Le texte de loi qui veut limiter, voire interdire*, la viande de juif

Par Al-Kanz

Limiter, voire interdire, la viande de juif et de musulman. C’est l’objectif d’un proposition de loi déposée au Sénat le 15 septembre dernier par un sénateur du Nouveau Centre, Nicolas About, sous la direction de Brigitte Bardot.

Limiter, voire interdire, la viande de juif et de musulman. C’est l’objectif d’un proposition de loi déposée au Sénat le 15 septembre dernier par un sénateur du Nouveau Centre, Nicolas About. Ce projet de loi n’est évidemment pas tombé du ciel. Il est le résultat d’un long travail de lobbying des associations animalistes (Fondation Brigitte-Bardot, OABA, etc.) qui déploient des efforts considérables pour mettre fin à l’abattage rituel en imposant systématiquement l’étourdissement préalable. Pour rappel, étourdir préalablement un bœuf, c’est lui fracasser le crâne en le lui perforant avec un pistolet.

Pour plus d’explications, voir notre récent article avec vidéo à l’appui : Ce qu’étourdir un bœuf veut dire.

Comme chaque année, les associations animalistes s’agitent quelques jours avant l’Aïd al-Adha, profitant ainsi de l’occasion pour entretenir l’amalgame entre l’abattage rituel et les difficultés liées au sacrifice du mouton de l’aïd. Cette année, le buzz, organisé de longue date, partira donc du Sénat.

S’appuyant sur un article de Cécilia Gabizon, laquelle s’est largement inspirée de l’article d’un ancien de ses collègues (De la viande halal vendue comme non-halal), Nicolas About, briefé par les associations animalistes, s’explique :

La présente proposition de loi vise ainsi à trouver un équilibre entre un esprit de tolérance vis-à-vis des pratiques religieuses, la nécessaire information du consommateur, et la protection légitime de l’animal. Elle propose ainsi un certain nombre de mesures destinées à limiter la production de viande provenant d’animaux abattus sans étourdissement aux strictes nécessités de consommation à des fins religieuses.

L’esprit de tolérance évoqué est tel que la proposition de loi se calque totalement sur les positions des associations animalistes sans tenir compte ni de la complexité du sujet ni des débats autour de l’étourdissement préalable, lequel est loin de faire l’unanimité dans la communauté scientifique. Nous ne sommes ni véritablement dans la protection animale ni même dans le principe de réalité : si Nicolas About avait étudié un tant soit peu la question, il aurait immédiatement mesuré combien vouloir limiter « aux strictes nécessités de consommation à des fins religieuses » est absurde et totalement irréaliste. Surfer sur le climat délétère favorable – et favorisé – à la lépenisation des esprits peut être parfois une stratégie gagnante, mais faut-il encore se donner les moyens de ses ambitions.

1) Comment Nicolas About compte-t-il déterminer les quantités de viande relevant de la stricte nécessité de consommation à des fins religieuses ? En recensant tous les juifs et les musulmans de France qui consomment du casher et du halal, peut-être ?
2) Comment Nicolas About pense-t-il faire appliquer cette obligation aux industriels, qui doivent aujourd’hui être bien consternés ; non pas parce qu’ils sentent là une menace réelle, mais bien parce que, en pratique, dans un abattoir il va être techniquement impossible d’appliquer une telle mesure. Il faut n’avoir jamais mis les pieds dans un site d’abattage pour faire une telle proposition.

C’est là la preuve que ce sénateur ne sait absolument pas de quoi il parle. Les associations animalistes ne l’ont, semble-t-il, pas assez bien travaillé. La posture est purement opportuniste et idéologique, pour ne pas dire démagogique. Après les refus répétés, et cinglants, du président de la République, Nicolas Sarkozy, de s’en prendre à l’abattage rituel, Brigitte Bardot, tête de liste condamnée à plusieurs reprises pour islamophobie, a décidé de passer par la voie législative.

Jusque-là les associations animalistes s’en sont prises quasi exclusivement à l’abattage halal et se sont lâchement tues sur l’abattage casher qui pourtant pose plus de problèmes. Avec cette proposition, Nicolas About va causer beaucoup plus de soucis aux juifs qu’aux musulmans. Les musulmans ne s’interdisent aucune partie des bêtes qu’ils abattent. A contrario, les juifs ne consomment jamais les deux tiers des bœufs ou des moutons abattus selon le rite casher. Si la filière halal peut s’accommoder d’une telle loi (et nous pensons que le principe de limitation n’est pas une mauvaise chose, nous nous en expliquerons dans un prochain article), il en est tout autrement de la filière casher qui pourrait ne pas s’en remettre. Longtemps silencieuses, par crainte d’être sous les feux des projecteurs, les autorités juives ont décidé de monter au créneau. Elles ont obtenu, ces dernières années, que des ministres en exercice leur renouvellent publiquement leur soutien, dont celui de Brice Hortefeux pas plus tard que le 6 septembre dernier (voir notre article Abattage casher : le CRIF appelle au lobbying). Ajoutons qu’il y a peu on envisagea même une interdiction pour le halal et une dérogation pour le casher. Égalité républicaine, disent-ils.

Désinformation : les animalistes appellent Lionnel Luca en renfort

Ce matin, à 10h30, les associations animalistes, dont la fondation Brigitte-Bardot, la PMAF, la SPA, l’OABA, etc. tiendront une conférence de presse au Sénat. Elles dévoileront à cette occasion la « première campagne d’information sur la réalité de l’abattage rituel. » Réalité toute relative, quand on sait ce qui sous-tend le combat de Brigitte Bardot et les mensonges proférés pendant le mois de ramadan sur l’abattage halal.

Détail qui ne manque pas de piquant : Nicolas About a dû être jugé bien trop léger pour porter lui-même sa proposition de loi. C’est donc tout naturellement que Brigitte Bardot a fait appel à celui dont elle partage pleinement les (extrêmes) idées, à savoir le député Lionnel Luca, critique de cinéma, spécialiste de la question rom et UMP aux reflets de FN. C’est lui qui récemment s’est fait remarquer en affirmant qu’un septuagénaire était en droit de penser que les Roms sont une « sale race ».

C’est sûrement un hasard, mais Nicolas About est ce politique qui déposa une proposition visant à interdire la polygamie.

Dernier point : si l’abattage rituel doit être critiqué – et il peut l’être, mais avec honnêteté et sans démagogie–, on ne peut pas accepter que la seule filière halal soit pointée du doigt. Qui dit « abattage rituel » dit « halal » et « casher ». Eh bien, pas plus tard qu’hier nous apprenions qu’une campagne d’affichage critiquant à la fois l’abattage rituel halal et casher a été jugée défavorablement par l’ARPP, l’autorité de régulation professionnelle de la publicité, présidée par Dominique Baudis. Pourquoi ? parce qu’elle visait aussi le casher.

Pour lire la proposition de loi de (?) Nicolas About, cliquez sur le lien suivant : Proposition de loi visant à limiter la production de viande provenant d’animaux abattus

*Interdire, car comme le rappelait le rabbin Fiszon, lors du grenelle de l’Animal, « imposer l’étourdissement préalable serait une véritable catastrophe »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (29 commentaires)

  1. Mohamed    

    Incroyable!! Une balle dans la tête !

    1
  2. Alban-Ali    

    SALAM ALEYKOUM..
    c’est suite à la circulaire autrichienne c’est ça?
    En tout cas ils sont trop mignon à vouloir défendre les animaux! vraiment trop mignon! ils devraient penser avant de leur fracasser le crane, de revoir le traitement des poules en cage qui naissent et meurt dans une prison aux barreaux de fer,
    aux bétail qui ne voit jamais le jour (comme les dindes) et la façon dont certains traitent les vaches et moutons, niveau transports c’est la même chose… BREF chers amoureux de la nature et de nos amis les animaux, vous avez du travail en amont avant de penser à la fin de la chaine, (abatoir). Ok BB? ;)

    2
  3. Safwan    

    Selam alikom.

    Interdire la viande de juif ? Hum, ça fait un peu anthropophage comme titre…

    3
  4. Stéphane Martin    

    Au titre de Directeur Général de l’ARPP, je suis pour le moins surpris de votre affirmation « qu’une campagne d’affichage critiquant à la fois l’abattage rituel halal et casher a été jugée défavorablement par l’ARPP, l’autorité de régulation professionnelle de la publicité, présidée par Dominique Baudis. Pourquoi ? parce qu’elle visait aussi le casher ».

    Puisque l’auteur n’a pas pris la peine de nous interroger avant, je vous confirme que l’ARPP a effectivement été sollicitée par un de ses adhérents, comme nous le sommes tous les jours, pour un conseil sur un projet de campagne d’affichage. Ces conseils sont confidentiels et réservés à nos membres.

    Cependant, nous pouvons vous indiquer qu’au regard de nos règles déontologiques, les affiches telles que présentée, nous paraissent clairement être de nature à choquer tout ou partie du public, et ceci tout particulièrement dès lors qu’il s’agit de convictions religieuses.

    Nous interprétons toujours ces campagnes non commerciales, qui bénéficient d’une plus grande liberté de communication accordée aux ONG et aux associations déclarées, œuvrant conformément à leurs statuts. Pour autant, au-delà de cette « marge de tolérance » que l’ARPP et ses adhérents appliquent, préconisée par une de nos trois instances associées, le Conseil de l’Ethique Publicitaire, la publicité doit rester dans les limites acceptables pour une diffusion a fortiori dans un espace publique, la rue, les transports en commun.

    Comme vous le voyez, notre conseil, qui peut librement ne pas être suivi par nos adhérents, n’a absolument pas été retenu sur un fondement supposé, sans vérifications, je le réitère.

    4
  5. néema    

    Sallam pour une fois je dirai heureusement qu’on a nos amis israélites soit un véritable lobby pour l’abattage rituel dommage BB ,tes propositions elles seraient pas un peu antisémite fais gaffe c’est un délit que dis je un crime.Lionnel Luca à quand l’interdiction de la circoncision des petits garçons (musulmans bien sûr) une véritable mutilation de la part des parents non?Lol shalom.

    5
  6. laïla    

    salamu aleykum,

    Je pense qu’avant de limiter la viande halal et kasher, il faudrais qu’ils se remettent en question pour les abattages industriels, quand on voit le nombre de kilos de viande jetter à la poubelle parceque périmer !
    Et comme le dit Alban-Ali, la protection des animaux c’est bien beau, mais il faut balayer sa porte avant de critiquer les autres! Les oies qui sont gaver pour noël, par exemple, qui n’ont même pas la place de se retourner dans leur cage, les truies qui donne naissance à leurs petits dans des enclos en acier et qui elles non plus n’ont pas la place de se retourner (c’est des porcs, OK, mais se n’est pas une raison) … enfin bref, pleins de comportement humain vraiment inhumain!

    6
  7. Qassem    

    J’allais dire pareil que Néema, si le projet de loi ne visait que les musulmans alors on aurait pû avoir du soucis à se faire. Mais heuresement, le projet attaque aussi les juifs ! Personne ne peut s’attaquer aux juifs sans être discrédité. Ouf !

    7
  8. Al-Kanz    

    @Stéphane Martin,

    Merci pour ces précisions. Je tiens l’information d’une source fiable. Vous opposez un démenti à cette affirmation. Dont acte. S’agissant de la campagne des associations animalistes, choquer est évidemment leur objectif.

    8
  9. néema    

    Sallam on va nous rationner en viande c’est vrai ils sont trop gras ces musulmans lol!J’aime bien Luca aussi c’est celui qui voulais qu’on reconnaisse les aspects positifs de la colonnisation là où je l’ai suivi c’était pour interdire le rap français il a de ces idées quand même mais a-t-il déjà eu gain de cause sur le voile intégral (ça compte pas y’avait consensus)la polygamie perdue (mazarine fruit de la polygamie à trop bien tournée)lol désolée décidément même en politique le ridicule ne tue pas.

    9
  10. Félix    

    Vous dites « lobby animaliste » .. Quel lobby ? Cette cause n’est soutenue par personne à l’exception de quelques députés courageux. Vous parlez des animaux comme de produits de consommation. Que vous le vouliez ou pas, l’absence de regard que vous portez sur ces pauvres animaux, est un regard sans empathie, sans imagination de l’autre ! Oui, il y a des lobbies et très forts et influents. ce sont ceux de la filière de la viande, des labos, de la fourrure, du foie gras et bien sur de la chasse!
    Lisez le grand théologien « Andrew linzey « . jamais Dieu n’a demandé que l’on tue en son nom, et que l’on « industrialise la vie et la mort »
    C’est facile de faire un amalgame entre le refus de la souffrance animale et le racisme et antisémitisme. c’est pratique! Pourquoi alors n’évoquez vous pas le foie gras ? Il n’est ni halal ni kasher ( enfin pour le moment. ) et pourtant les défenseurs des animaux luttent contre cette « industrie  » là ,aussi ?
    probablement de vouloir en faire une question de racisme , permet de ne pas vous poser les véritables questions, à savoir QUI est l’animal que l’on exploite, torture et massacre au nomde l’économie et de son estomac, qui pourrait très bien se passer de manger l’autre. Oui, pauvres animaux ! Je ne crois pas en Dieu, mais parfois j’aimerais qu’il existe, car l’homme ayant fait de cette planète l’enfer des animaux, je suis certaine qu’ils iraient eux,tout droit au paradis.
    Il y a des vidéos tournées dans des abattoirs rituels, et comme par hasard quand on donne les liens, ils sont enlevés.. En feriez vous autant ?

    10
  11. Al-Kanz    

    Félix,

    Je n’ai jamais fait l’amalgame entre refus de la sofufrance animale et islamophobie. Cela fait des années que, par exemple, je dis et redis que l’OABA n’est pas motivée par des raisons islamophobes. Je l’ai dit et redit à son directeur Frédéric Freund, qui parfois intervient ici. Je lui ai dit en 2008 lors d’une conférence. Je lui ai redit cet été. Même si le président de l’OABA a accepté l’invitation de la radio d’extrême droite Radio Courtoisie, ce qui fut une erreur, je ne pense pas que l’OABA soit islamophobe. S’agissant de la Fondation Brigitte-Bardot, je vous renvoie aux condamnations de Mme Bardot.

    Le foie gras ? Interview en 2007 de Dominic Hofbauer, de la PMAF http://www.al-kanz.org/2007/11/19/foie-gras-halal-2/. 2007, soit déjà il y a trois ans. Voyez aussi ceci : http://www.al-kanz.org/2007/11/06/halal-foie-gras

    Dans les vidéos qui montrent des abattages rituels, les horreurs que l’on peut parfois voir ne sont pas dues à l’abattage rituel, mais aux opérateurs qui font n’importe quoi. Les spécialistes de l’OABA, la PMAF ou de la FBB le savent, mais se refusent à faire cette nuance qui les dessert.

    11
  12. Jaouad    

    Salam
    malheureusement ce mot sonne creux; la PAIX , une utopie dans ce monde où tout le monde fait la course au scoop et au buzz. Comme d’habitude sujet qui rapporte l’Islam et toutes ses dérives anti-humaines telles que la circoncision, l’abattage rituel, les femmes voilées bref des extra terrestres ces musulmans!
    Merci à vous tous d’encourager notre communautarisme et au contraire de rendre les musulmans encore plus solidaires les uns des autres qu’Allah nous guide vers le droit chemin ce n’est qu’une épreuve mes frères et sœurs.
    S’il y a quoi que ce soit à faire pour freiner ou arrêter ces délires de politiciens en quête de reconnaissance merci à tous de nous indiquer la marche à suivre.
    Salam alaikoum

    12
  13. Sidi Mansour    

    Félix,

    Bonjour,

    Vous devriez lire sur l’obligation d’épargner la souffrance aux animaux en Islam, vous apprendrez beaucoup!

    Concernant les animaux qu’on ne consomme pas : il est strictement interdit de s’attaquer à un animal, il y a plusieurs Sources à ce sujet (Hadiths) et qui établissent de manière catégorique que tout animal doit être protégé et si c’est un animal domestique, ces besoins doivent être assouvis avant même de profiter de certains services tels que le transport ou autre…

    Concernant les animaux qu’on consomme (pour ceux qui ne sont pas végétariens) : il n’y a pas d’autre solution que la mort pour ces animaux. Dans votre cas, vous êtes peut être végétarien et donc vous vous portez bien mais il ne faut pas vouloir l’imposer aux autres. Vous défendez les animaux sans nuance mais que pensez vous des animaux carnivores, pensez vous qu’ils font par méchanceté?

    Il faut donc procéder d’une manière ou d’une autre pour éviter la torture. Ce rituel s’il est respecté ne cause pas trop de souffrance à l’animal. Il meurt quasi instantanément. Il ne ressent plus la douleur au bout de quelques secondes et ce que l’on voit (la bête qui peut se retourner encore pendant quelques minutes) cela est d’ordre du réflexe mais la bête ne ressent déjà plus rien

    A titre d’exemple, lorsqu’on vous opère au niveau du coeur, ou à l’intérieur de votre corps, vous ne sentez rien, car ces parties ne sont pas reliées directement au système nerveux…

    13
  14. Sophia    

    En quoi lui perforer le crane est plus respectueux envers l’animal!

    Si l’abattage rituel st bien fait l’animal ne devrait pas souffrir, non?

    Quel pays devient la France?? Un pays de plus en plus anti droits de l’homme!!

    14
  15. Sophia    

    Autre chose: l’utilisation du Tazer par notre police est-ce plus humain???

    15
  16. palot    

    comme safwan, com 3:
    je suis un peu gêné par la formule « viande de juif et de musulman » pour viande casher et halal

    16
  17. L’UMP fait retirer en catimini la loi contre l’abattage rituel    

    […] en septembre au Sénat par Nicolas About, sénateur du Nouveau Centre, visant, dans les faits, à limiter, voire interdire, les viandes casher et halal, une seconde proposition a été déposée le 18 novembre dernier, cette fois par un député UMP, […]

    17
  18. Novinha56    

    Tu m’étonnes qu’ils ont retiré la proposition de lois. Haha.
    J’imagine la tête des patrons des grands abattoirs de l’Ouest qui voient une grande partie de leur production alimenter les marchés Saoudiens et consorts.

    18
  19. lynda    

    Dans cet article : liberté / égalité / fraternité, c’est pas une devise qui concerne les musulmans mais plutôt les animaux qu’ils abattent et consomment, on croit rêver on va nous pointer du doigt encore combien de siècles? c’est pas islamophobe de contraindre un musulman de changer sa manière d’abbtage en faisant passer ça sur le dos de « l’humanisme vis a vis des animaux »? Dites leur que c’est pas échangeable on va pas dactylographier un nouveau testament du coran, une religion ça se respecte mesdames et messieurs la liberté elle commence là. L’animal abbatu est consommé la viande est consommé on la mange, on lui mets pas un collier de fleurs autour du cou en deversant son sang je ne sais ou au nom de je ne sais quoi.
    Il n’y a pas d’autres très choses graves à dénoncer dans ce pays?

    19
  20. Burr    

    corrections
    @Felix: le foie gras est casher, d’ailleurs Israel en produit une grande quantité largement importé en France.

    maintenant je me permets de rassurer mes cousins muslims: si qqn vous trompe sur la nature d’un produit que vous consommez, c’est LUI qui est considéré comme fauteur PAS VOUS!
    Vous n’avez rien à vous reprocher.

    maintenant il serait interessant de developper des filieres communes hallal casher.

    chez mon boucher casher dans le 19e je vois souvent des musulmans pratiquants parce qu’ils savent que la filière est ultra controlée (inspection sanitaire + rituelle 2 fois par an)

    @ Sidi Mansour: « A titre d’exemple, lorsqu’on vous opère au niveau du coeur, ou à l’intérieur de votre corps, vous ne sentez rien, car ces parties ne sont pas reliées directement au système nerveux… » — >pas vraiment

    @Al-Kanz: la viande de juif ca fait un peu 3e Reich quand même….

    avec un cordial shalom

    20
  21. Schulz    

    As salam ‘alaykoum la communauté
    moi je suis végétarienne et je suis, malgré mon souhait de suivre les pieux prédecesseurs, absolument contre la consommation de viande. Par contre je trouve cela fort amusant comment la France tente de jongler, lutter contre l’Islam, éviter de l’exprimer publiquement, tout en préservant les privilèges du judaïsme …
    sur ce, j’espère qu’Allah permette une France plus favorable à la communauté musulmane et à l’Islam !
    salam

    21
  22. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    @ Burr : Shalom

    Le gavage des oies est autorisé par vos textes et vos rabbins ? Shalom.

    Wa salâm

    22
  23. Yamine    

    Salaam,

    Chère Justine, étant tombé sur ce post par hasard, et connaissant bien la Halakha, je me permets de répondre à la question de la cacheroute du foie gras.

    Il y a sur la question une divergence entre rabbins (comme quoi c’est pas que dans l’islam), même si d’une manière générale, et bien que le gavage industriel d’une oie va selon moi (comme selon de nombreux rabbins cependant minoritaires) à l’encontre des nombreuses lois juives concernant la souffrance animale.

    Le débat est complexe, mais je vais juste évoquer le principe de tradition qui a une grande valeur dans la loi juive orthodoxe, à savoir que si une chose a été permise et appliquée pendant longtemps, elle devient une tradition en quelque sorte, ce qui la rend licite voire obligatoire pour certaines choses.

    Concernant le foie gras, à l’époque de grandes famines et de grands frois en Europe de l’Est (je pense vers le 16ème siècle mais je ne suis pas sûr) il fut autorisé aux Juifs par les autorités rabbiniques de consommer du foie gras alors que celui-ci à priori contrevient au principes de la cacheroute, car le foie gras permet de mieux subsister pendant l’hiver et la famine, et qu’en cas de disette, le gras du foie gras entre autres permet de constituer une bonne réserve d’énergie.

    Par la suite, vu que c’était devenu une habitude et que le foie gras n’est pas explicitement indiqué comme non cacher, sa consommation est rentrée dans les habitudes, donc le gavage aussi…

    Personnellement, j’ai arrêté toute consommation de foie gras dès l’âge de 15 ans, pour la simple et bonne raison que c’est une souffrance inutile infligée à un animal que l’on rend sciemment malade pour obtenir un maigre et éphémère plaisir gustatif. D’ailleurs, une oie gavée mourra très rapidement de sa maladie si on ne l’abat pas (un des arguments phares des rabbins contre le gavage d’ailleurs).

    Wa as salaam!

    23
  24. Burr    

    @Yamine et Justine
    Le gavage est toléré. Neanmoins Yamine a raison sur ce point il n’y a pas de convergence de point de vue au niveau halakhique etant donné cette notion de souffrance animale.
    @Yamine je ne suis pas d’accord sur les origines historiques que tu emets mais je pense que cela vaut le coup de verifier et d’approfondir
    Toutefois tu as raison sur le fait que le gavage rend les animaux malades puisque un foie hypertrophique (steatose) est considéré comme pathologique. Or la cacheroute a été spécifiquement instituée pour eviter des maladies aux humains et les protéger des vecteurs pathogenes.
    Lorsqu’un animal est malade, il est d’office impropre à la consommation et impur du point de vue halakhique.CQFD
    Après je pense qu’il est plus question de traditions hyper spécifiques (géographiques, historiques, rituelles…)
    Au plaisir d’approfondir la discussion
    Avec un cordial Shalom

    24
  25. Yamine    

    Shalom lekha cher Burr,

    Effectivement tu connais bien l’adage talmudique « deux Juifs trois opinions », et il se vérifie bien dans cette question de la casheroute du foie gras. Concernant la petite histoire, que j’ai du certainement déformé par oubli partiel, c’est une des raisons souvent invoquées mais il doit y en avoir d’autres, qui font que petit à petit la consommation de foie gras est rentrée dans les habitudes culinaires juives. Tu as raison d’écrire qu’il s’agit de traditions géographiques, mais comme c’est souvent le cas ce sont des traditions géographiques qui sont ensuite adoptées par l’ensemble des communautés juives, tout comme le Shul’han ‘Aroukh ou le Mishné Torah furent d’abord des productions destinées localement.

    J’imagine que ce sujet est bien secondaire sur ce site consacré à la nourriture halal, mais d’un autre côté cela peut être intéressant pour les musulmans de voir qu’ailleurs aussi les questions relatives à la consommation de nourriture licite peuvent être complexes.

    Puisse Dieu nous guider tous au plus près de ce qu’il y a de meilleur

    25
  26. Mohamed    

    Chez les muslims ce n’est complexe que pour celui qui veut se rendre complexe les choses.
    C’est claire comme de l’eau de roche

    26
  27. Vannier    

    Bonjour à vous,

    Pour moi, early baby – boomer dont un des oncles est mort des séquelles des camps nazis, viande de juif, « ça ne la fait pas vraiment ».

    Pour moi, le même, qui suis démocrate convaincu, viande de musulman, « ça ne la fait pas non plus ».

    Viande issue d’abattage conforme à la religion juive, ou musulmane : je préfère, même si c’est plus long.

    Bien sûr, on ne peut vous soupçonner de vouloir dénigrer les juifs et les musulmans, et ma remarque n’est que de pure forme ; mais votre syntaxe, sortie de son contexte, pourrait être mise en exergue par des esprits chagrins, ou trop malicieux.

    Vous en souhaitant bonne lecture,

    Bien à vous

    Claude Vannier

    27
  28. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou et shalom,

    Yamine et Burr,

    Un grand merci pour votre éclairage.
    Je suis désolée de ne vous avoir répondu que maintenant : depuis presque une année, bien que je coche la case « Suivez la discussion et recevez un mail à chaque nouveau commentaire. Un simple clic suffira pour vous désinscrire. », je ne reçois aucun mail lorsqu’il y a un retour. Alors si je ne suis pas quotidiennement Al-Kanz, des interventions échappent à ma connaissance.

    Wa salâm et shalom.

    28
  29. Yamine    

    Paix sur vous,

    @ Claude: en effet je viens de prendre en compte ta remarque concernant le titre du post, celui-ci est bien maladroit et il aurait été plus opportun de parler de viande cachère!

    Yamine (Benjamin)

    29

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE