Le Parisien oublie les bébés polygames

Par Al-Kanz

Gros scoop du Parisien. Des parents musulmans exigent que leurs mouflets en crèche, âgés de quelques mois à trois ans, soient réveillés à l’heure de la prière. Nous attendons le prochain papier sur la polygamie des nourrissons.

L’interlude Roms semble toucher à sa fin. Il suffit de lire la presse de ces derniers jours pour s’en convaincre. Le muslim-bashing est de retour. Dans son édition du 8 octobre, Le Parisien – Le Pourisien pour certains — consacre un article à un différend entre une employée et son employeur.

Voilée et déterminée

Salariée dans une crèche, Fatima a décidé de porter le voile. Refus de la direction. Licenciement pour souillure faute. Indignation de Fatima qui ne reste pas dans son rôle de Fatma et qui fait valoir des droits qu’elle entend faire siens. Mais Fatima n’est pas comme tout le monde. Elle est voilée de la tête aux pieds sauf le visage, comme l’écrit Le Parisien. Elle n’est pas juste voilée, elle est voilée de la tête au pieds, sauf le visage. Elle porte une burqa, sauf sur le visage, donc.

De fait, Fatima est coupable. Coupable d’abord de prétendre aux mêmes droits que tout autre citoyen, et pire encore coupable de les faire valoir : car la séditieuse a choisi de porter l’affaire au tribunal et a saisi les Prud’hommes. Il n’en fallait pas plus à toute une presse de caniveau pour titrer sur les risques de fermeture de la crèche – sujet ultra sensible en France. Les musulmans ne se contentent plus de vouloir tout faire sauter, ils veulent aussi faire fermer les crèches.

Erreur ou manipulation ?

On aurait pu s’arrêter là, mais Le Parisien, qui veille au grain, révèle cette semaine un autre scandale, toujours lié à cette crèche. Les parents musulmans demanderaient que les enfants soient réveillés à l’heure de la prière. Premier scandale : ces parents demandent. On sait bien qu’il est strictement interdit de formuler la moindre requête auprès d’un professeur, d’un directeur d’école, d’une directrice de crèche. Jamais aucun parent ne fait en France la moindre demande. Ça n’est pas républicain, comme dirait l’autre. Second scandale, plus grave encore : ces demandes portent sur l’obligation de leurs enfants âgés entre quelques mois et trois ans, âge limite pour être accepté dans une crèche, d’observer les cinq prières par jour.

Le Parisien
Source : Le Parisien

Gros scoop de Véronique Beaugrand et Yves Fossey, les deux auteurs de cet article, qui évidemment disent la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, ils le jurent. Si gros scoop que les musulmans eux-mêmes découvrent que la prière ne doit être observée que bien plus tard, mais dès la crèche. Personne ne remettra en cause le sérieux des journalistes du Parisien, si ce n’est sur un point : leur article comporte une énorme lacune, puisque rien n’a été dit sur la prolifération des cas de polygamie dans les crèches de France.

Si quelqu’un connaît Beaugrand et Fossey, qu’il leur conseille vivement de creuser leurs enquêtes. Soit on les a pris pour des quiches, soit… Dans ce second cas, qu’ils ne s’étonnent pas que l’on méprise leur travail, qui salit toute la profession. Car même s’ils ne font que rapporter ce qu’on leur a dit, c’est tellement énorme qu’ils auraient mieux faire de procéder à quelques vérifications. La presse va mal ? Qu’elle s’en prenne à ses pitoyables scribouillards.

Crédit photo Une : Charlotte Morrall



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (22 commentaires)

  1. Emilie    

    Méchants les musulmans, pas beaux. On aura tout vu…

    1
  2. Potatoes    

    Salam…

    Bof… Ce genre d’articles sans fond et sans vérification est légion depuis des années… Ca ne fait que s’intensifier, et ça s’intensifiera encore…

    Et ces mêmes journalistes viendront se plaindre que “non, on n’est pas tous comme ça” alors même qu’ils font dans l’amalgame le plus grossier ; et “oui, mais on n’a pas le temps de tout vérifier…”, sauf que… c’est un peu leur travail !

    Mais personne ne s’en indigne, c’est pas grave… Mais si Al Jazeera fait une faute dans un reportage, ou si un musulman… ou si, ou si… Société à deux vitesses, mais dans le quotidien des gens, les choses sont totalement différentes… On verra le couperet lorsqu’il s’agira de prendre l’avis du peuple…

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Personne ne s’en indigne ? Et vous que faites-vous ?

    3
  4. Alban-Ali    

    C’est scandaleux et je reste bouche bée…

    “les musulmans ne se contente plus de vouloir tout faire sauter…” c’est le titre de l’article du Parisien ou c’est du Al kanz?

    4
  5. Alia78    

    Salam aleykoum,

    Merci encore et encore Al Kanz de dénoncer ces clichés.
    Le pire c’est que suite à ce genre de torchons, on entend tous les jours des gens reprendre ces exemples comme vérités absolues…
    Quand je vois la fièvre médiatique qui peut se déclencher dès qu’une atteinte est portée à certaines communautés (juive ou homosexuelle pour ne citer qu’elles), on sent qu’on a encore du travail pour que la voix de notre oumma compte et soit prise au sérieux.
    Barakallahoufik de nous y aider à travers ces articles.
    Et comme dirait ma soeur fillah Houria, on a échappé de peu aux “bébés musulmans qui égorgent leurs peluches Mouton ou aux ptits Mohamed qui donnent des ordres aux ptites Rachida”…

    5
  6. Salah Eddine    

    As salam alaykoum,

    C’est vraiment hallucinant de lire ce type de bêtise !

    C’est pas possible, ils doivent tous faire des interviews téléphoniques ?

    Salah Eddine

    6
  7. Muhammad    

    assalamou ‘alaykûm,

    J’avais lu cette histoire sur l’ami des musulmans (l’Express de Barbier !), et tout comme le parisien, ils titraient qu’une crèche allait fermer “à cause d’un voile”. Mettez-vous dans la peau du français moyen qui tombe sur un titre pareil, lui qui trouve que c’est assez difficile de trouver une place en crèche, et qu’à cause d’une musulmane qui exige de porter son voile dans notre chère France, une crèche allait fermer ses portes !
    Dur dur le métier de journaliste en France.

    7
  8. Siliana    

    Assalamou aleykoum,

    Sur cette page se trouvent les coordonnées de ce torchon. Au cas où vous souhaiteriez leur écrire…
    http://www.leparisien.fr/services/ecrire/index.htm

    8
  9. julie    

    Ce que je lis est une aberration ! Pour le voile, il y a parfois moyen d’adapter selon son travail. Certains chefs sont plus tolérants que d’autres. Par contre, pour ce qui est de la viande hallal et de réveiller les enfants à l’heure de la prière, je trouve que les parents sont vraiment tombés sur la tête. Mes enfants ont été en crèche pendant 3 années consécutives. Et j’ai pu formuler une demande : que mes enfants ne mangent pas de viande du tout. Et la directrice de la crèche m’a dit d’accord et m’a même proposé de remplacer la viande par une autre protéïne (poisson, oeuf ou fromage). Elle m’avait aussi proposé d’acheter de la viande hallal pour toute la crèche et j’ai refusé car je n’avais pas à imposer mes convictions aux autres parents.
    Aujourd’hui mes enfants sont dans le privé catholique. J’ai formulé la même demande qu’à la crèche et la directrice a accepté de suite. En effet, les sociéts de restauration scolaire ont l’habitude de faire des menus particuliers pour les enfants allergiques ou autres; donc enlever 3 morceaux de viande et mettre un oeuf à la place, c’est facile.
    Les parents musulmans devraient arrêter d’exagerer les demandes : on sait que les non-musulmans sont parfois réticents. Donc à nous de calmer le jeux. Si on se montre tolérants, cela ouvrira la tolérance.

    9
  10. Alia78    

    Salam aleykoum,

    @ Julie : Allah ouahlem mais penses-tu vraiment qu’un parent va demander à la crèche de réveiller un bébé à l’heure de la prière?
    Ne penses-tu pas plutôt que les journalistes affabulent ou reprennent des propos de personnes sans les avoir vérifiés afin que l’on pointe encore une fois les “méchants musulmans qui ne s’intègrent pas, font fermer des crèches et ne respectent même pas le cycle de sommeil de leurs bébés en voulant leur imposer des pratiques extrémistes”?
    La prière étant recommandée à partir de 7 ans et obligatoire à 10, pourquoi un parent musulman demanderait à ce qu’on réveille son bébé?Je pense sincèrement que jamais aucune demande n’a été faite dans ce sens.
    Concernant la viande hallal, cela dépend comment la requête est faite mais je ne trouve pas ça intolérant de faire la demande, tout est une question de forme mas ça n’engage que moi.

    10
  11. julie    

    @Alia78 : peut-être as tu raison. Il doit y avoir fitna. On lit des choses sans vraiment savoir d’où viennent les infos.

    11
  12. Mohamed    

    Salamou alaykoum

    Reveillez les bébés a l’heure de la prière ?!? C’est vrai que les records sont fait pour être battus ,franchement là !,ils méritent une médaille nan?

    12
  13. Al-Kanz    

    Julie, il est impossible que cette demande ait été formulée.
    Mohamed, plus qu’une médaille, un trophée.

    13
  14. néema    

    sallam,@julie tu crois vraiment que des parents aient pu exigé cela déjà parmi les musulmans et là je parle des parents combien prient certains musulmans me jettent des regards réprobateurs simplement car je porte le jilbab.Quant à ceux qui pratiquent assidûment ils n’ignorent pas que la prière a été prescrite pour des personnes responsables je te rappelle qu’en crèche seul les enfants de moins de trois ans y sont admis sachant qu’en moyenne un enfants marchent à l’âge de 1an soit douze mois tous les autres bébés seraient même dans l’incapacité physique de réaliser la prière.Je crois tout simplement que ds cet article on nous prend pour des ânes car en réalité il ne s’adresse pas à nous musulmans mais bien aux français lambda qui n’y connais rien au rituel de la prière et de ses conditions mais qui s’écriera qd même à la lecture de ce dernier ms ikl sont vraiment abjects ces musulmans.Il faut réagir moi j’écris à ce torchon après les éditions nathan ,le point,je vais ouvrir un cabinet de réclamation des aricles [email protected] kanz:Barakalahou fik akhi encore une perle que tu ajouter à ton collier :-((

    14
  15. Gildas    

    Bonjour,
    je ne suis pas musulman, mais quand je lis ce genre d’article, ça me dégoûte de la France, mon pays. Je ne suis pas très surpris de la part du Parisien qui n’est pas un journal très sérieux, mais il y a dans l’air quelque chose de malsain qui n’a d’autre but que de détourner les français des vrais problèmes. La chose est coutumière.
    L’ordre nouveau est en train de planter ses piquets dans tous les recoins de notre société, et jusqu’à ce que la cage ne soit pas encore fermée, on nous agitera des faux problèmes, des faux ennemis. Le jour où la cage sera verrouillée… il sera trop tard les enfants! on sera foutu!
    Regarder autour de vous : les caméra de surveillance (et surtout le discours qui va avec, digne du roman 1984), Hadopi, le système bancaire, tout est fliqué, la Loi française est saturée d’interdiction de tout genre, il y a de quoi enfermer tous les citoyens de ce pays pour 20ans chacun ! Même ceux qui se croient les plus honnêtes!
    Et quand bien même il y aurait un malade qui voudrait faire réveiller son enfant à la crèche 5 fois par jour, quand bien même ce serait vrai… pourquoi l’écrire dans un journal? Écrit-on un article à chaque fois qu’un hurluberlu manifeste une idée saugrenue? Non, il s’agit bien sûr d’une manipulation de plus.

    15
  16. Averti    

    Les journalistes mentent tout simplement…Il faut dire les choses comme elles sont

    16
  17. Potatoes    

    @Al-Kanz: Je veux bien m’indigner, et bien plus encore… Ca fait des années qu’on dénonce, chacun à notre niveau (vous sur ce bon site web, moi au travers du travail associatif) mais à un moment, il faut comprendre que l’on n’est pas entendu et complètement dénigré quoi que l’on fasse, quoi qu’il se passe… Les journalistes continuent à affabuler, inventer, faire leur travail n’importe comment, et tout le monde sait combien la couverture médiatique (c’est quand même votre spécialité) est importante pour l’image… même si la “France d’en-bas” n’en a que faire souvent de ce genre de gesticulations : quand vous sortez dans la rue discuter avec les gens, certes ils répètent des clichés sans vraiment les critiquer ou les remettre en perspective, mais ils ont des préoccupations diamétralement opposées à toute cette fanfare médiatique…

    Je crois qu’il faudrait oser davantage de “coups de bluff” comme ceux de ces fixers pour vraiment montrer au grand jour que certains journalistes ne font définitivement pas leur travail correctement… Je vais pour ma part réfléchir à une action de ce genre, à suivre… Et je dirais même plus : plus le truc est gros, plus il passe… Finalement, il faut utiliser les mêmes armes, tant qu’elles sont “légales”…

    17
  18. niyyat    

    + 100 pour Gildas

    18
  19. Abdou SEYE    

    Disons qu’il ya deux extrêmités qu’il ne faut pas franchir: la liberté à l’extrême qui installe l’anarchie dans tous les sens dans un pays sans lois ( ce qui n’est pas souhaitable) et les restrictions extrêmes sous prétexte de protéger la vie sociale, ce qui est aussi un piège, une prison qui ne dit pas son nom, ce que déplore le monsieur qui s’indigne de l’excés de surveillance, de restrictions etc….Et finalement, à force de vouloir tout réglementer, tout sécuriser, on tombe dans la suspiscion, la méfiance des uns des autres, la limitation des initiatives personnelles, l’insécurité que paradoxalement, l’on voulait prévenir ou combattre.

    Le juste équilibre difficile à obtenir c’est: que la France mette l’accent sur l’éducation ancrée dans les valeurs humaines et sociales de respect du père, de la mère, du grand frère, de la famille, du bien commun, de la solidarité et de l’entraide qui fondent le ciment de la société. Donc d’abord l’éducation des enfants et que cesse la tyrannie exercée sur les parents qui veulent éduquer leurs enfants, sous prétexte “des droits des enfants”. Et que les lois et règlements soient à but persuasif pour les cas d’exception. Ayons confiance en l’homme car il n’est pas mauvais par destination. Merci et sans préjugés et que DIEU protège la FRANCE
    Abdou

    19
  20. Sakura    

    Salem

    Tout d’abord, je tire ma “”révérence”” à ces journalistes qui sont près à risquer leur poste pour vu que ça face sensation.
    Faut-il croire qu’ aujourdhui, le métier de journaliste soit déchu et ne vive que de la presse à gros titre mensongés et aberrants.
    Malheureusement l’islam fait vendre, faux hallal, gros titre, fringues, foot,
    Attention, même quand vous êtes victimes d’une retraitée enrager qui vous arrache le voile et vous mords à pleine dent vous étes coupable d’agression (article du site voilà le 14/10/2010), car le niqab est devenu un habit dangereux, il agresse les gens dans la rue. Comment??? alors que dire de bébé qui font la prière!! je crois qui ce sont trompé de religion^_^.
    Néanmoins, pour revenir sur l’affaire portée au tribunale, je ne sais quoi dire, la blâmer non la défendre non plus.
    J’ai la chance de pouvoir garder mon voile au travail, ma tenu vestimentaire est adaptée, j’ai appris que l’on ne doit pas donner une mauvaise image de notre religion, j’en prends plein la vu par mes collègue et les personnes avec lesquelles je travail ” je suis charger de com” alors imaginé, mais je suis fière d’être une femme musulman voilé et moderne, sans pour autant mettre de côté ma religion, je fais ma darwa à ma maniére et Dieu merci, les gens finissent par me voir autrement, il oublie même que j’ai un “truc sur la tête”.

    20
  21. Abdou SEYE    

    MERCI SAKURA,
    A mon humble avis, je crois qu’on peut accomplir ses obligations spirituelles d’une façon sincère sans heurter qui que ce soit. Allah SWT aime qu’on le vénère sans fantaisie, ni trompette ni tambour. Les actes les plus méritants en ISLAM sont ceux qui sont simples, et discrets accomplis dans la solitude avec DIEU SWT, pour lui seul d’une façon sincère.

    Moi par exemple, mon statut de mususlman ne transparaît pas dans mes tenues de travail. A m’observer de l’extérieur, il est même difficile de me catégoriser, parceque je porte les tenues normales de ville et j’admire ceux et celles qui les portent pour refléter ou se mouvoir harmonieusement dans leur environnement de travail .
    Et pourtant, de la par la manière dont j’adore ALLAH SOUBHANAHOO WA TAHALAA, à qui je voue un culte exclusif, la discipline que je m’impose sans cesse devant l’interdit, les actes de piété, de solidarité et d’entraide vis à vis de mes proches et voisins, les nafilas tardves de la nuit dans la mosquée que j’ai eu le temps de construire dans ma maison, mon coran, mon jeûn et que sais-je encore…je suis sûr qu’il existe des gens qui versent dans l’ostentation (vêtements, apparences, barbes, moustaches..) mais qui ne font pas assez de sacrifices sur eux-mêmes pour bien accomplir les préceptes de la religion islamique. Une religion très stricte dans ses règles et dont la stricte application n’est point possible sans l’aide et l’assistance d’ALLAH SOUBHAANAHOO WA TAHALAA. C’est d’ailleurs pourquoi, IL nous l’a facilitée. En effet, ne dit-il pas juste après la sourate 255 “ayatoul koursiyou”: LAA IKRAHA FII DIINII qui signifie “nul contrainte en religion”.

    A toutes fins utiles, je vous attache un fichier qui facilite les pratiques religieuses en ISLAM.

    Cela m’a fait un réel plaisir d’avoir échangé avec vous, une soeur musulmane.

    El hadj ABDOU SEYE

    21
  22. Turquie News » Femme voilée et enceinte agressée à Argenteuil : le bébé est mort    

    […] un article du Parisien daté du 8 octobre 2010. Nous lui consacrions un billet à l’époque : Le Parisien oublie les bébés polygames. On rirait de telles imbécilités si la haine proférée à l’Assemblée ne s’exprimait pas […]

    22

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE