Halal : il rejette les certifications de la mosquée de Paris et d’Evry

Par Al-Kanz

Abou Anas, jeune prédicateur très apprécié pour ses conférences, explique dans un discours donné le 1er août dernier pourquoi il refuse de manger tout ce qui est certifié halal par les organismes liés aux mosquées de Paris et d’Evry.

Abou Anas est un jeune prédicateur très apprécié pour les conférences qu’il donne tous les dimanches en région parisienne face à un parterre de plusieurs dizaines (voire centaines parfois) de musulmans. Le 1er août dernier, il abordait le ramadan et la façon dont le musulman doit le préparer. Le début de son discours porte sur « la catégorie du ventre » et de ces musulmans qui préparent avant tout leur frigo à l’approche du mois de ramadan. La question du halal est abordée. Verbatim (et plus bas le lien pour écouter la conférence).

Tout le monde aujourd’hui sait que le ramadan, c’est un business. Les musulmans d’aujourd’hui sont vraiment naïfs. Il voit écrit « halal », il mange il achète. Il voit chez Carrefour, il voit juste écrit h-a-l-a-l, stop. Même si ce n’est pas certifié par un organisme, une mosquée ou n’importe. D’ailleurs certaines sociétés qui certifient, faut faire attention, faut pas manger n’importe quoi, c’est une adoration de manger halal. Faites très attention pendant ce mois. Beaucoup de pères de famille vont à Carrefour : il voit qu’il y a écrit halal, ça y est. Il ne se pose pas de question. Attends y a marqué « halal » !

Mais qui aujourd’hui dit, quand tu vas lui demander si c’est halal, dans une sandwicherie ou autre, il dit « c’est haram » (illicite). Tout le monde dit « c’est halal ». Il peut vendre de l’alcool, il ne fait pas la salat (prière), il ne fait pas la jumu’a (prière du vendredi), mais toute la terre va dire que c’est halal. Pourquoi ? Parce que derrière y a de l’argent à se faire. Carrefour l’a compris, Champion. Tout le monde, tout le monde va s’y mettre. Dans les mois à venir, même dans les années à venir, il n’y aura pas un magasin qui ne vendra pas du pseudo-halal ou du vrai halal.

Méfiez-vous. Méfiez-vous. Moi en ce qui me concerne, et ça ne regarde que moi, le certificat de la mosquée de Paris et de la mosquée d’Evry-Courcouronnes, je ne mange pas. Je ne le mange pas pour la seule raison, c’est qu’ils n’ont pas leurs propres contrôleurs. Ça ne regarde que moi. Je ne suis pas en train de donner une opinion et de dire n’allez pas manger là-bas. Mais je vous le dis. Quand même ! le musulman a un cerveau, il réfléchit. Ce n’est pas parce qu’il y a un tampon, que c’est marqué mosquée ou autre, ça y est. Aujourd’hui, je vous ai dit, c’est devenu un commerce. Soyez intelligents, faites quelques recherches et vous verrez par vous-mêmes.

Pour écouter l’intégralité de la conférence, cliquez sur le lien suivant : Prépare-toi pour le ramadan (mp3)
Visitez le site : http://dourous.net

Dans un reportage de France 24, Adel Gastel, le journaliste, demande au recteur de la mosquée d’Evry si c’est l’organisme de certification qui lui est rattaché qui contrôle l’entreprise via ses propres contrôleurs. Réponse claire du recteur : non, mais il fait confiance à ses partenaires, c’est une question de moralité et d’honnêteté. Et A. Gastel de conclure : il y a donc un risque de conflits d’intérêts.

Pour rappel, Quick a choisi opportunément des sociétés certifiées – mais pas contrôlées – par les organismes de certification rattachés aux mosquées d’Evry et de Paris et a même approché AVS, puis n’a plus jamais donné suite. Pur hasard. De même, Fleury Michon, Maggi, Herta (Nestlé), Zakia Halal, KFC, etc. sont certifiés, mais pas contrôlés par ces deux organismes.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (65 commentaires)

  1. Phung    

    Pour le cas de la mosqué de Lyon,, on voit dans le reportage qu’il utilise l’electronarcose. C’est dommage.

    1
  2. Mooslym.com    

    As-Salamû ‘Arleykoum,

    H.s : Un grand Salamû ‘arleykoum au frère Abou Anas pour le travail qu’il fait dans le sentier d’Allâh ta’Llah

    2
  3. Mohamed    

    Ah je reconnais le frère abou anas de http://www.dourous.net !!!

    3
  4. hafede    

    C’est clair cela met le doute, mais si je ne peux pas avoir confiance en mon imam, mon autorité religieuse locale, à mes mosquées, qui pourra me certifier que c’est Halal si ce n’est pas eux?

    Et dans ce cas, c’est pareil pour mon boucher, pourquoi j’aurai plus confiance en lui que mon imam, ma mosquée, etc?

    Si je suis ce raisonnement, je ferais mieux de manger Casher, je ne peux plus acheter du halal en grande surface, je ne peux plus acheter de la viande à la boucherie, ni un sandwich au coin de la rue chez mon barbu préféré (il se reconnaitra)…

    C’est bien d’émettre des doutes, mais si on a pas la preuve formelle que ce n’est pas halal, pourquoi je remettrai en cause la parole de l’un de mes imams? Ce que l’on doit faire c’est plutot réclamer qu’ils aient leur propre controleur, ou de dire en quoi les controleurs actuels ne sont pas digne de confiance, ou digne de nous assurer une viande réellement halal.

    On n’accuse pas sans preuve surtout une mosquée ou un imam, rejeter la certification c’est rejetter la parole de dirigeants musulmans, et le faire sans apporter des preuves je n’apprecie pas. Notre communauté ne doit pas se diviser sur des doutes, mais demander quand il y a des doutes des clarifications, de la transparence et au lieu de rejetter et de l’afficher publiquement, j’aurai préferer l’incitation à une pétition ou une demande officielle de clareté sur ce point des controleurs. D’ailleurs il n’y ai pas dis si ces controleurs sont musulmans ou pas, ni si ils subissent des pressions ou font mal leur boulot, on n’emet que des doutes.

    J’espere qu’incha’Allah on aura un jour une norme halal française, voire européenne pour que le halal ne soit plus un lieu de doutes, de rejets ou d’accusations.

    Salam’aleikoum wa rahmatoullah wa barakatouh.

    4
  5. mouss114    

    hafede, il y à un hadith très simple « écarte toi de ce qui est douteux pour ce qui est sur »

    5
  6. Oumm Ayyoub    

    Assalamou alaykoum

    Qu’Allah azawajal récompense ce frère pour ses rappels, notamment pour sa proximité avec les jeunes. Je ris rarement en écoutant des rappels mais avec lui c’est systématique, il a beaucoup d’humour machaAllah.

    Il sera d’ailleurs samedi 28 après Salat al ‘asr à Sucy-en-brie (94) inchaAllah pour une conférence intitulé « La banalisation du pêché ».

    Wassalamou alaykoum

    6
  7. Zazoo_city_Zen    

    Salamou’aleykoum
    j’allais écrire un roman puis j’ai vu le MSG d’Hafede ! Tu résumes parfaitement tout c’que j’allais dire. Merci !
    Ce discours appelle à la vigilance et c’est très bien mais finalement
    il n’apporte pas de solutions non? C’est dommage… Alors, Comment faire ? Sacrifier chez nous ?! Devenir Végétarien ?!! (LOL) en tout cas la division n’apportera quant à elle, AUCUNE solution!

    7
  8. Zazoo_city_Zen    

    Mhamed j’ai fais confiance à mon boucher pendant 3ans, certificats, pas d’alcool dans la partie épicerie, que des produits CERTIFIES halal (pr le salami etc…) et une bonne réputation ds le quartier (c’est un ancien!) … et au final un scandale à éclaté. Une partie de sa viande n’était pa halal et provenait d’abbatoirs suspects. Donc non c’est pas des anges! Combien de bouchers ont été remis en cause en France ?!

    8
  9. Phung    

    Boucher du quartier ou grande surface, tout le monde achète sa viande au même endroit.
    C’est pas le boucher qui égorge lui même ses bêtes. Il peut croire et même être certain que sa viande est halal alors qu’en faite elle ne l’est pas car son fournisseur le trompe.
    Fournisseur qui est peut être certifié mosquée de Paris, Évry ou Lyon

    9
  10. mhamed    

    faux Phung tout le monde n achete pas sa viande a rungis il y a d autre abbatoir dans le France

    10
  11. Phung    

    Je sais très bien que y’a pas que Rungis. Et je n’ai même pas parler de rungis.
    Quand je dis au même endroit c’est pour dire que grande surface ou boucher du coin, se sont souvent les mêmes viandes, des mêmes abattoirs.

    11
  12. Phung    

    Pareil je ne mange que AVS.
    L’endroit ou le faux halal se vend le plus facilement c’est bien dans les boucheries.
    Y’a marqué Halal, on connait le boucher depuis longtemps et on ne se pose pas de question.
    Heureusement il y a de plus en plus de boucherie certifiée AVS et inchaAllah qu’un jour il y en ai au moins une par ville

    12
  13. Al-Kanz    

    Phung, plutôt que de souhaiter qu’il y ait des boucheries AVS, souhaitons qu’il y ait des boucheries halal tout court.

    13
  14. abdelouahab    

    Assalamo aleykoum,
    Une petite anecdote,je travaille à mon compte dans la volaille halal,et vu le flou qu’il y a dans ce domaine, j’ai décidé de sacrifier moi même les poulets. j’ai donc demandé à la mosquée d’Évry de m’attribué une carte de sacrificateur.
    On ne m’a même pas demandé si j’étais musulmans?si je connaissait la manière de sacrifié les bêtes?si j’avais bien mes deux mains et ma tête?on ne m’a même pas convoqué pour un entretien.
    On m’a seulement demandé d’envoyer un CHEQUE de 150€ et mes coordonnées!
    J’ai été choqué, de la part d’un organisme de contrôle.
    A tous les frères et sœurs qui son soucieux de mangé et de faire mangé(parent,enfant etc) du vrai halal,écarté vous des produits estampillé par les mosquée Paris Évry Lyon.
    Il y a d’autre anecdote les concernant vous devez en connaitre.
    Wa salamo aleykoum.

    14
  15. Phung    

    Al kanz tu as raison, mais on sait tous que c’est pas pour demain…
    Pour l’instant il y a AVS. Et ça dépanne.
    InchaAllah un jour on aura le choix entre tel ou tel marque, tel ou tel boucherie.
    Aujourd’hui je dois me contenter de ce que mon boucher AVS me propose.
    C’est aussi une façon de faire avancer les choses. Quand les autres organismes se rendront compte qu’ils perdent des parts de marché à cause de leur manque de sérieux, peut être réagiront elles.

    15
  16. hafede    

    Au lieu de douter en permanence de nos mosquée, et si on faisait avancer les choses?

    On pourrait demander plein de choses au lieu de critiquer nos instances religieuses, ou de rejeter leurs certifications parce qu’on a des doutes sur comment ça marche? L’exemple du fournisseur de nos boucheries c’est pareil, on sait pas on nous dit c’est halal, mais qui certifie et controle la viande du fournisseur de mon boucher? Suis je sur à 100% des controles? Non, j’ai jamais assité au moindre controle, j’ai que des promesses. Et même les oeufs qui sont vendus, peu d’entre nous achete que du bio pour eviter les poudres animal données aux poules (le bio c’est le plus cher parce que les poules sont nourries qu’avec des produits à base de végétaux donc halal)…

    Et je n’ai plus le hadith en tête sur le fait de ne pas critiquer nos dirigeants, je m’abstiendrai d’ecrire des betises donc.

    Doutez de tout et on avancera jamais, on sera divisé et c’est pas une communauté divisée que le prophete (saws) voulait voir. Prenons le taureau par les cornes et demandons des clarifications, des publications claires, de la transparence sur les controles, faisons pression d’une manière positive sur nos dirigeants, avançons, allons de l’avant, pas de l’arrière avec des discours défaitistes du style j’ai pas confiance et basta… Moi je mange pas ci parce que je doute de la parole d’un autre musulman… Qui est garant d’une grande mosquée… etc.

    Je répete si j’ai pas confiance en ma mosquée, en qui puis je avoir confiance? Vous savez la plaque AVS dans les boucherie, un coup de scanner et c’est bouclé, vous croyez manger halal… Alors demain vous lui demander une expertise sur son affiche si vous doutez? J’exagère un peu, mais si il me certifie que c’est halal, je fais confiance et ce que je mange est halal, d’autant plus qu’il s’agit d’une mosquée, comment je pourrai remettre en cause leur parole sans preuve?

    Si par contre on a une preuve réelle, là oui je m’abstiendrai et demanderai des explications ou le départ de ces menteurs qui trompent les croyants. Tout est une question de logique, mais j’accuserai jamais un frère sans preuve. Dans le doute abstiend toi certes, mais si je doute de ma mosquée je doute de toute la filière halal et je dois m’abstenir de tout. Par contre KFC je m’abstiend depuis que j’ai découvert Al Kanz il ya quelques années, il y a une enquete poussée et des éléments à charge. Pour le halal des mosquées, j’attend les éléments… Question de justice et de raisonnement.

    16
  17. Neila    

    Assalam ‘alaykum Hafede

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il faut éviter de se diviser et plutôt s’unir pour avancer incha Allah.
    Juste une petite clarification par contre : le problème soulevé par Abu Anas, qu’Allah le récompense pour ses dourous macha Allah, n’est pas le fait de ne pas faire confiance aux mosquées de Paris et d’Evry Courcouronnes, ce ne sont pas les mosquées elles-mêmes et leurs dirigenants qu’il dit ne pas suivre, c’est seulement leurs labels. Car comme tu as pu le voir dans le reportage, ces 2 mosquées (et celle de Lyon également apparemment, Allahu ‘alam) n’ont pas leurs propres controleurs. Ils font confiance à la société de distribution de produits halal, qui emploient leur propre personnel pour effectuer les contrôles. Hors certaines marques qui font du halal ne sont pas forcément distribuées par des musulmans. Et on n’a pas tous un coeur blanc non plus. Donc il y a un risque que le controleur ne soit pas apte à effectuer de tels controles. On peut se dire aussi, en voyant la vidéo de france24 qui le confirme, que c’est juste un reportage, que peut-etre ce qu’ils disent est faux. Soit. Je suis allée voir moi-même dans le cahier des charges de la mosquée d’Evry Courcouronnes, et effectivement j’ai lu que les controleurs n’étaient pas forcément envoyés par la mosquée (« Ledit contrôleur peut être choisi parmi les employés de l’établissement producteur ou distributeur, ou délégué par la Mosquée sur la base d’une prestation forfaitaire, à déterminer en commun accord entre les parties signataire du présent cahier des charges. » source : http://www.mosquee-evry.fr/modules/wmpdownloads/singlefile.php?cid=2&lid=19)

    Voilà donc sans vouloir faire de division aucune, mon souci premier en matière d’alimentation est d’avoir la certitude que ce que je mange est bien halal, et pour ce faire j’essaie de choisir les certifications les plus fiables…en attendant incha Allah que tous les labels halal suivent une norme halal française :)

    Bonne continuation de Ramadan à tous, Qu’Allah accepte et récompense votre jeûne, et qu’Il nous facilite dans la recherche de Sa satisfaction.

    17
  18. Ahmed    

    Je ne vois ni la justice, ni le raisonnement dans ton post hafede.

    18
  19. une soeur    

    Salam o aleykum

    MashaALLAH, qu’ALLAH préserve le frère Abou Anas pour tous le bien qu’il apporte à la communauté, c’est grâce à lui que j’ai pue découvrir le site Al Kanz, ses conférences sont excellente. Les parisiens ont un énorme privilège d’être entouré d’un frère comme lui. c’est une aubaine (à mes yeux) pour ceux qui peuvent de participer chaque dimanche à ces conférences, heureusement qu’il y a internet.

    Pour ceux qui discute sur le hallal voici 2 conférences « L’obligation de manger hallal »

    http://dourous.net/2009/10/26/cours-n%c2%b08-lobligation-de-manger-halal-partie-1/

    http://dourous.net/2009/11/03/cours-n%C2%B09partie-2

    Qu’ALLAH aide la communauté, qu’IL unifie nos coeurs et renforce notre imane. Amine

    19
  20. alourtilani    

    Salam,

    A ceux qui disent qu’il ne faut pas diviser et plutot chercher à apporter des solutions, bien sur que dans l’absolue vous avez raison. Cependant, qui divise ? Ceux qui dénoncent ou ceux qui ne respectent pas les régles ?

    Je vous demande d’essayer de vous rendre dans l’une des deux mosquées citées (c’est du vécu pour celle d’evry), de demander a parler à un responsable et de lui faire état de vos préoccupations concernant le manque de serieux de leur controle halal, vous verrez si on vous recevra de maniere constructive ou non… Et là vous verrez qu’on vous fera passer pour celui qui cherche a diviser, tout ça parce que vous cherchez à comprendre…

    Idem pour les bouchers ou sandwicheries (ceux qui se disent hallal mais qui ne bénéficie d’aucun label de contrôle), remarquez comment ils sont gêné, si ce n’est énervé quand vous commencer à leur poser trop de question concernant le caractère hallal de la viande et qui la contrôle ?

    Al Kanz, quand tu dis à Phung qu’il ne faut pas souhaiter qu’il n’y ai que des boucheries AVS, je ne suis pas d’accord, en effet dans tout les domaines quand un acteur privé ou encore mieux associatif fait un travail excellent et hors de tout reproche, pourquoi ne pas souhaiter qu’il prospère, notamment au détriment d’autres moins sérieux ? Beaucoup parle de l’apparition d’une norme NF, mais pourquoi l’état ne déléguerai t’il pas cette tache à AVS qui est une association, comme cela se fait dans d’autres domaines (le fait que l’etat delegue une mission de service public à une association).

    20
  21. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Alourtilani, merci de lire ce qui est écrit et rien que ce qui est écrit.

    21
  22. Az    

    Salam A’lekoum,

    Abou Anas (ou autres) devrait faire une conférence à la mosquée d’Evry (Lyon, Paris) sur le fait de manger halal. Ca peut permettre aux musulmans d’avoir la possibilité de manière collégiale d’échanger avec le recteur sur le sujet.

    Al Khanz, rencontrer les responsables des mosquées sur le sujet et traiter la question dans un article est il faisable ?

    Barak Allahou Fikoum,

    22
  23. hafede    

    Je trouve qu’on joue beaucoup avec les mots, disons les choses clairement.

    1. Rejetter la certification halal d’une mosquée sur des présomption ou des hypotheses sans fait réel prouvant que ce n’est pas halal, ce n’est pas juste. C’est accusé un musulman sans preuve et jetter le doute entier sur ces mosquées, sur leur légitimité.

    2. il n’est pas juste de dire je ne mange pas mosquée de paris ou evry ou lyon etc, et d’aller chez le boucher du coin les yeux fermés sans demander à son propre boucher les memes exigeances ou la meme clareté qu’aux mosquées. Entre un boucher et une mosquée, qui est censé avoir le plus de respect de la religion? Et posez vous réellement les memes exigeances, questions à votre boucher?

    3. Certes on peut avoir des doutes, on en a toujours eu depuis des années et on a toujours manger de la viande depuis notre naissance (viande de la filière halal des années passées pas sur qu’elle soit plus halal que celle de nos jours). Hors on a pas la certitude que chaque bout de viande que l’on avale est halal, on se fie à notre boucher, à nos mosquées, à la parole d’un musulman. Alors le doute on peut l’utiliser comme on veut, on peut aller douter de tout, vérifier les preches de l’imam, sa formation, chaque parole d’un frère, en gros avec le doute à tout va, on avance pas, avec la certitude oui. Soyons certain avant de dire j’evite de manger la viande là, sans être certain qu’elle soit haram ou halal, surtout quand une mosquée vous dis qu’elle est halal.

    4. Si quelqu’un vous invite à manger chez lui, vous ne faites pas d’enquete sur l’endroit où il a acheter sa viande, pourquoi? Parce que c’est un musulman qui vous dis mange c’est halal, hors vous n’avez pas vu le certificateur, ou l’etape d’abbatage de la bete, ou meme l’emballage ou l’adresse du boucher. Pourtant on mange et on fais confiance, alors que normalement je peux avoir encore plus de doutes que sur le certificat d’une mosquée! C’est deux poids deux mesures, quand on s’applique des regles on va jusqu’au bout, demanderiez vous des certificats et des preuves à un repas où vous etes convié? Même logique, même attitude.

    5. Le preche c’est une responsabilité, mettre le doute ok, mais s’arreter là non. Moi j’aurai ajouter que fort de ces doutes, nous devons nous mobiliser afin d’obtenir des reponses, de la clareté, une assurance que tout les certificateurs soient musulmans, car je crois en ma communauté avant tout. Il faut pas s’arreter à des doutes, on fais la lumière avant de statuer, on apporte des preuves. Car dans le doute abstient toi… de dire que c’est haram ou d’insinuer un mensonge de nos mosquée sans en avoir la preuve. On ne juge pas sur des hypothèses, il faut des éléments, c’est ça le juste milieu, et cela s’applique à bien d’autres domaines que le halal…

    J’exagère un peu, mais c’est volontaire, je veux juste qu’on avance de maniere unie et que l’on soit cohérent jusqu’au bout. Si certains arretent de manger les lasagnes certifiées mosquée de Paris vendues en grande surface, qu’ils arretent aussi d’aller à la boucherie, car des boucheries AVS il n’y en a pas partout…

    Je suis pour la logique et la cohérence, si on applique une chose, on l’applique partout.

    C’est comme un frère qui m’a reproché de manger un kébab certifié halal parce qu’il y avait de l’alcool en vente, je lui ai dis si je ne mange pas chez lui j’arrete de faire mes courses chez Auchan ou autre grande distrib qui ont trois rayon alcool, d’aller au hard discount, et d’aller à l’epicerie du coin, au quick et au mac do, pourtant je t’y ai vu… Où trouver de quoi me nourrir? Cohérence et logique! Quand il y a pas le choix…

    Par contre si un boucher qui boit de l’alcool et n’a pas de certificat au mur, me dis c’est halal vas y, dans le doute là oui je m’abstient… Cohérence encore.

    Ne faisons pas compliqué, demandons une clareté et une publication de la methode de controle et par qui elle est faite.
    Demandons l’unification de tout les certificateurs sous un seul et même label, une norme halal française ou europeenne.
    Demandons à nos frères d’avoir une démarche autre que de jetter le doute sans action visant à rétablir la vérité, on ne peut pas faire que critiquer sans apporter de solutions ou engager d’actions.

    Et imaginons qu’au final c’est bien halal… le jugement hatif voilà de quoi je veux vous préserver.

    23
  24. mey    

    ABDELOUAHAB pourrais-tu nous dire ou ce trouve ton commerce .
    merci d’avance .

    24
  25. Majarrah    

    Salam alaykum,

    Je corrobore parfaitement aux propos du frère hafede. Certes, une transparence doit être demandée aux Mosquées de Paris, Evry et Lyon ainsi qu’à tout autre organisme certificateur.

    Cependant, cette transparence ne doit pas non plus s’apparenter à une traque et à une chasse aux sorcières, pour la simple et bonne raison que ces organismes sont tenus par des MUSULMANS (avec toutes les déviances qu’on peut leur trouver, je le conçois parfaitement) et que le fait de dire « je le crois, s’il me dit que c’est halal, et si ça ne l’est pas c’est lui qu’Allah punira » comme on peut parfois l’entendre dans la bouche des anciennes générations n’est pas nécessairement le fruit d’un laxisme patenté et d’un manque de rigueur, mais bel et bien l’application d’un principe fondamental touchant aussi bien à la ‘aqidah qu’au fiqh : « la base du musulman est le bien et la sincérité ».

    A moins qu’on considère que ces organismes ne sont pas tenus par des musulmans… mais cela est un autre débat.

    Vous connaissez tous le hadith dans lequel le Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a été interrogé au sujet d’un groupe de bédouins récemment convertis à l’Islam et ayant apporté de la viande aux Sahabah. Il leur a tout simplement répondu : « Mentionnez le nom d’Allah sur cette viande, et mangez là » (rapporté par Al Boukhari).

    Ibn Hajar explique ce hadith dans son ouvrage Fath Al Bari en disant notamment :

    « On retient de ce hadith que tout ce que l’on peut trouver dans les marchés des musulmans DOIT ETRE CONSIDERE COMME PROPRE A LA CONSOMMATION, à l’instar des animaux sacrifiés par les bédouins musulmans, car ce que l’on sait de la majorité d’entre eux est qu’ils savent que le nom d’Allah doit être prononcé.
    Ibn ‘Abd Al Barr a dit : Ce hadith nous informe que ce qui a été sacrifié par un musulman peut être consommé, et ON SE DOIT DE SUPPOSER qu’il a mentionné le nom d’ Allah, car on ne doit supposer du musulman que le bien, tant que le contraire ne nous apparaît pas. »

    – Fin de citation –

    J’ajoute pour les arabophones un lien vers un site fréquemment cité ici et résumant assez bien tout cela :

    http://www.islamqa.com/ar/ref/111868

    Salam alaykum

    25
  26. alourtilani    

    Salam Majarrah,

    Barak Allahou fik pour les infos que tu nous donnes.

    Mais est ce la même situation entre le fait de ne pas savoir si c’est hallal ou pas (doute), et savoir que ce n’est pas hallal ?

    Pour le hadith concernant les bédouins, on ne peux pas a mon avis faire d’analogie, car dans notre cas, les animaux ne sont pas égorgé par des personne de ces mosquées… Si justement des gens de la mosquée d’Evry ou Paris égorgeaient les animaux, il n’y aurai aucun soucis.

    26
  27. Majarrah    

    Salam alaykum

    Mais est ce la même situation entre le fait de ne pas savoir si c’est hallal ou pas (doute), et savoir que ce n’est pas hallal ?

    >>> Non bien évidemment ça n’est pas la même chose, à partir du moment où tu as la preuve sûre et certaine que la viande n’est pas hallal, elle n’est pas propre à la consommation, même si tous les Jinn et les Hommes venaient à te certifier le contraire.

    Pour le hadith concernant les bédouins, on ne peux pas a mon avis faire d’analogie, car dans notre cas, les animaux ne sont pas égorgé par des personne de ces mosquées… Si justement des gens de la mosquée d’Evry ou Paris égorgeaient les animaux, il n’y aurai aucun soucis.

    >>> L’analogie est au contraire parfaitement justifiée, car même si les gens de la Mosquée d’Evry ou de Paris n’égorgent pas eux-mêmes les animaux et que leurs méthodes de certification sont pour le moins obscures, ils n’en restent pas moins des musulmans qui attestent du caractère halal de cette viande, tous comme les Sahabah ont été dans l’obligation de SUPPOSER que la viande des Bédouins était halal. D’ailleurs, qui te dit que les Bédouins qui ont ramené cette viande l’avaient eux-même égorgée ?

    Et s’ils se sont montrés négligents dans leur certification et dans leurs contrôles des abattoirs tenus par des non-musulmans, c’est eux qui devront en répondre devant Allah.

    C’est d’ailleurs ce que tout le monde fait de façon parfaitement inconsciente comme l’a mentionné le frère hafede : lorsqu’on mange de la viande chez un musulman, on ne lui demande pas d’où elle vient, car il est musulman, et il propose donc « par défaut » de la viande halal. J’aimerais que se manifestent ceux qui n’agissent pas de la sorte, et qu’ils nous disent comment ils procèdent au quotidien lorsqu’ils mangent chez les gens.

    Wa Allahou a’lam wa salam alaykum

    27
  28. Phung    

    Ce que l’on reproche a ces mosquées c’est qu’elle mettent « halal » sur des produits qu’elles ne controlent pas alors que sur les étiquettes il est bien inscrit « certifié ».
    C’est grave c’est comme si vous signé un contrat que vous n’avez pas lu. De plus elle certifie des marques qui a la base vendent du porc, raison de plus pour etre sur place et controler si les viandes halal et non rentrent en contact etc…
    Pour en revenir à AVS, beaucoup de marques se sont rapproché d’AVS pour leur certification et se sont ensuite tourné vers ces mosquées. A votre avis pourquoi ?
    Et de toute manière ces mosquées paratiquent l’electronarcose, donc —> autre debat…

    28
  29. Ahmed    

    Ce que je ne comprends pas dans ce que tu dis hafede, c’est que tu exiges des preuves pour prouver que les certifications halal d’untel sont bidons mais tu n’en demandes pas autant pour prouver qu’elles sont sûres. Je vois ton argument arrivé : ce sont des certifications de mosquées. Ce n’est pas l’imam qui dirige ta prière qui s’occupe de ça, ce sont des gens dont on a vu de quoi ils sont capables. De plus, il y a des raisons sérieuses de se méfier d’eux alors pourquoi s’entêter ?

    29
  30. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Hafede,
    pensez à éprouver votre théorie à la réalité.

    Il y a des discours qui me rappellent certains frères entrepreneurs qui semblent tenir hautement à la sunna et qui n’hésitent pas à aller vendre de la viande non halal à leurs frères, parce que « si c’est un musulman qui a dit », et qui pour certains vont directement se servir ailleurs que chez un musulman. On détourne la sunna, on détourne les textes sans tenir compte de la réalité dans laquelle on vit soit volontairement parce qu’il y a beaucoup de sous à se faire, soit parce qu’on a lu deux-trois livres et quelques fatawa et qu’évidemment on est apte à les appliquer. Ces derniers devraient postuler chez les grosses boîtes qui font dans le (faux) halal. Elles raffolent de caution religieuse pour refourguer leurs viandes aux musulmans.

    30
  31. Quelqu'une    

    as-salâmu’alaykum

    Al Kanz, pardon pour le HS, mais ces jours-ci circule sur le net un article disant que Isla Délice commercialiserait du porc sous le label halal (autrement dit, que certains produits certifiés halal par AVS contiendrait du porc). En sauriez vous plus à ce sujet ?
    BarakAllâhu fik

    wa-salâm

    31
  32. Quelqu'une    

    Erratum: en relisant le dit article, je vois que la condamnation de Isla Délice pour avoir vendu des produits soi disant halal contenant du porc, remonte à…..2000.
    De quand date leur certification par AVS ?

    (Je ne comprends pas pourquoi cette info sortie tout droit des greniers ressurgit maintenant, on voit ça sur tout les forums, on reçoit par mail, ect… est-ce qu’il y a eu du nouveau dans cette affaire, ou j’ai rien compris ?) Si vous en savez plus, merci de partager.

    32
  33. Majarrah    

    Salam alaykum,

    Al-Kanz, tu parles de viande au sujet de laquelle on a des doutes, même sérieux, ou des certitudes quant à son caractère non-halal ? Ce point a son importance.

    Il est clair que si la certitude est avérée, la pratique de ces frères est intolérable.

    33
  34. Al-Kanz    

    Oui c’est un message qui circule par SMS et par mail. Et il dit aussi qu’Isla Délice appartient aussi à… Simone Veil. SubHana-Llâh. J’ai reçu ce message 5 ou 6 fois, mais pour les appels aux dons pour le Pakistan ou les hadiths que des frères essaient de faire circuler, rien ou presque.

    Le Prophète (saws) nous a sévèrement mis en garde contre le mensonge et les ragots. Selon Aïcha (ra), l’épouse du Prophète (saws), « il n’y avait de défaut plus détestable aux yeux du Messager d’Allah que le mensonge ». Mais sous prétexte que Hertzog, le boss d’Isla Délice est juif, on se fiche de la morale et des principes islamiques et on colporte des informations qu’on n’a même pas vérifiées. Quand on sait que le Prophète (saws) nous a aussi mis en garde contre le colportage, même d’informations réelles, alors que dire des rumeurs infondées. Mais là encore évidemment, sous couvert d’antisionisme, on foule nos propres princpes. Dieudonné a beaucoup d’enfants chez les musulmans. Volontaires et involontaires.

    34
  35. abdelouahab    

    Assalamo aleykoum,
    @ mey et tous les autres,je me trouve loin de Paris et de sa région.
    Je suis dans l’ouest.
    Celui qui veux le vrai halal le trouvera.
    Wa salamo aleykoum.

    35
  36. tyson93    

    salam alikoum quelqu’un saurait il où je peux assister aux conférences du frére abou anas? quel mosquée? Etc., baraka-Llâhu fikum et bon ramadan.

    36
  37. une soeur    

    Salam o aleykum

    Tyson93, c’est l’information que j’aime bien donner, voici le lien qui pourrait te renseigner inshaALLAH

    http://dourous.net/qui-sommes-nous/

    MashaALLAH, la chance que vous avez de pouvoir y assister!

    37
  38. hafede    

    @ahmed tu dis : Ce que je ne comprends pas dans ce que tu dis hafede, c’est que tu exiges des preuves pour prouver que les certifications halal d’untel sont bidons mais tu n’en demandes pas autant pour prouver qu’elles sont sûres. Je vois ton argument arrivé : ce sont des certifications de mosquées. Ce n’est pas l’imam qui dirige ta prière qui s’occupe de ça, ce sont des gens dont on a vu de quoi ils sont capables. De plus, il y a des raisons sérieuses de se méfier d’eux alors pourquoi s’entêter ?

    Je t’invite à relire les dernières lignes de mon post, c’est pourtant clair, je demande à ce que les doutes soient levés et même plus, un label officiel halal reconnu par l’Etat. Ne survoler pas, lisez svp. De plus j’aimerai savoir de quoi ils sont capables car je ne vois pas de qui tu parles (les controleurs ne sont pas identifiés d’où le doute), et de plus si leur certificat ne vaut rien aux yeux de certains, pour moi ils sont halal jusqu’à preuve du contraire car c’est certifié par un musulman, sur lui la responsabilité en vertu des hadiths et du post de Majarrah qui a tres bien précisé ma pensée, et je t’en remercie mon frère.

    Al Kanz, vous me demandez d’eprouver ma theorie à la realité. Que sous entendez vous? Je trouve que votre reponse manque de bonne volonté, amalgamer mon discours à des vendeurs de faux halal tout cela pour discrediter un point de vue d’un consommateur, je ne trouve pas ça très argumenté, permettez moi de le souligner. Je ne cautionne pas le faux halal et je n’en mange pas aveuglement, là il y a un manque d’information sur le controleur, et s’il est musulman je n’ai pas à douter de sa foi, toujours en vertu de ma religion!

    S’emballer à dire, je ne mange pas les viandes certifiées par les mosquées d’ici ou là car je ne connais pas qui controle en interne, malgré que la mosquée se porte garante pour nous de sa halalité (je doute que ce mot soit dans le dictionnaire lol), c’est aller trop vite en besogne. Car si ce certificat n’a pas assez de valeur, si la parole des musulmans qui vous certifie et qui de plus representent les mosquées dans lesquelles on prie, quelle est la prochaine étape? Je vous invite maintenant à eprouver votre théorie à la réalité :

    Boycotte des boucheries certifiées par ces mosquées? On a donc un doute…
    Et dois t’on s’arreter de prier derriere eux? Bah oui j’ai un doute là…
    Doit on manger du poulet en pays musulman, comme les pays qui importe du Doux « halal » (emirats il me semble).

    Je ne réclame qu’une chose qu’on produise toujours des preuves avant de boycotter ou de juger, en islam on ne juge pas sans preuve ou temoignage, c’est pareil ici on applique pas une sanction si on a pas fait la lumiere sur le doute, à savoir qui sont les controleurs? Leur identité? On en est là à vouloir connaitre l’identité de qui controle, malgré qu’un musulman nous en assure que c’est halal…

    Moi pour ma part je continue à manger ce que ma mosquée me promet halal, par contre je lui demande des clarifications avant de boycotter la parole d’un autre musulman, car là en plus il ne s’agit pas d’une mosquée isolée mais de plusieurs et pas des moindres… Pour résumé il est mon autorité religieuse, il a plus de savoir que moi, ce qu’il me dit n’est pas entierement clair mais je lui fais confiance, comme quand il me dis c’est l’aid, comme je fais confiance quand je mange chez un ami.

    J’ai l’impression que quand le halal arrive à l’industrie il y a toujours une levée de bouclier et de doutes, mais là dénigrer le certificat halal des mosquées ne touchera pas seulement l’industrie mais l’ensemble de la filiere halal et donc de nos boucheries (car les mosquées certifient également la viande à destination des boucheries).

    On pourrait poser la question dans l’autre sens, manger mosquée de Paris est ce manger de la viande haram?
    Si l’imam vous invite à manger chez lui, enqueteriez vous sur sa viande?

    Si vous boycottez d’un coté, va falloir boycotter du coté boucherie aussi. J’ai parfois l’impression que le doute est parfois plus fort que la confiance en un musulman, ce qui ne colle pas vraiment avec la philosophie islamique…

    Wa Allah o ahlem.

    38
  39. Ahmed    

    hafede, tu es trop naïf. Tu te demandes de quoi ils sont capable ? C’est simple, pour de l’argent ou du pouvoir, ils (certains responsables) sont capable de travestir la religion et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Chacun voit les choses comme il veut, pour toi il suffit de dire qu’on est musulman et on te fait acheter tout ce qu’il y a dans le magasin. Tu prenais l’exemple de sandwicherie qui vend de l’alcool alors qu’elle est censée être halal. Entre deux sandwicherie, l’une qui vend de l’alcool, est ouverte le vendredi pour la prière et une autre qui n’en vend pas (et qui donc se prive de beaucoup de clients) et qui ferme le vendredi pour la prière, je me dis que la seconde a beaucoup plus de chances de ne pas me tromper (comme c’est le cas pour celle AVS). Sinon, rassure moi, tu es bien conscient qu’un Dalil Boubakeur n’est pas une autorité religieuse ?

    39
  40. tyson93    

    salam alikoum barak allah oufik okhouty ma soeur depuis le temps que je l’ecoutais en audio bah j’aurais l’occasion de l’ecouter en live!! saha ftourkoum

    40
  41. umm umar    

    salamu aleykum

    en achetant que chez AVS on met la pression aux autres organismes de controle qui devront être plus serieux si ils veulent qu’on achete leur produit . Il faudrait faire circuler un article qui resume bien toute la situation sans être trop compliqué et donc accessible à tous . Ce ne serait pas du boycotte mais plutot un avertissement , une maniere de leur montrer qu’on est vigilant et donc ils devront l’être aussi.

    PS: n’oubliez pas qu’on entre dans les 10 dernieres jours/nuits de Ramadhan in sha Allah

    41
  42. Yacine    

    Moi aussi, je suis devenu « radical » et je ne mange que des produits AVS, notamment Isla délice, parce que ce sont quasiment les seuls à avoir des contrôleurs présents en continu dans les abattoirs…Tandis que les autres organismes « certificateurs » qui n’ont pas de contrôleurs sur les sites, tels que Paris, Evry-courcouronnes et SFCVH, sont en train de creuser leur propre tombe car la conscience musulmane est (depuis peu) née, notamment grâce à ce site, et les musulmans seront de plus en plus critiques inch allah…

    42
  43. Neila    

    Totalement d’accord avec toi Umm Umar ! en créant une telle concurrence on ne peux qu’avancer et « risquer » que le marché du halal soit plus sérieusement contrôlé ! macha Allah

    43
  44. sahelonline    

    Bonsoir,

    c’est un point de vue de non-musulmane, mais l’idée d’une certification halal labellisée NF par l’AFNOR que certains semblent attendre avec impatience me paraît complètement délirante ! Pour vérifier s’il s’agissait bien d’un projet en cours, j’ai effectué une rapide recherche et je suis tombée sur cet article récent qui dit en effet qu’un tel projet est à l’étude et qui donne pas mal de détails sur la filière et le marché du halal : http://www.lepoint.fr/economie/halal-un-business-croissant-12-08-2010-1226652_28.php

    Si cette idée me paraît complètement folle à titre personnel, c’est que je ne vois pas :
    – comment ce pourrait être compatible avec la laïcité ? Si l’Etat se mêle de certifier le caractère « licite » de tel ou tel produit sur des critères religieux, il se mêle de théologie et devient donc redevable à l’égard de croyants sur une base religieuse, ce qui est contraire à la neutralité attendue de lui dans le cadre républicain français. Je pense que c’est une dérive dangereuse. Les Chrétiens ne demandent pas à l’Etat français ni à l’Europe (et encore heureux) de garantir le caractère sacré des brins de buis qu’on distribue à la sortie des messes le dimanche des Rameaux, les Juifs (à ma connaissance) ne demandent pas à l’Etat français ni à l’Europe (et encore heureux) de garantir le caractère casher de leurs aliments… La séparation des Eglises et de l’Etat a été conquise de haute lutte et elle est dans l’intérêt de tout le monde, surtout des minorités religieuses ! Ne la remettons pas en cause, ni directement ni indirectement !
    – comment ce pourrait être praticable ? Comme le rappelle l’article dont j’ai posté le lien ci-dessus, le climat de doute qui existe actuellement au sein de la communauté musulmane sur la fiabilité des labels halal existants tient non seulement au manque de garanties claires sur le sérieux des vérifications effectuées par les certificateurs, mais aussi et peut-être surtout à l’absence de norme nationale unifiée sur le sujet… parce que les musulmans n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux sur la définition de « halal » ! Comment l’Etat français, qui n’est pas une instance religieuse et n’a pas à se mêler de théologie, pourrait-il donc trancher ces débats ? Sur quels critères est-il censé se fonder pour établir sa norme ? Quelle serait la légitimité qui lui serait reconnue par les musulmans s’il s’y risquait ?
    C’est donc aux musulmans à définir précisément leurs propres critères et à établir leurs propres labels, pas à l’Etat. On peut imaginer à la rigueur que l’Etat accompagne ce processus de dialogue intra-religieux, comme lors de la création du CFCM, mais… le CFCM justement, maintenant qu’il a été mis en place, n’est-il pas l’instance nécessaire et suffisante pour mener ce type de débats ? Je n’en sais rien, je vous pose la question.

    Au passage, je me permets d’ajouter une remarque : comme le dit aussi cet article, allant en cela dans le sens de certains propos tenus plus haut, le marché du halal est en plein boom et représente désormais plus de 438 milliards d’euros à l’échelle mondiale, « [de] quoi susciter bien des appétits ! » Mais les producteurs et les distributeurs ne sont pas les seuls à bénéficier de la progression de ce marché : les certificateurs aussi se font de l’argent dessus (assez logiquement d’ailleurs, puisque la certification halal représente elle aussi un travail, donc des salaires, des frais de gestion, etc.) Quant on ajoute à cela que ce marché, en forte croissance, n’est pas arrivé à maturité et semble donc pour le moment assez concurrentiel pour ce que j’ai pu en lire, on peut comprendre que les consommateurs de halal se montrent vigilants et le cas échéant, s’inquiètent d’éventuelles escroqueries ou d’un éventuel laxisme suscités par ces « appétits » chez les certificateurs actuels… mais cette situation devrait logiquement entrainer de la part des musulmans pratiquants tout autant de vigilance et d’inquiétude quant aux éventuelles arrière-pensées de ceux qui mettent en doute le sérieux ou la bonne foi des certificateurs actuels sans étayer leurs soupçons ! Après tout, ces accusateurs n’ont-ils pas intérêt à récupérer ce juteux marché ? Et si les certificateurs actuels étaient (injustement) décrédibilisés, à qui profiterait le crime ?…

    Je précise que je n’ai aucune information sur les pratiques de tel ou tel certificateur, ni aucune proximité idéologique avec telle ou telle mosquée ou instance musulmane. Je me contente de raisonner logiquement à partir des éléments cités plus haut.

    Bonne soirée.

    44
  45. umm umar    

    Jene pense pas non plus que l’Etat dpit se charger de la certification halal , c’ concerne les musulmans et non l’Etat français c’est à nous de nous organiser . Surtout qu’apres certains ne vont pas se gèner pour dire qu’une fois encore les musulmans baffoue la laîcité etc.

    Je ne comprend pas la manie de certains a tous demander à l’Etat français que ce soit pour le halal, le hajj, l’3id …

    45
  46. Abdelghani    

    Salam,

    Effectivement, moi-même j’ai reçu un sms colportant cette rumeur. Bien évidement, j’en ai pas tenu compte car sans preuve.

    Cependant, j’ai voulu avoir confirmation que la SFCVH (01 45 76 00 84) avait bien recourt à l’étourdissement comme le précise l’enquête Asidcom http://www.asidcom.org/IMG/pdf/Enquete_certificateurs_halal_ASIDCOM_2009.pdf.

    Effectivement, j’ai eu au téléphone le responsable de la filière volaille qui m’a confirmé la technique utilisé de l’électronarcose. Je vais vous faire état de ma conversation avec ce monsieur très pédagogue :

    Question: Utilisez vous l’électronarcose avant la saignée pour la volaille ?
    Réponse: Oui effectivement, mais permettez moi de vous expliquer: En règle général, la technique utilisée pour étourdir la volaille par éléctronarcose consiste à faire passer le poulet dans un bac d’eau dans lequel est passe un fil électrique d’une très faible intensité afin d’étourdir le poulet. Les différents abattoirs utilisent un courant de 30 mA (milliampère). Notre cahier des charges préconise une intensité de 8mA afin d’éviter que le poulet meurt.

    Question: Ainsi vous pouvez me garantir que l’animal ne souffre pas et qu’il n’y a aucun risque qu’il meurt avant la saignée?
    Réponse: Oui, je vous le garantis

    Question: Mais est-ce que l’étourdissement n’est pas interdit par l’islam notamment avant la saignée ?
    (Référence à la sourate 5 La Table verset 3 « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui de Dieu, la bête étouffée, la bête ASSOMMÉE ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité »)

    Réponse: Effectivement, je me suis rendu dernièrement au moyen orient afin d’éclaircir ce sujet, j’ai notamment des fatwas en ma possession qui autorisent cette pratique. Je vais très prochainement les communiquer sur notre site SFCVH.

    Question: Un Quick dit halal va ouvrir près de chez moi, il me semble que vous êtes l’organisme certificateur. Pouvez me garantir que la viande (poulet, bœuf, dinde) est halal?
    Réponse: Non, je vous le déconseille. Pour la simple et bonne raison, que Quick refuse de prendre la viande chez nous, nous leur livrons que le poulet et encore, nous ne savons pas si ce poulet est en contact avec d’autre matière illicite dans le fast food. Donc, je vous déconseille d’y aller. Nous avons actuellement un litige avec eux.

    Question: Mais vous rendez vous compte du nombre de frères et sœurs qui mangent pensant que c’est halal?
    Réponse: Écoutez, nous allons nous en occuper, c’est encours

    Question: Pour KFC, la volaille est elle halal?
    Réponse: je prépare un cahier des charge complet qui sera disponible dans les restaurants dans peu de temps.

    Question: Mais auparavant l’était-elle ?
    Réponse: Avant les 3 derniers mois, une partie du poulet arrivait de Pologne et du Brésil sans que l’on ait un sacrificateur sur place. Mais maintenant c’est chose faite.

    Question: Puis je y manger sans crainte? La viande est garantie halal par vos soins?
    Réponse: Oui

    Je remercie ce monsieur pour ces précisons. Mais force est de constater que nous musulmans nous sommes les dindons de la farce. Pas de Rigueur, polémiques, rumeurs… Honte à nous, notre religion impose la rigueur, la science, le savoir…..

    J’ai donc contacter AVS (01 49 22 09 70). Il m’ont certifié qu’il n’avait pas recourt à l’étourdissement ni avant ni après la saignée.

    Personnellement, mais ça n’engage que moi, je vais limiter au maximum ma consommation de viande. J’ai une boucherie AVS près de chez moi, je vais acheter le stricte minimum le temps que j’y vois plus clair.

    J’ai suivis les conseils du frère Abou Anas que je remercie pour la qualité de ses dars.. Et comme il le dit si bien, nous avons un cerveau, renseignons nous, téléphonons écrivons par lettre ou mails…

    Je m’adresse à mes frères d’Al Kanz… Pouvez vous faire un article à ce sujet ? car je connais votre sérieux et la qualité de vos enquêtes journalistiques.
    S’il vous plait, aidez nous à y voir plus clair.

    Merci par avance et qu’Allah nous guide et nous aident.

    Salam

    46
  47. ibrahim34    

    salam aleykoum

    et si on commençais a consommer moins de viandes?

    47
  48. bilel    

    Salam alaykoum

    En ce mois de ramadan le quick est plein a craquer de frères en qamis et de soeurs en jilbab!
    Le fait qu’une grande partie de cette clientèle soit a présent composé de musulmans orthodoxes et soucieux d être fidèle a la sunna dans leurs apparences est une garantie de halalité pour la masse.Comme m’a dit un jeune frère lorsque je lui ai dit qu’il y avait un doute sur la halalité du Quick :j’y vais régulièrement et j’y ai vu l’imam du tarawih de chez nous plusieurs fois et il y a plusieurs étudiants de Médine et cheikh Otheymine il

    48
  49. bilel    

    il a dit dans sa fatwa ceci et cela et les oulémas on dit ceci et cela, Quick n’a pas de souci a se faire!

    49
  50. Khan    

    Pas plus de 5 à 10 pour cent de la viande vendue sous l’étiquette Halal est réellement Halal. KFC, quick mosquée de paris ou pas ce chiffre reste le même car les plus grand vendeur de viande sois disant halal reste notre cheres bouchers du coin de la rue. Alors avant de tirer sur kfc et quick, on devrait s’occuper de nos cheres bouchers.

    50

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE