spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Ce monde qui surconsomme

Dans la même catégorie

Un élevage intensif de poulets.

la surconsommation 01

Les poulets sont ramassés à l’aide d’une machine à brosse jusqu’à un tapis roulant.

la surconsommation 0

Au bout du tapis, des hommes avec des cagettes dans lesquelles les volailles sont jetées en nombre comme de vulgaires paquets. Direction des semi-remorques qui transporteront les bêtes dans un abattoir de volaille.

la surconsommation 02

Après l’abattage et différentes opérations – mécanisées -, des opérateurs procèdent à une découpe optimisée pour aboutir à ce qui sera ensuite distribué aux industriels pour des plats préparés et aux bouchers : filet, suprême, cuisse, pilon, etc.

la surconsommation

L’atelier de découpe suivant est semble-t-il chinois. Comme on le constate sur les captures d’écran, il est gigantesque.

la surconsommation

L’hyperindustrialisation de l’élevage n’épargne pas les bovins. Des vaches rangées comme des livres dans un rayon de bibliothèque mangent pendant qu’une machine les traie.

la surconsommation

De la vache aux cuves, le lait suit un parcours là encore optimisé.

la surconsommation

L’industrie porcine n’est pas épargnée par la course au profit au détriment de l’animal.

la surconsommation

Il ne faut pas être expert agricole pour se rendre compte qu’il y a un problème. La truie est enfermée au sens propre.

la surconsommation

Dans l’industrie de la viande, le moindre geste opéré par un être humain est pensé à la seconde près. Du taylorisme acharné qui, au-delà de la chosification de l’animal, déshumanise les employés.

la surconsommation

la surconsommation

Pour visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant : La surconsommation.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

27 Commentaires

  1. La vidéo est édifiante, elle se passe de commentaires. De toutes façons, il n y’a pas de voix off, juste une musique. J’aurais préfère une autre bande son, plus anxiogène genre le morceau de Clint MANSELL, compositeur de la musique éponyme du film requiem for a dream.

    Bref, Le film est censé nous interpeler uniquement sur les méthodes sauvages autour de l’abattage des animaux et l’impact sur la consommation humaine. Néanmoins on devrait également réfléchir a l’organisation humain du travail qui en découle ?

    Car en réalité, il nya aucune différence entre le traitement fait aux animaux et celui qui nous est réservé insidieusement par les oligarques financiers et industriels dont le seul souci et le profit, la rentabilité. Le poulet n’est pas toujours celui qu’on croit.

    Pour plus d’informations, de sensibilisation et de conscientisation, visitez et rejoignez l’UFCM : Union Française des Consommateurs Musulmans.

  2. As salam alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    qu’Allah vous récompense al Kanz pour cette article.

    En voyant la vidéo, je me demande vraiment comment des gens (notamment des croyants) peuvent participer (en tant que consommateurs, ou plutôt « surconsommateurs » comme vous le soulignez) à cette injustice, cette cruauté sans bornes ??

    Les animaux ne sont-ils pas les créatures d’Allah ? Le Prophète صلى الله عليه وسلم ne nous a t-il pas enseigné la douceur, la ra7ma et le comportement à avoir aussi bien envers les humains que les animaux ?

    Il y a quelque chose qui m’échappe…

  3. Salam aleykoum

    Heureux le consommateur musulman qui aura en plus une cassette récitant les paroles sacrées ! Un tampon et payera 2 ou 3 € de plus à la sortie !
    Merci aux organismes de certification de nous faire manger selon l’éthique du Coran

  4. asalamou’alaykoum,

    et pourtant la viande de certains de ces animaux pourront être estampillés halal (et certifié halal par des organismes reconnus par les musulmans…) parce qu’ils auront été égorgé selon le rite islamique… alors que halal c’est une éthique !
    c’est une façon bien défini de respecter l’animal de sa conception à son abattage… malheureusement cette dernière partie du halal à été laissé à l’abandon … une réforme complète du halal serait necessaire .
    j’ai envie de demander : existe t il encore du halal ?

  5. salam anlaykoum,
    c’est tous juste horrible, en sachant que dans la religion musulmane nous devons respecter l’animal,
    en plus nous achetons et mangeons ce type de viande, qui n’est pas sain…
    il est important que l’ont prennent conscience du CONSOM’ACTEUR, manger bio, et même moins de viande….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles