spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Ecoutez l’adhan récité différemment selon chacune des cinq prières quotidiennes

Dans la même catégorie

C’est la découverte du jour. Une perle. Dans la vidéo ci-dessous publiée par l’imam australien Yahya Adel Ibrahim sur son compte LinkedIn, Recep Uyar, imam de la mosquée verte, Masjid Hijau, de la ville de Bursa en Turquie, proclame plusieurs fois l’adhan (appel à la prière), à chaque fois de façon différente.

Les explications sont fascinantes. Cinq appels à la prière pour chacune des cinq prières obligatoires quotidiennes : subh, dhuhr, ‘asr, maghrib et ‘isha. Soit les prières de l’aube, de midi, de l’après-midi, d’après le coucher du soleil et du soir.

Commentant cette vidéo, Mohammad Al-Harbi, docteur et chercheur en linguistique à l’université de Médine, en Arabie saoudite, précise sur Twitter que ces différentes façons de proclamer l’adhan visent à permettre aux personnes aveugles de savoir de quelle prière il s’agit.


Si des anglophones désireux de permettre aux non-anglophones d’accéder au contenu de cette vidéo veulent bien la traduire, nous nous ferons un plaisir de la publier sur Al-Kanz. Peut-être l’équipe de Darifton et compagnie ?

Autre requête : nous aimerions en savoir plus sur le sujet. Si d’aventure vous auriez quelques références à partager, merci de les indiquer dans la partie commentaire ci-dessous.


L’imam Recep Uyar n’est plus de ce monde. Il est décédé dimanche 26 décembre 2021 d’une crise cardiaque.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. Salam L’imam de la mosquée verte (Isil Camii) (se prononce ichil jamii, ) explique le makamat (le rythme) de l’appel à la prière.
    Pour le prière de l’aube c’est le mélodie (temps) Taghanum Sabahi, c’est pour réveillé la personne
    Pour le dhor, la mélodie est hijaz,
    Pour le Asr, la mélodie c’est Rasd égyptien
    Pour le mgarib, l’adhan est rapide, pas de prolongation, sur la mélodie Sajaa
    Pour l’Ichaa, la mélodie est Ouchaki Housayni, c’est un temps méloncolique. car la journée est passée.

    L’imam termine la leçon en faisant des douaas pour qua la oumma s’unisse et qu’elle soit clemente entre elle.
    Amine.

Répondre à Abou-Mehdi Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles