Londres : les actes islamophobes en forte hausse depuis l’attentat de Christchurch

Par Al-Kanz

Le double attentat du 15 mars dernier explique la recrudescence des actes islamophobes à Londres.

Selon la police britannique, rapporte le site de la BBC, les crimes de haine (hate crime) “ont atteint leur plus haut niveau en un an” après le double attentat dans une mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le 15 mars dernier.

Les services de police ont en effet enregistré 1 630 cas, dont 156 islamophobes pour le seul mois de mars 2019, soit le double par rapport au mois précédent.

Selon Tell MAMA, une organisation de lutte contre les haines, cette recrudescence est directement liée à la tuerie de Christchurch.

islamophobie Londres

Inspiré par le concept de “grand remplacement”, forgé par l’écrivain français Renaud Camus et repris, dans une complaisance totale, par Alain Finkielkraut, dont les propos sur les musulmans n’ont rien à envier à l’extrême droite, le suprémaciste blanc Brenton Tarrant a assassiné vendredi 15 mars 50 fidèles musulmans, dont plusieurs enfants dans une mosquée de la ville de Christchurch.

Lire – Christchurch : voici la liste des 51 fidèles décédés dans le double attentat terroriste

Le bilan du double attentat a été revu à la hausse jeudi 2 mai après le décès d’une 51e victime, Zekeriya Tuyan, un citoyen turc qui a succombé à ses blessures.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.