Volaille : abattage mécanique versus abattage manuel

Par Al-Kanz

Expliquer la différence entre un abattage mécanique et un abattage manuel, c’est ce à quoi s’est employé l’organisme de certification et de contrôle AVS dans une animation publiée sur Internet.

En 2012, l’organisme de contrôle et de certification halal AVS (A votre service) publiait des vidéos pédagogiques sur les contrôles en boucherie et les contrôles en abattoir. Cette fois, c’est une animation commentée qu’AVS a choisi pour expliquer la différence entre l’abattage mécanique (Carrefour halal, Fleury Michon, etc.) et l’abattage manuel.

En matière de supports pédagogiques sur Internet, l’ARGML-mosquée de Lyon a été précurseur, puisque déjà en 2007 elle mettait en ligne deux vidéos expliquant le contrôle en abattoir de ses équipes. Lire : Contrôle halal et électronarcose, par l’ARGML-mosquée de Lyon



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (10 commentaires)

  1. penseesdunemusulmane    

    Salam Alaykoum,

    n’est-ce pas stressant pour les poulets d’être pendus et égorgés à la chaine? Est-ce que cela est vraiment conforme à l’éthique islamique?

    Je ne cherche pas à provoquer, je me demande sincèrement…

    1
  2. SofYa M [iPhone 4]    

    AVS est au cœur de toute politique et cette vidéo peut faire taire les mauvaises langues ! La vidéo est ludique et accessible même au plus simplet ! Faut croire qu’on a besoin desô´e genre d’explication pour nous faire comprendre certaine chose

    2
  3. Youssef    

    @penseedunemusulmane
    Le stress peut être limité par certains procédés sur une chaîne. En effet, le fait d’apposer une plaque inox pour toucher le flanc des volailles permet de calmer les volailles. De plus, la mise en place d’une luminosité spécifique (lumière bleue) met les volailles dans l’obscurité donc moins de stress.

    3
  4. cherif    

    MashaALLAH

    4
  5. saïda 78    

    as Salem aleikoum
    j’ai bien aimer la vidéo c’est simple mais bien expliquer en espérant que ces pratiques sont réellement vrai que le bon dieu nous fasse manger avec de la nourriture béni Amine

    5
  6. UmmAssyaBintZ [iPhone 4S]    

    Baraka llahu fikum pour la vidéo.
    Je reste néanmoins septique…
    Et seul Allahu a3lam

    6
  7. fai    

    Mais j’ai vu à travers un des vidéos que l’ARGML utilise l’électronarcose. C’est permis? La fatwa date de quand?

    7
    • oumm souleyman    

      @fai :

      Tous les grands conseils de savants (arabie, europe, pakistan, egypte, oci) interdisent clairement la pratique de l’electronarcose.

      – La direction de la Commission permanente de la recherche et de la fatwa (Arabie Saoudite)[1] : « Il faut que les animaux soient encore vivants s’il y a utilisation de l’électronarcose pré-mortem (sur les ovins et jeunes bovins) afin de pouvoir les saigner avant leur mort. S’ils meurent avant la saignée, ils sont alors placés dans la catégorie des “ bêtes assommées” (mawqûdha) et sont refusés [pour la consommation]. Il n’est pas permis d’utiliser l’électronarcose pour la volaille. »

      – Le Comité permanent de la recherche scientifique et de la consultation en Arabie Saoudite affirme suite à une question venant d’Australie[2] : « Nous n’utilisons l’assommage ni avant ni après l’abattage sous le prétexte [du soulagement de l’animal ou de l’accélération de sa mort] ; l’abattage selon les rites musulmans se limite aux enseignements du Prophète (Salla Allahu ‘Aleyhi wa Sallem) qui faisait acte de miséricorde, de bonté et de charité (envers les animaux). Cela se traduit par le fait de bien aiguiser sa lame lors de l’égorgement, par la protection de l’animal que l’on s’apprête à égorger en le conduisant avec douceur sans le frapper ni le traîner et en lui cachant la lame. Il convient par ailleurs d’accélérer le processus d’abattage (afin de limiter le stress), puis de le laisser mourir sans lui casser le cou ni l’assommer après la saignée. Aussi, il ne faut pas lui couper une partie du corps, le dépecer ou lui casser les os avant sa mort complète. Donc (le processus) d’abattage doit se faire avec compassion avant et après la mort. Le soulagement lors de l’abattage se fait en respectant les rites musulmans avec toutes ses conditions sans rajouter des choses, procédés ou comportements qui n’ont pas de preuve dans le Livre ou la Sunna sous prétexte du soulagement de l’animal. »

      7.1
  8. anis    

    salam, il y a quelque chose que je ne comprend pas la , depuis quand l’etourdissement (electronarcose) est halal , n’est ce pas dit pour que l ‘abatage soit halal l’animal ne dois en aucun cas etre etourdi ou autre??!!!

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE