Le halal est clair, le haram est clair

Par Al-Kanz

Voici une vidéo basée sur une bonne idée, mais un peu difficile à comprendre. Le titre fait référence à un hadith du Prophète (salla-Llahu 'alayhi was-sallam). Haram signifie "illicite", c'est le contraire de halal.

Voici une vidéo basée sur une bonne idée, mais un peu difficile à comprendre. Le titre fait référence à un hadith du Prophète (salla-Llahu ‘alayhi was-sallam).

Haram signifie “illicite”, c’est le contraire de halal.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (16 commentaires)

  1. Malika    

    Salamù 3alaikoum

    C’est une excellente idée cette vidéo vivement qu’elle trouvera sa place dans les publicités à la place des sempiternelles pubs de lessives et shampoings sur les chaines satellitaires arabes.

    1
  2. haaji    

    salam

    très bien faite cette pub! on comprend tout de suite la limite entre le licite et l’illicite!

    2
  3. hafsati    

    salama alyukm

    rien a dire publicité (si s’en est une?!) excellente.

    3
  4. Ariss    

    As salam alaykum

    Génial cette video !

    4
  5. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum,

    effectivement, elle est très bien cette vidéo.

    5
  6. soso    

    salam alikoum
    qui pourrait traduire svp?

    6
  7. s3v190    

    rien compris…
    C’est de l’encre qu’on met dans l’eau? Je pensais que c’était en rapport au dernier verset de la sourate de “la caverne” avec l’encre et la mer…

    7
  8. Ibn 'Issa    

    Salam wa aleikoum.
    Voici un hadith qui correspond à la vidéo je pense.

    Le Prophète (salla allah ‘alayhi wa sallam) a dit :
    « Lorsque le croyant pèche, une tâche noire vient marquer son cœur. Si le croyant se repent, renonce et implore le pardon, son cœur est rendu lisse. S’il persévère dans le péché, les tâches noires augmentent et c’est là la rouille dont parle Allah dans Son Livre :
    « Ô que Non ! Mais les œuvres qu’ils ont acquises ont posé sur leur cœur un voile de rouille. » (rapporté par Ibn Hibban).

    8
  9. abdo    

    Assalamo aleykoum.
    Quelqu’un peut il traduire les mots sur les gouttes?
    Barraka ALLAHO fikoum

    9
  10. s00lee    

    As salam alaïkoum wa rahmatoulah,

    je ne suis pas certain de la traduction exacte etant non arabophone à la base.
    Il me semble que les gouttes representes des péchés :
    la première goutte : je comprends (peut etre à tord) consulter les sorciers pour leurs magie
    la deuxième goutte : la mixité
    la troisième goutte: faire les grands péchés (?????)
    la quatrième : la chanson / la musique

    Sur le cuillère est écrit “fatawa” ….
    Après le coup de la cuillère qui mélange, je comprends pas trop le sens ce geste surtout que
    ça ne change rien à la fin.

    Bref quelqu’un pourrait-il donner un “sharh” sur cette pub ? al kanz ?!

    10
  11. Fisabilillah    

    As-Salamû ‘Arleykoum,

    @Abdo, comme le montre le titre de l’article, c’est écrit en arabe : “Le halal est clair, le haram est clair”.

    11
  12. s00lee    

    @Fisabililah : tu devrais relire sa question. Tu réponds à coté.

    12
  13. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum,

    @ s00lee: moi je l’ai compris comme ça: tu as beau trouver toutes les fatawa que tu veux qui t’autorisent à faire tel ou tel acte, si c’est haram, et bien ça restera haram. Et le haram est clair, tout comme la substance noire se distingue de l’eau.

    13
  14. Abuljoud    

    Non, le premier c’est libérer une sorcellerie par une autre,

    puis mixité comme vous aviez trouvé

    puis le fait d’allaiter une personne adulte (ou un enfant qui est déjà sevré)

    puis la musique…

    Réf utilisées:

    voir Sahih oul Jâmâ’is-Saghir (n°1666).

    Le Prophète (salla’Allahou alayhi wa sallam) à dit :

    « La corruption pénètre les coeurs peu à peu, (comme les morceaux d’un tapis de paille que l’on fabrique couche par couche). Chaque coeur qui accepte d’être corrompu recevra une tache noire. En revanche, le coeur qui refuse recevra une tache blanche. Ainsi, chaque coeur concerné deviendra, soit un coeur blanc qui ne sera jamais corrompu, soit un coeur très noir qui ne recommande plus le bien et ne réprouve plus le mal. » Voir Al Qâmûs Al Awsat

    Le Prophète salla’Allahou alayhi wa sallam a dit encore :

    « Le coeur du croyant est blanc avec un astre lumineux (qui le guide), tandis que le coeur du mécréant est noir et (saisit les choses) à l’envers. » Hadîth rapporté par Abmad et Tabarâriî.

    Le Saint Coran nous décrit le coeur des croyants

    { Les vrais croyants sont ceux dont les coeurs frémissent quand on mentionne Dieu. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur.} Sourate 8 – Verset 2

    Quant aux coeurs des incrédules, le Saint Coran les désigne comme suit :

    { […] Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais ce sont les coeurs dans les poitrines qui s’aveuglent } Sourate 22 – Verset 46
    On lit aussi dans le Coran

    { Ne méditent-ils donc pas le Coran ? Ou y a-t-il alors des cadenas sur leurs coeurs. } Sourate 47 – Verset 24

    Maintenant, dans le choix des Haram, donc des gouttes, il aurait fallu utiliser que des choses explicitement interdites : la mixité sans préciser de quoi on parle c’est ambigu et la musique n’est pas interdite de manière catégorique (absence de verset coranique et aucun hadith authentique ne prend le dessus sur la question)

    Concernant la cuillère, ça représente cette vision tordue qui consisterait à utiliser la fatwa uniquement dans le but d’accéder au haram en se donnant bonne conscience. (aller chercher une fatwa mais en ayant déjà en tête d’avoir comme objectif de justifier ses turpitudes et non pas pour accéder à la Vérité)

    14
  15. s00lee    

    Barak Allahoufik Abuljoud & Oumsheyma, je comprends mieux cette pub maintenant.

    15
  16. Potatoes    

    Salam…

    Il y a aussi une autre symbolique qui vient corroborer ce qui est déjà dit.

    Lorsque la “main” claque des doigts apparait systématiquement une “lampe”, symbole de “j’ai une idée”. La première fois, ça vient juste après la première goutte parlant de sorcellerie, et la solution en question est de remettre une goutte… Donc c’est bien combattre une sorcellerie par une autre. La dernière, c’est juste avant la “cuillère” symbolisant la fatwa, qui consisterait à dire qu’en effet, utiliser une fatwa pour justifier quelque chose de déjà connu comme étant mauvais.

    J’ai trouvé la symbolique de la cuillère assez astucieuse. Si la cuillère est une fatwa, et qu’on la met en jeu dans tout l’arsenal de choses haram (les gouttes précédentes), ça ne vient qu’obscurcir les choses (le liquide devient tout noir un court instant, le temps que le liquide reprenne sa forme au repos), mais au final, les choses sont plutôt claires : le haram est haram (le noir est toujours tout en haut malgré le coup de cuillère) et le halal halal.

    Je m’essaierais à une autre interprétation. Les exemples pris relèvent toujours des mu`ammalates (affaires sociales, en opposition aux actes d’adoration, `ibadates). Et curieusement, à chaque fois, le noir garde des proportions très petites par rapport au liquide transparent. Ca me rappelle la règle d’usûl : “tout ce qui n’est pas interdit est permis”, ou formulé autrement, “la règle pour les mu`ammalates est la permission”, c’est-à-dire que la part du halal est très grande par rapport à ce qui est haram dans ce domaine…

    Salam

    16

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE