deuxième partie : “Imposer l’étourdissement préalable serait une véritable catastrophe” […]

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE