spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Graisse de lard, graisse de porc : une soupe pas si végétarienne que cela

Dans la même catégorie

L’information n’a rien de nouveau. Elle est pourtant encore largement ignorée de nombreux consommateurs : un produit qui a priori n’a rien d’animal peut contenir des produits d’origine animal.

Graisse de lard, graisse de porc

On oublie trop souvent que depuis bien des années nous sommes passés à une industrialisation généralisée de notre alimentation et que le bon sens ne fait pas bon ménage avec la réalité des produits que nous consommons.

Malheureusement, la plupart des consommateurs se fient à l’emballage de certains produits sans jamais prendre soin de lire leur composition et les ingrédients qui les composent. Jusqu’au jour où, souvent par hasard, leur œil tombe sur la composition du produit qu’ils ont entre les mains – en mangeant un yaourt par exemple – et là, c’est la stupéfaction : mon yaourt, ma soupe, mes légumes, ma glace, mes bonbons, etc. contiennent du porc.

Lire – Du cochon dans ta soupe… et dans tes nems aux crevettes

Dans l’article sus-cité, une soupe Knorr « passée aux 9 légumes » apparaissait contenir de la « graisse de lard ». Un lecteur d’Al-Kanz nous envoie la photo ci-dessous. Il s’agit du même produit, mais la formulation est autre : il ne s’agit plus de « graisse de lard » mais de « graisse de porc » ; ce qui certes ne change rien à la nature du produit, mais qui doit nous rappeler qu’un fabricant peut à tout moment changer tant la formulation que la composition de ces recettes et qu’il est impératif de toujours lire ce que contient un produit avant de l’acheter.

Graisse de lard, graisse de porc

Nous recevons régulièrement des courriels de consommateurs furieux de, selon eux, s’être fait avoir. Mais à qui la faute ? A l’industriel qui écrit noir sur blanc tout ce qui compose les produits qu’il commercialise ou aux consommateurs peu regardants qui font leurs courses sans vérifier que ce qu’ils achètent, puis mangent, contient des produits qui contreviennent à leurs choix de consommation. L’industriel propose, le consommateur achète ou n’achète pas. C’est à lui de décider de ce qu’il y aura ou non dans sa propre assiette.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

32 Commentaires

  1. salam olaikoum comme tu l ecris si bien a qui la faute l industriel a aucun scrupule et là pour gagner de l argent alors à nous de prendre le temps de faire les courses retourner les paquets et lisez …

  2. Salam,

    pour cette soupe je le savaais déjà.
    Sinon, aujourd’hui j’étais parti pour acheter des chocolats. J’ai pris une boite de « Chocolats Belges » et avant de passer en caisse je lis quand même et vois « alccol ». Dans la boite il n’y avait que des chocolats sans liqueur.
    Comme quoi, il faut toujours lire la liste des ingrédients.

  3. salam aleykoum

    parfois ce n’est pas noté mais ça en contient quand même.
    recemment j’ai pris contact avec un service de consommateurs et la personne m’a gentillement envoyé par mail la liste des produits contenants ou non de la graisse animale. En magasin, j’ai pu constater que sur certains produits, ce n’est pas toujours précisé contrairement à ce qu’il y avait sur la liste.
    je conseille a chacun de prendre ses responsabilités et de contacter les services clients qui en general sont transparents. Nous n’avons pas d’excuses….

  4. Selam Aleykoum, attention quand même, c’est un peu plus compliqué de définir ce qui est haram de ce qui est halal sur une simple liste d’ingrédients. Il y a et aura toujours un souci de vision des choses et une interprétation par les savants et par soi même qui feront que les musulmans ne seront jamais d’accord sur cette question. Des aliments illicites peuvent devenir licite une fois transformés, et l’inverse est également vraie. Pour ne citer qu’un exemple, une datte (donc licite) qui est laissée à fermentée (donc processus de transformation) devient illicite une fois qu’elle a produit de l’alcool (une forme de liqueur de dattes quoi). Et il en va de même pour les additifs et le porc présents en traces dans les aliments industriels. Faites vous mêmes les recherches, vous comprendrez que selon le processus de transformation, un produit, même contenant des traces d’aliments illicites comme de la graisse de porc peuvent tout à fait être licite pour les musulmans. Il y a une distinction claire entre la présence de lardon sur une quiche (où on sent,voit le porc, présent dans une quantité non négligeable) qui rendent cet aliment haram et des produits industriels comme cette soupe par exemple qui contient uniquement des traces et dont on ne sent ni le goût ni l’odeur de la graisse de porc (je caricature un peu,mais encore une fois, les fiqh à ce sujet existent et sont à consulter). Après,vues les écoles d’interprétations et les visions de chacun,difficile de rassembler tout le monde.

  5. @Lynch :

    on entend souvent parler de ça mais quand on n’est pas spécialiste c’est un peu dur de comprendre. Alors, dans ce cas, comme je ne suis spécialisté ou scientifique, je l’écarte de ma consommation.

  6. salam aleykoum

    ce serait trop long de poster la liste entière,
    si vous voulez laissez moi votre adresse email et je vous l’enverrai in cha Allah
    je suis de l’avis de Julie, je m’écarte du doute, je choisis les produits ou il n’y pas de graisse animale, je pense qu’on a le choix el hamdoullilah et Allah est LE plus SAVANT

  7. @julie et miel de fleur
    Ah mais je suis totalement d’accord avec votre principe de précaution. 😉
    Mais je pense que cela devrait rester une solution de secours pour les cas ambigus et pas un raisonnement systématisé. Se renseigner et chercher la vérité et le savoir font aussi partis des devoirs de musulmans. 🙂
    Notre religion a étè proposée au monde dans un esprit de simplicité, lui ôter toutes parties obscures me semblent essentiel,Allah seul sait.

  8. salamo alaykom

    hé oui il faut beaucoup de patience pour faire ses courses ça me prends des heures je lis toutes les étiquettes et ceci à chaque fois !! j’ai déjà vu des articles où il n’y a pas de produits licites une fois et des mois plus tard apparaître des produits illicites (gélatine, liqueurs, vins…) et inversement des produits avec des produits illicites et qui je ne sais comment disparaissent de la liste des ingrédients après quelques temps…

    après je rejoins Julie et miel de fleur, dans le doute s’abstenir !

    et sérieusement les soupes maisons avec des légumes frais c’est franchement meilleur !! même pour la santé 😉
    mais pareil il faut de la patience ^_^

  9. Salam,
    Je l’ai signalé dans un autre post
    Je pensais à tort que si un produit était fabriqué artisanalement il y aurait moins de « substances chimiques douteuses »
    J’ai eu la preuve que non
    Dernièrement, j’ai acheté du pain d’épice artisanal, très pressée je n’ai pas lu sa composition.
    Avant de le ranger j’ai lu ses ingrédients.
    Et bingo il avait de la gélatine.
    Je croyais connaitre la recette du pain d’épice.
    Alors à quoi peut bien servir la gélatine dans du pain d’épice? artisanal de surcroit ? pour le glaçage peut être?
    Et pourtant je scanne toujours ce que j’achète mais là je me suis fait eu ! 🙁
    Quand je tombe sur un produit de ce type je fais passer l’info à toute ma famille idem de leur coté ils m’informent.

    J’ai constaté que ces produits composés de listes de substances chimiques, gélatine, etc… sont souvent de qualité médiocre.

  10. Salam aleikoum,

    ça fait réellement plaisir de voir que de plus en plus de musulmans font attention à ce qu’ils achètent et se soucient réellement de ce qui est halal.

    « miel de fleur » n’hésitez pas à m’envoyer votre liste, ça me permettrait de me mettre à jour. baraka allahou fik.

  11. Rien ne vaut la bonne harira faite à la maison.

    D’ailleurs personnellement je n’ai jamais bu de soupe acheté au magasin de toute ma vie.

    Concernant les produits du magasins, méfiance totale pour ma part.

    C’est toujours bien de signaler ce fait, un rappel ne fait jamais de mal 😉

  12. Salam Alaykoum,

    +1
    Il faut toujours lire avant d’acheter, même si c’est le même produit que vous prenez tous les week-end. Les industriels, toujours à la recherche de plus de marge, changent les compositions. Une fois, j’ai découvert la présence de graisse de porc dans de la crème fraiche… alors qu’il n’y en avait pas avant. Maintenant, de l’alcool dans des pâtes brisées (changement de recette)…

    Salam Alaykoum

    Malsi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles